Théâtre - Cinéma - Télévision

Woman

 

Film documentaire de Yann Arthus-Bertrand et Anastasia Mikova

WOMAN est un projet mondial qui donne la parole à 2.000 femmes à travers 50 pays différents. Cette très large échelle, n'empêche pas le film d'offrir un portrait véritablement intimiste de celles qui représentent la moitié de l'humanité.
Ce documentaire est l’occasion de révéler au grand jour les injustices que subissent les femmes partout dans le monde. Mais avant tout, il souligne la force intérieure des femmes et leur capacité à changer le monde, en dépit des multiples difficultés auxquelles elles sont confrontées. WOMAN, qui repose sur des entretiens à la première personne, aborde des thèmes aussi variés que la maternité, l'éducation, le mariage et l'indépendance financière, mais aussi les règles et la sexualité.
À travers ce film, vous découvrirez la parole des femmes comme vous ne l’aviez jamais entendue auparavant.

Bande annonce 

Les Monologues du Vagin

 

  Du 07/03/2020 au 02/05/2020, une pièce de théâtre d'après le texte d'Eve Ensler, au théâtre 3T à Toulouse - 40 Rue Gabriel Péri, 31000 Toulouse Adaptation de Dominique Deschamps. Mise en scène Tilly Les Monologues du Vagin est un texte fondé sur plus de deux cents entretiens avec des femmes : jeunes, âgées, mères de famille, dactylos, PDG, prostituées, noires, hispaniques, asiatiques, bosniaques, indiennes, juives, blanches… Ces femmes ont confié à Eve Ensler leurs sensations, leurs traumatismes.

Que sea ley - Femmes d’Argentine

05/03/2020

Film de Juan Solanas

En Argentine, où l'interruption volontaire de grossesse est interdite, une femme meurt chaque semaine des suites d’un avortement clandestin.
Le 14 juin 2018, les députés argentins disent "oui" à la légalisation de l’IVG. Le 9 août, par 38 voix contre 31, le Sénat rejette le projet de loi. Pendant huit semaines, le projet a été âprement discuté au Sénat, mais aussi dans la rue, où des dizaines de milliers de militants pro-avortement ont manifesté pour défendre ce droit fondamental.
Que sea ley nous plonge au cœur de la lutte, à travers des témoignages de femmes et d’hommes arborant le foulard vert de la Campagne pour l’avortement libre. Il dresse un portrait des féministes argentines et montre l’espoir que leur extraordinaire mobilisation a fait naître en Argentine comme ailleurs.

[critique du film]

 

CES FILLES-LÀ

 

Une pièce de théâtre : Création : compagnie Ariadne - Mise en scène : Anne Courel - Texte : Evan Placey - Traduction : Adélaïde Pralon

Douze comédiennes professionnelles et huit adolescentes explorent les rapports entre le groupe et l’individu.

En tournée :

  • Jeudi 12 mars / 14H30 et vendredi 13 mars / 20H : Théâtre Firmin Gémier / La Piscine, Chatenay-Malabry (92)
  • Mardi 17 mars / 20H30 : Le ZEF, Merlan, Scène Nationale de Marseille (13)
  • Vendredi 20 mars / 14H et 20H30 : Les Bords de Scènes, Espace Jean Lurçat, Juvisy-Sur-Orge (91)
  • Mardi 7 avril / 14H30 et 20H : Le Grand Bleu, Lille (59) / Festival Youth is Great
  • Jeudi 9 avril / 14H30 et 19H : Le Vivat, Armentières (59), Scène Conventionnée
  • Jeudi 16 avril / 19H30, vendredi 17 avril / 20H30 et samedi 18 avril / 19H30 : MC2, Scène Nationale de Grenoble (38)
  • Mardi 28 avril / 14H15 et 20H30 : Salle Jean Favre, Langres (52)

Présentation par Anne Courel, metteuse en scène

Ces Filles-Làmet en jeu avec une formidable énergie les rapports complexes entre legroupe et l’individu. Les personnages y sont saisis en pleine vie dans un monde réel, tragique, sexuel, violent, complexe. Leur itinéraire se construit sans complaisance, facilité ou manichéisme. J’aime la manière dont les héroïnes d’Evan Placey luttent pour trouver les moyens de sortir de l'immobilisme généré par la loi du plus fort, la dictature des images, les règles omniprésentes du groupe.Au delà de sa réalité concrètement éprouvée par des adolescents, le thème intéresse toutes les générations. A l’heure où l’égo-grégarisme fait rage, la violence de la mise à l’écart est de plus en plus partagée à l’intérieur des cercles professionnels ou privés par tout un chacun. Evan Placeym’invite à renouveler mes formes de pensée, à avancer dans ma recherche d’un théâtre où les ados peuvent se retrouver, en travaillant sur la matière que constitue leur réalité quotidienne, sans démagogie, tout en ouvrant le dialogue intergénérationnel. La pièce est un chœurécrit pour 20 voix qui propose un rapport inventif à la langue, à la musique actuelle, une place importante donnée aux images qui interagissent avec la fable. J’ai choisi de mettre en scène ce texte avec toute la puissance que créela présence de 20 corps au plateau. Parmi elles, 8 adolescentes partagentla scène avec les professionnelles. Expertes du sujet, en osmose avec les comédiennes, emplies dans le secret de leur corps de la violence du silence de la majorité sur lequel repose le cyber-harcèlement, elles nous ont beaucoup apporté.Le mode de présence desados parmi les comédiennes crée des liens singuliers avec les spectateurs, de confiance, de respect, de partage en humanité et génère sur scène une fragilité bénéfique.L’ensemble questionne, nourrit, secoue la scène et la salle. 

Un divan à Tunis

 

Un film de Manele Labidi, scénariste et réalisatrice

Après avoir exercé en France, Selma, 35 ans, ouvre son cabinet de psychanalyse dans une banlieue populaire de Tunis. Au lendemain de la Révolution, la demande s'avère importante dans ce pays « schizophrène ». Mais entre ceux qui prennent Freud et sa barbe pour un frère musulman et ceux qui confondent séances tarifées avec "prestations tarifées", les débuts du cabinet sont mouvementés… Alors que Selma commence enfin à trouver ses marques, elle découvre qu'il lui manque une autorisation indispensable pour continuer d'exercer…

Interview de Manele Labidi

"une Tunisie psychanalysée"

Notre histoire

 

Du Jeudi 19 mars 2020 au Samedi 28 mars 2020,Théâtre-Studio d’Alfortville - 16 rue Marcelin Berthelot, 94140 Alfortville, à 20h30, relâche le dimanche. Tél : 07 60 56 01 28.

Une pièce de Jana Klein et Stéphane Schoukroun.

Notre histoire interroge l’antisémitisme et nos identités troubles à travers le prisme d’une relation amoureuse (réelle). 

Stéphane est Juif séfarade, Jana est Allemande. Quand ils se rencontrent en 2008, il la croit Juive ashkénaze. Malgré ce quiproquo de départ, ils vivent ensemble depuis 10 ans et ont une enfant. Aujourd’hui, leur fille de 9 ans les oblige à un check-up identitaire. 

NOTRE HISTOIRE est la tentative de mettre en jeu leur mémoire approximative. De se confronter aux questions de leurs origines, de la Shoah et à l’antisémitisme qui persiste. 

NOTRE HISTOIRE est une plongée dans les méandres de l’altérité. 

NOTRE HISTOIRE est un spectacle pour deux interprètes et deux Intelligences Artificielles. En choisissant comme partenaires des IA domestiques, ALEXA et SIRI, Stéphane et Jana exposent leur mémoire et leurs constructions autofictionnelles au récit qu’elles en feront. 

NOTRE HISTOIRE, une fiction ? 

Où en sommes-nous du réel ?

Plogoff, des pierres contre des fusils

 

Le dimanche 1ier mars 2020, à 11h, au cinéma L'ESCURIAL, 11 boulevard de Port Royal - 75013 Paris

Plogoff, février 1980 : toute une population refuse l'installation d'une centrale nucléaire à quelques encablures de la Pointe du Raz, face à l'île de Sein. Nicole et Félix Le Garrec ont filmé jour après jour ces luttes quotidiennes et ont réalisé en 1981 un documentaire long métrage "Plogoff, des pierres contre des fusils".

La séance sera suivie d'une rencontre Julien Baldassarra et Laurence Esquieu, du réseau Sortir du Nucléaire.

Exposition sur Grand Ecran : LUCIAN FREUD, Autoportrait

 

Le samedi 7 mars 2020 à 10h45 au cinéma L'ESCURIAL, 11 boulevard de Port Royal - 75013 Paris, un film de David BICKERSTAFF

Pour la première fois, la Royal Academy of Arts de Londres, en collaboration avec le Musée des beaux-arts de Boston, rassemblera les autoportraits de Lucian Freud. Cette exposition présentera plus de 50 tableaux, estampes et dessins dans lesquels ce maître de l’art britannique moderne a tourné son regard sévère vers lui-même. Lucian Freud fut l’un des peintres les plus appréciés de notre époque et il fait partie des rares artistes du XXe siècle à s’être peint aussi fréquemment. S’étalant sur près de 70 ans, ses autoportraits nous permettent de mieux comprendre sa vision et son évolution en tant que peintre, depuis le premier datant de 1939 à son dernier, exécuté 64 ans plus tard. Mis côte à côte, ces portraits permettent une étude captivante du vieillissement et du processus de la représentation de soi. Cette exposition percutante offre la possibilité unique à EXPOSITIONS SUR GRAND ÉCRAN de mettre en lumière l’oeuvre de toute une vie sur une seule rétrospective.

Séance précédée de son convivial petit-déjeuner !

C'est bizarre l'écriture

 

Du 13 janvier au 27 avril 2020, uniquement le lundi à 19h00, une pièce de   Christiane Rochefort - Théâtre LES DECHARGEURS - 3 rue des Déchargeurs 75001 Paris

Un voyage sur l’écriture, voguant en jeu, en lecture et en musique dans l’univers iconoclaste, rageur, utopiste et poétique de Christiane Rochefort (1917-1998), auteure notamment de Le Repos du guerrier, Ma vie revue et corrigée par l’auteur ou La Porte du fond. Par des allers-retours entre ses nombreux textes sur l’écriture et des extraits de ses romans et proses poétiques, les deux interprètes traversent en poésie et en mouvement la parole libre d’une écrivaine côtoyée tout au long de leur enfance. Nous prouvant que l’écriture est bien un exercice physique

Autour du spectacle
samedi 7 mars à 16h - Dans le grenier ambulant de Rachel Mizrahi - lecture en entrée libre (réservation au 01 40 36 00 50 ou reservation@scenesblanches.com)
lundi 20 janvier et lundi 13 avril de 16h à 18h - Atelier d'écriture organisé avec Aleph-Écriture (+ d'infos :
- lundi 20 janvier > un atelier d'expérimentation autour de jeux d'écriture afin de vous immerger dans l'univers ludique de Christiane Rochefort. Réservez ici
- lundi 13 avril > S'inspirer du style atypique et ludique de Christiane Rochefort et, à votre tour, dérivez, inventez, jouez avec les mots. Des fragments de votre vie brève revue et corrigée par vous-même. Réservez ici

La lune en plein jour

 

Tous les lundis à 20h à partir du 13 janvier au 6 avril 2020 - Théâtre de la Huchette 23, rue de la Huchette 05 PARIS

Une pièce de théâtre de et avec Marina Tomé - Mise en scène : Anouche Setbon

J’écris pour trouver la réponse à une question mais depuis quelques temps je ne savais même plus quelle était la question… Je savais juste que j’avais envie de revenir à mes projets, après avoir collaboré aux projets des autres pendant des années, je voulais revenir à des questionnements plus personnels. Cultiver mon jardin intérieur. C’est en participant à un atelier d’écriture en langue espagnole, qui est ma langue maternelle puisque je viens d’Argentine, que j’ai commencé à écrire ce texte sans savoir au départ que ce serait un spectacle. Pourtant au fur et à mesure, l’idée d’en faire mon prochain spectacle s’est imposée. Impératif.

La question de l’identité est la question qui m’obsède. J’ai déjà abordé ce thème dans mon précédent seule en scène : Aria di Roma, où je racontais ma relation singulière avec Anna Magnani, comment elle m’envahissait…

Ici j’ai voulu creuser plus avant cette dualité qui me constitue, la traquer pour tenter de l’épuiser. J’ai attrapé à bras le corps cette dichotomie existentielle et retraversé certaines expériences particulières de ma vie, le face à face avec la mort, avec l’exil… J’ai cherché à entendre combien ces fêlures intimes nous construisent et nous amènent peu à peu, à qui nous sommes. Et je viens témoigner du chemin et du temps qu’il faut pour recréer le lien en soi, réunifier ses territoires, saisir le sens, prendre enfin sa place et apporter à son tour, quelque chose dans sa lignée. La lune en plein jour est une ode à cette formidable et inépuisable capacité d’adaptation de l’être humain.

Et maintenant ce texte, je veux le jouer. Puisque telle est notre mission : venir sur terre, vivre des expériences, en saisir une parcelle d’humanité et la transmettre au monde. Espérer être juste un instant, un phare pour les autres, leur permettre de saisir à leur tour, cet élan de vie si nécessaire. Jouer ce texte, me sentir libre, libre et utile. Et l’immense joie qui en découle...

Camille contre Camille

 

Reprise : du 19 décembre 2019 au 29 mars 2020, au "Théâtre Lepic" - 1 avenue Junot 75018 Paris Auteur : Hélène Zidi - Artistes : Lola Zidi , Hélène Zidi, Gérard Depardieu dans la voix de Rodin - Metteur en scène : Hélène Zidi Un dialogue inédit sur l'âme d'une artiste guettée par la folie. Ce spectacle est une évocation biographique de la sculptrice Camille Claudel. Les mots d'Hélène Zidi habillent Camille Claudel aux différents âges de la vie : jeune, elle est entourée de bonheur et d'amour, à l'âge mûr, Camille est nourrie des désillusions d'un amour trahi, vieille femme, elle ressemble à un album de souvenirs couleur sépia.

La narration fleure les émotions romantiques comme les exprimait si subtilement George Sand, des ondes de poésie rimant avec les petits plaisirs simples de la vie façon Colette, des ombres peuplées de turbulence intérieur à la Françoise Sagan.
Interprété par l'auteure Hélène Zidi et sa fille Lola Zidi, avec la voix de Gérard Depardieu, Camille contre Claudel est l'histoire d'une femme éperdument amoureuse de la vie ; c'est aussi le destin d'une artiste brisée sur les récifs de sa passion pour Rodin...

La tournée de la Compagnie Yannick Jaulin

 

Causer d'amour

Il apparaît ancré dans sa terre, planté dans son parlange vendéen. Projeté sur un cadre de toile, son ombre le dépasse. Elle porte en elle toute la tradition du conte avec ses monstres, ses rois et leurs amours. Surtout leurs amours. Car l’amour est bien le grand sujet de ce nouveau spectacle de Yannick Jaulin.
Avec une impudence pudique, il retrouve rapidement le français pour conter son échec d’amour. Sa désespérante habitude à ne pas savoir bien aimer, pas assez, pas vraiment... Il part à la recherche des sources de ce handicap qui le laisse avec deux mariages sur le flanc. Il revisite son enfance paysanne dans ce monde où l’amour était omniprésent mais où on n’en parlait jamais franchement.
Entre les deux, l’universel des contes et l’unicité de son histoire, Il trouve ce point d’équilibre ténu. Des mœurs amoureuses des oiseaux à son introspection, il brasse les grands mythes, les doutes de l’homme, les mystères de l’amour qui dure...
Les compositions de Morgane Houdemont au Violon et Joachim Florent à la contrebasse, tel un chœur de tragédie grecque, viennent résonner avec les mots et amplifier le propos

le 12 mars 2020

20h30

Palais des Congrès, Saint-Jean-de-Monts (85)

le 13 mars 2020

20h30

Le Théâtre, Bressuire (79)

le 19 mars 2020

20h30

Théâtre Gabriel Dorziat, Epernay (51)

 

Des spectacles du Théâtre de la Colline par monts et par vaux

 

Tous des oiseaux (fiche de la pièce)

  • du 13 au 15 janvier 2020 à l'Espace Malraux - Chambéry
  • les 31 janvier et 1 février 2019 à l'Espace des Arts - Châlon sur Saône
  • les 12 et 13 février 2020 au Quartz de Brest
  • du 6 au 8 mars 2020 à la Coméde de saint-Etienne
  • les 24 et 25 mars 2020 à la Maison de la Culture d'Amiens
  • du 1 au 3 avril 2020 à Bonlieu - Scène nationale d'Annecy
  • les 8 et 9 avril à la Coursive -La Rochelle

Mort prématurée d'un chanteur populaire dans la force de l'âge  (fiche de la pièce)

  • les 3 et 4 mars 2020 à l'Equinoxe - Chateauroux
  • les 17 et 18 mars 2020 au Théâtre Firmin Gémier - Opéra de Massy
  • les 26 et 27 mars 2020 au TNP de Villeurbanne
  • les 9 et 10 avril 2020 à Antipolis Théâtre d'Antibes

Seuls  (fiche de la pièce)

  • les 3 et 4 décembre 2019 à la Maison de la Culture de Bourges
  • les 11 et 12 février 2020 au Rive Gauche - Saint-Etienne-du-Rouvray
  • les 5 et 6 mars 2020 au Théâtre Liberté - Toulon