Théâtre

Cahier d’un retour au pays natal

 

Du 05 mai au 15 mai 2022, un spectacle au théâtre de l'Epée de Bois - Route du Champ de Manœuvre 75012 Paris

Texte de Aimé Césiare - Mise en scène : Jacques Martial

"Juin 1939, à 26 ans, Aimé Césaire, né en Martinique, publie la première version de Cahier d’un retour au pays natal. Premier poème d’une œuvre qui allait faire de lui un des plus grands poètes de langue française du 20e siècle. Texte fondamental symbolisant la fierté et la dignité retrouvée des peuples noirs mais aussi des peuples opprimés à travers le monde...."

Istiqlal

 

Après les représentations des 18 et 19 janvier 2022 à l'Espace 1789 à Saint-Ouen, une tournée 2022 dans la banlieue de Paris et à Genève en Suisse.

Autrice et metteuse en scène : Tamara Al Saadi

La dramaturge franco-irakienne raconte dans un texte sobre et poignant, la quête de Leïla pour comprendre ses racines et les traces générationnelles laissées dans son corps par les silences maternels..

La construction de l’identité est un des thèmes chers à Tamara Al Saadi, artiste que nous accueillons en résidence à partir de cette saison. Après avoir abordé les notions d’intégration dans son spectacle Place (lauréat du Festival Impatience que nous avions accueilli en 2019), la metteuse en scène poursuit son cheminement théâtral en interro­geant les traces du colonialisme et des guerres laissées dans les corps et la transmission. Istiqlal raconte la quête de Leïla pour comprendre ses racines alors qu’elle fait la connaissance de Julien, jeune reporter de guerre. Des femmes des générations passées traversent le quotidien des deux amants, le passé agit sur le présent, l’histoire de Leïla éclate dans son corps…

LA CONVIVIALITÉ - La Faute de l'Orthographe

 

Le 9 Mai 2022 à 20h au Théâtre Antoine - 14 Bd de Strasbourg - 75010 Paris

Auteurs et artistes : Jérôme Piron, Arnaud Hoedt - Metteur en scène : Arnaud Pirault, Clément Thirion, Dominique Bréda

"Le spectacle des deux belges qui veulent simplifier la langue française" : tout est faux dans cette phrase.Pas “simplifier” mais faire preuve d'esprit critique. 

Pas “deux belges”, mais deux passionnés qui veulent partager les découvertes des linguistes. Pas même la langue, seulement son orthographe. 

Car l'orthographe, c'est pas la langue, juste le code graphique qui permet de la retranscrire. Une approche pop et iconoclaste, pour dédramatiser un débat et aussi parce qu'il faut bien avouer que l'Académie Française a un vrai potentiel comique... Notez que tout n'est pas faux : il s'agit bien d'un spectacle... Et drôle en plus. 

"C'est quand la dernière fois que vous avez changé d'avis ?"