Télévision

Retour à Reims

 

Une adaptation du récit de Didier Eribon. Prochaine diffusion sur ARTE le 13 décembre 2021 à 01h50.

Jean-Gabriel Périot raconte l’histoire douloureuse et politique des ouvriers de France, grâce à un foisonnant montage d’archives reliant l’intime au collectif et la voix d’Adèle Haenel.

Comment porter à l’écran "Retour à Reims "(Fayard, 2009) – par ailleurs objet d’une adaptation théâtrale de Thomas Ostermeier en 2017 –, le magistral et tranchant best-seller de Didier Eribon, récit autobiographique et sociologique passant volontiers d’une temporalité à l’autre ? Jean-Gabriel Périot ("Une jeunesse allemande") a rétabli la chronologie et pris comme fil conducteur l’histoire de la classe ouvrière, en s’attachant aux trajectoires des parents de l’auteur, notamment de sa mère. Placée à l’hospice de la Charité quand sa propre mère partit travailler en Allemagne après la défaite de 1940, celle-ci dut renoncer à devenir institutrice. Contrainte par l’institution de se mettre au travail après le certificat d’études, elle devint employée de maison, métier tacitement en butte au harcèlement des maîtres de maison, et épousa un ouvrier. "Les lois de l’endogamie sociale sont aussi fortes que celles de la reproduction scolaire, et étroitement liées à celle-ci", écrira Didier Eribon, au sujet de leur rencontre dans un bal populaire...

Germinal

 

A partir du 27 octobre 2021, sur France 2, une série télévisuelle d'après l'oeuvre d'Emile Zola.

Avec Louis Peres (Étienne Lantier), Guillaume de Tonquédec (Philippe Hennebeau), Alix Poisson (La Maheude), Thierry Godard (Le Maheu), Natacha Lindinger (Mme Hennebeau), Sami Bouajila (Victor Deneulin), Jonas Bloquet (Antoine Chaval), Rose-Marie Perreault (Catherine Maheu)...

Après avoir dû fuir Lille, Etienne Lantier se réfugie à Montsou où il est engagé comme mineur. Il rencontre les Maheu et tombe amoureux de leur fille Catherine mais celle-ci est courtisée par Chaval et semble lui donner sa préférence. Au contact des mineurs, Etienne se révolte contre la misère dans laquelle ils sont tenus par la Compagnie des Mines. Quand cette dernière décide de baisser les salaires, Etienne pousse à la grève et prend la tête de la contestation. Les semaines s’écoulent, les grévistes affamés luttent, mais sont victimes d'une répression violente. Etienne ne peut cependant renoncer à son idéal ; il sait qu'un jour la force ouvrière, encore en germination, viendra à bout des injustices.

  • A la télévision ou en replay ICI