Théâtre-Cinéma-Télévision

Noire

 

Du 12 au 30 juin 2019, une pièce de théâtre de Tania de Montaigne, adaptation et mise en scène : Stéphane Foenkinos + Théâtre d Rond Point - 2 rue Franklin D. Roosevelt, 75008 Paris

D’après « Noire – La Vie méconnue de Claudette Colvin » de Tania de Montaigne

Vous êtes noire, donc moins que rien.
Avant Rosa Parks, en mars 1955, Claudette Colvin, jeune Noire d’Alabama, dit non : elle ne cède pas dans le bus sa place à un Blanc. Tania de Montaigne s’empare de son propre texte et fait entrer l’auditoire dans la peau de son héroïne.

 

Vidéo de présentation

NUMÉROS D’ÉCROU

 

Le samedi 22 juin 2019 à 20h30, une pièce de théâtre écrite et mise en scène par Valérie Durin -THÉÂTRE DE L’ÉPÉE DE BOIS - Cartoucherie - Route du Champ de Manœuvre 75012 Paris

L’histoire vraie d’un atelier-théâtre mixte en prison, des femmes et des hommes. L’avancée, les progrès, les pages qu’ils tournent, des départs, des arrivées, la vie quotidienne carcérale. Les conflits, les peurs, l’injustice, l’incroyable liberté, la légèreté, l’humour irrésistible. L’absurdité comique et désespérante de l’enfermement.
Depuis une dizaine d’années Valérie Durin tente de conjuguer théâtre et prison. Au début, seuls les hommes du centre de détention participent à l’atelier. Au bout de la sixième année, les femmes les rejoignent. L’aventure prend une autre dimension, la mixité fait éclater les cadres mis en place. Il ne s’agit plus seulement de briser les spirales d’échec, de réveiller les esprits, de dépasser les mésestimes ou le désespoir, mais de vivre et d’aimer. Ensemble ils osent éclater de rire, parler d’amour, de l’abandon, des regrets. Avec pudeur et sincérité.
En pratiquant le théâtre, ces femmes et ces hommes s’exposent au regard de l’autre, de tous les autres. De séance en séance, entre les murs de la prison, ils réinventent la vie, la faisant jaillir à nouveau, plus forte, plus dangereuse peut-être…

L'autre fille

 

Du mardi 21 mai au mercredi 19 juin 2019, une pièce de théâtre d' Annie Ernaux. Mise en scène de Nadia Rémita. Studio Hebertot -78 Bis Boulevard des Batignolles, 75017 Paris

"Elle était plus gentille que celle-là". Celle-là c'est elle, Annie Ernaux.

Des mots surpris de la bouche de sa mère l'été de ses 10 ans. Des mots comme des gifles quand on se croit unique et adorée.

Pour la première fois, Annie Ernaux s'adresse à Ginette,  la sœur cachée, la petite sainte. Avec des phrases courtes et dépouillées, elle brise le secret de famille, s'interroge.

Comment être quitte ? Pourquoi n'avoir rien dit ? L'écriture sonne comme un uppercut, un coup de tonnerre.

L'adresse est franche et violente : l'incarnation, une évidence. Sur un fil entre révolte et distance. Un univers symbolique et contemporain pour un seul en scène intense et percutant.

Fauves

 

Du 9 mai au 21 juin 2019, une pièce de de Wajdi Mouawad - Théâtre de la Colline - 15 rue Malte-Brun, 75020 Paris - Du mardi au samedi à 19h30, le dimanche à 15h.

Pour sa dernière création, Wajdi Mouawad continue de creuser le sillon de son style et de ses obsessions. Il signe une grande fresque familiale qui, sur plusieurs générations, explore dans tous les sens la question du deuil, des origines, des contingences existentielles et de la reproduction du malheur.

 

Si loin, si proche

 

Une saga franco-algérienne, Abdelwaheb Sefsaf

  • 18/12/18 au 23/12/18 — MAISON DES MÉTALLOS - PARIS (75)
  • 02/02/19 — THÉÂTRE DE TARARE (69)
  • 07/02/19 au 08/02/19 — LA COMÉDIE DE SAINT-ETIENNE - LE CHAMBON-FEUGEROLLES (42)
  • 08/03/19 au 10/03/19 — THÉÂTRE DE PRIVAS (07)
  • 05/04/19 — THÉÂTRE SARAH BERNHARDT - GOUSSAINVILLE (95)
  • 04/06/19 — CENTRE CULTUREL ARAGON - OYONNAX (01)

 Théâtre musical : Sous la forme d’un récit croisé, Si loin si proche raconte les rêves de retour en « Terre promise » dans les années 1970-1980 d’une famille immigrée. Déchirée entre une réalité quotidienne de citoyens français et sa fidélité à la jeune nation algérienne, elle ne cesse de chanter son amour pour l’Algérie tout en restant accrochée à la France. Le doute identitaire persiste ainsi jusqu'au recensement. Wahid fait son choix : ce ne sera ni l'une ni l'autre. Il s'engage en Algérie pour devenir déserteur en France. Mais avant, il célèbre ses noces au bled avec la belle Zanouba, entraînant sa famille dans une traversée rocambolesque. Le père, la mère et les dix enfants rentrés au chausse-pied dans l’estafette familiale se jettent à corps perdu dans ce périple de 3000 km, pour célébrer dignement le mariage. Dans ce récit-concert à l’image du long voyage, Si loin si proche nous dit ce point de non retour, l’instant où des générations d’immigrés, après l’échec d’une réinstallation dans leur pays d’origine, ne pourront s’avouer leur avenir en France. Un conte épique, drôle et émouvant, entre théâtre et musique, pour dire que partir c'est ne jamais revenir.