Sons-Vidéos

Des présentations, des conférences, des émissions télé ou radio, ...

Le Congrès mondial des écrivains de langue française se poursuit en ligne

Sorj Chalandon présente son livre "Enfant de salaud"

 

Vidéo de la librairie Mollat

Patrick Modiano : "Basculer dans l'imaginaire"

 

Un entretien avec Patrick Modiano sur France Culture, le 7 octobre 2021

Reprenant ses thèmes de prédilection, de la mémoire aux traumatismes de l’Occupation, Patrick Modiano transmet une nouvelle fois les sensations du passé retrouvé, un véritable « art de la mémoire » dont il nous parle ce matin. 

« JE HURLE MAIS TU NE RÉPONDS PAS »

 

En solidarité avec les femmes afghanes, des poésies afghanes à la Maison de la Poésie de Paris

Avec Husnia Anwari & Belgheis Alavi accompagnées de Kengo Saito (rubâb)

"Nous, femmes poètes, nous n’avons d’armes que nos mots, de moyens de résistance et de liberté de parole que par nos poèmes, le plus souvent. Pour soutenir dans un élan solidaire les femmes afghanes qui sont, depuis longtemps déjà mais particulièrement dans le contexte actuel, réduites au silence dans leur pays, nous souhaitons faire entendre leurs voix : des landays de femmes pachtounes exilées ou appartenant au cercle littéraire clandestin de Kaboul, le Mirman Baheer, aux poèmes en dari de femmes souvent assassinées d’avoir écrit comme Nadia Anjuman à qui Atiq Rahimi a dédié son livre Syngué sabour. Pierre de patience. Pour que sur la scène emblématique de la Maison de la Poésie, toutes accueillies, nous puissions dire la force qui nous unit en poésie à travers le monde, un ensemble de femmes poètes françaises est en train de se constituer autour d’Husnia Anwari, journaliste franco-afghane et poétesse féministe, et Belgheis Alavi, enseignante chercheuse à l’Institut national des langues et civilisations orientales, qui liront sur scène accompagnées au rubâb par le musicien Kengo Saito..."

"La langue française est à notre image, diverse et multiculturelle"

 

Entretien avec Leila Slimani sur France INTER le 25/09/2021

"Alors que le Congrès Mondial des Écrivains de langue française se réunit se week-end à Tunis, l’écrivaine, représentante personnelle du président Emmanuel Macron pour la francophonie, est l'invitée de Carine Bécard".

Une noucvelle émission littéraire sur youtube

 

Alexandre Jardin, cofondateur en 1999 de l’association "Lire et faire lire", et Cultura lancent une émission sur Youtube.

"Cultura vous invite à découvrir 99, sa nouvelle émission littéraire certifiée sans élitisme. Préparé et animé par Alexandre Jardin, et en collaboration avec SudOuest.fr, ce live d’une heure vous fait découvrir les secrets de l’écriture et de l’édition et vous emmène lire ailleurs, dans des contrées littéraires inexplorées où chacun a voix au chapitre."

Le Banquet de Lagrasse 2021 : les vidéos

Rose-Marie Lagrave : transfuge de classe, un parcours exemplaire ?

 

Un entretien avec l'auteure du livre "Se ressaisir. Enquête autobiographique d’une transfuge de classe féministe" (France Culture du 15 février 2021)

"D'une école primaire rurale à l'EHESS, un regard rétrospectif qui intègre l'histoire collective, la ruralité, le féminisme des années 60, la famille, les institutions... La sociologue Rose-Marie Lagrave publie "Se ressaisir" (La Découverte, 2021). Elle est notre invitée aujourd'hui.

De son propre aveu, il lui a fallu 76 ans et une commande extérieure pour parler d’elle-même, d'autant plus que le « moi » n'est en réalité pas le sujet de cet ouvrage. La sociologue Rose-Marie Lagrave publie "Se ressaisir. Enquête autobiographique d’une transfuge de classe féministe" (Collection « l’Envers des faits », La Découverte, 11/02/2021)...."

8 juillet 2021 - Edgar Morin a 100 ans

 

A l'occasion de son 100è anniversaire, nous reproduisons sa conférence sur "Le défi de la complexité" (20 juin 2014)

"Dire que c’est complexe est une incapacité de comprendre ou d’expliquer. Lorsque l’on utilise le mot complexe nous employons un mot bouche-trou puisqu’il nous permet d'éviter ou d'expliquer ce qui a cessé d'être simple finalement. Complexus est tiré du latin et veut dire : ce qui est tissé ensemble. Complexité est un mot problème, non un mot solution. Notre éducation nous a appris à séparer et cloisonner les savoirs, non à les relier. Comment répondre au défi des complexités qui se multiplient ? Et Qu’est-ce que la « pensée complexe » ? Edgar Morin répond simplement : c’est est une tentative pour aider les gens à comprendre ce qu'ils appellent complexe. Elle nous éclaire sur la connaissance qui est un phénomène, dont nous avons besoin pour prendre des décisions, affronter la vie dans tous les domaines. Car le plus grand risque, dans la vie, c'est de se tromper dans ses choix. C’est pourquoi la pensée complexe elle, lutte contre l'erreur et l'illusion Aujourd’hui elle est alors utile dans le management, aux dirigeants qui ne peuvent plus négliger la radicalité et le caractère durable des crises que nous rencontrons : écologique, économique, social ou encore politique. "

Pierre Bergounioux : Le Livre en question

 

Une conférence de Pierre Bergounioux, le 21 février 2017

Lecture de Pierre Bergounioux : une création originale inspirée d'une visite dans les coulisses de la BIS. Contournant avec brio la règle du Livre en question, Pierre Bergounioux propose une plongée dans l'histoire de l'écriture. Il fait ainsi dialoguer Champollion, Rawlinson, Leroi-Gourhan, Varagnac et tant d'autres. Une série de créations littéraires originales inspirées par les collections de la BIS. Ce cycle est proposé par la Maison des écrivains et de la littérature (Mel) en partenariat avec la BIS. Un mois avant la restitution, l’écrivain est invité à choisir un élément dans les fonds de la BIS. Lors de la rencontre publique, « le livre en question » est dévoilé.

Un été avec Colette

 

A partir du 5 jullet 2021 et pendant tout l'été, du lundi au vendredi à 8h55 par Antoine Compagnon (4 minutes par jour)

Retour sur la personnalité atypique et la vie passionnante, intense de l’écrivaine, passant du music-hall au journalisme, de l’écriture sous tutelle de Willy, son premier mari, à la présidence de l‘Académie Goncourt…

Une série d'été consacrée à la petite Bourguignonne au caractère effacé devenue une Parisienne émancipée. Retour sur la personnalité atypique et la vie passionnante, intense de l'autrice de "La Chatte", "Sido", et les "Claudine".

Estival Albert Camus : les 70 ans de "L'Homme révolté"

 

A l’occasion de l’Estival Albert Camus à Lourmarinur, des émissions sur France Culture

"L'Homme révolté" d'Albert Camus : comment aimer un monde qui n'est pas aimable ?

En 1952 paraît "L'Homme révolté" d'Albert Camus, qui trouve son origine dans son expérience de la résistance, dix ans avant. De cet événement, il tisse des liens philosophiques entre solitude, solidarité, et réfléchit sur la notion de révolte. Peut-on se révolter dans la mesure, sans destruction ?

Estival Camus : rencontre avec Catherine Camus

Catherine Camus est la fille d'Albert Camus. Elle est, avec son frère jumeau Jean, ayant-droit de son œuvre et consacre sa vie à la gérer. Elle évoque cette filiation riche et douloureuse à travers l'œuvre généreuse et protéiforme de son illustre père.

Estival Camus : rencontre avec Alice Kaplan

"L'Etranger" de Camus est le troisième roman francophone le plus vendu au monde. Un véritable rite de passage, explique l'universitaire américaine Alice Kaplan. Elle a enquêté sur le roman, traçant en creux une biographie de Camus : "En quête de «L'Étranger»" (Gallimard, 2016).

Albert Camus, vraiment philosophe ?

A-t-on voulu faire de Camus l'étranger parmi les philosophes ? Tandis que Sartre raillait ses "pensées vagues et banales", d'autres critiques n'ont voulu voir en lui qu'un "philosophe pour lycéens". L'œuvre camusienne est pourtant riche d'une pensée philosophique originale. 

Pitchipoï

 

Un DVD du film de Charles Najman

SYNOPSIS Julien Schulmann est humoriste. Il vient de perdre son père, un juif polonais, survivant des camps d’extermination. Avant de mourir, son père a laissé un « testament » où il demande à son autre fils, Pierre, pourtant disparu depuis deux ans, de disperser ses cendres en Pologne, sa terre d’origine. Cette préférence familiale sera un choc cruel pour Julien qui va ouvrir en lui un abîme, mettant peu à peu au jour un secret indicible...

Famille tu me hais

 

DVD du film de Gaël Morel

SYNOPSIS : Jeunes homosexuels, ils sont rejetés par leurs parents qui les ont mis à la porte. Recueillis par l’association “le Refuge”, ils témoignent aujourd’hui de leurs  mais aussi de leur soif de vivre qu’ils ont réussi à retrouver.

France Culture nous présente 3 écrivain.es

 

France Culture met à l'honneur

1*- Marguerite Duras

C’est à travers la fiction que France Culture a voulu rendre hommage à Marguerite Duras, 25 ans après sa mort, avec la mise en ondes de quelques-unes de ses œuvres. Elle évoque une époque de sa jeunesse à Saïgon, lorsqu'elle rencontre un homme de plus de dix ans son aîné, fils d'un riche commerçant chinois qui va devenir son amant le temps d'une saison, dans la moiteur du delta du Mékong. L'éveil à la sensualité et à la sexualité s'accompagne chez l'écrivaine de l'omniprésence de la folie de sa mère, de la violence de son frère, de la mort aussi, toujours. ( Fiction / Le Feuilleton, 5 épisodes de 28 min)

2*- Aimé Césaire Césaire le politique. La Compagnie des œuvres retrace le parcours politique d’Aimé Césaire. Chantre de la négritude, il lutta pour changer le monde en poète aux armes miraculeuses, mais également en homme politique, endossant cinquante-six ans durant la fonction de maire de la Martinique. ( La Compagnie des oeuvres, 58 min) 

3*- Don DeLillo

Don DeLillo : des mots sur le silence. Dans son dernier roman, Le Silence (Actes Sud) récemment paru en français, Don DeLillo projette une grande panne technologique. Sa traductrice, Marianne Véron, avec l'intervention de l'écrivain américain Bret Easton Ellis, nous en dit plus sur l'œuvre du romancier qui semble dire l’échec du langage dans un moment de crise, alors que les technologies numériques s’arrêtent de fonctionner un après-midi de Superbowl en 2022. ( La Grande table culture, 27 min).

Edmond Baudoin, pionnier de l'autobiographie dessinée

 

Sur France Culture, le 13 juin  2021

Edmond Baudoin a marqué des générations d’auteur.ices de bande dessinée par sa façon de voir le monde et de le rendre visible. A l'aube de ses 80 ans, il se raconte dans un nouveau livre crépusculaire et testamentaire "Les fleurs du cimetière". Rencontre avec un peintre du temps.

Edmond Baudoin, né en 1942 à Nice, est un auteur et dessinateur de bande dessinée français. Il commence une carrière à près de quarante ans, lorsqu’il publie ses premiers livres aux éditions Futuropolis en 1981. Son style d’avant-garde, aussi bien pour son dessin que pour son écriture, lui vaut d’être publié et reconnu dans le monde de la bande dessinée. En 1992, il reçoit l’Alph-Art du meilleur album, pour Couma acò.

SON LIVRE : écoutez la nouvelle série de podcasts du CNL

 

Une nouvelle proposition du CNL (Centre National du Livre)

Après une première série de podcasts lancée en octobre 2020, le Centre national du livre (CNL), sous l’impulsion de sa présidente, Régine Hatchondo, a décidé de créer son propre podcast, « Son livre », afin de proposer au public un voyage littéraire et sonore sur les terres des auteurs qu’il soutient.

(Ré)écoutez les conversations du "littérature live festival"

 

Des documents du festival organisé fin mai 2021 par la Villa Gillet

Voir ou (re)voir l'ensemble des conversations et grands entretiens du festival sur le sité dédié :
  • Les grands entretiens avec Asli Erdogan, David Grossman, Antonio Scurati et Will Self.
  • Les dialogues d'auteurs avec Jonathan Coe, Jakuta Alikavazovic, Emmanuelle Pireyre, Joy Sorman, Iman Mersal, Imbolo Mbue, Deborah Levy, Lydie Salvayre, Fatima Daas, Colum McCann et bien d'autres !

Festival littéraire "MOT POUR MOTS" : rencontres avec ...

 

Documents mis en ligne à la suite du festival littéraire "MOT pour MOTS" (5 et 6 juin 2021)

  1. Franck Thilliez  
  2. Nicolas Mathieu
  3. Laurent Mauvignier
  4. Dominique Blanc lit Flaubert 
  5. Chloé Delaume et Alice Zeniter 
  6. Emmanuelle Lambert  
  7. Barbara Cassin  
  8. Amélie Nothomb

Littérature : l'histoire fracassée d'une métisse américaine

 

Entretien sur TV 5 Monde avec Nancy Huston à popos de son dernier livre "Arbre de l'oubli", paru chez Actes Sud.

Le livre retrace les pages les plus sombres de l'Histoire tout en abordant les enjeux essentiels de notre société contemporaine.

Il était une fois le roman

 

Une série documentaire de Kristel Le Pollotec, réalisée par Nathalie Battus sur France Culture (du 31 mai au 3 juin 2021)

"Des sous-sols d'une abbaye gothique, à la recherche des manuscrits du fondateur de l'autofiction, jusqu'à la suite d'un hôtel parisien, en compagnie d'un auteur de best-seller, une série comme un cheminement dans les méandres du roman."

  1.  Made in England : Retour sur la naissance d’un genre avec l’invention du roman feuilleton et l’avènement du roman victorien, miroir de l’Angleterre impériale.
  2.  Autopsie du roman : Au XXe siècle, les romanciers français ont dû faire face à deux écueils : d’un côté Marcel Proust et la Recherche du temps perdu, horizon difficilement...
  3.  Le retour du rée : De la grande Histoire au fait-divers, sous forme de récit, d’autofiction ou de roman, le réel fait son grand retour dans la littérature, avec sa cohorte...
  4.  Le triomphe du best-seller : Pour un romancier, écrire un best-seller peut être une catastrophe. Comment s’accommoder, après avoir vendu plus de 500 000 livres, à des tirages de...

Une affaire de famille

 

Un  DVD du film de Hirokazu Kore-eda

À Tokyo, une famille de marginaux recueille une fillette maltraitée... Drôle et déchirant, charnel et poétique, un film en état de grâce qui a valu à Hirokazu Kore-eda ("Nobody Knows", "Tel père, tel fils") la Palme d'or au Festival de Cannes 2018.

Dans une bicoque vétuste coincée entre deux immeubles, à Tokyo, cinq êtres unis par l'amour, la solidarité et le besoin survivent en marge de la société. Hatsue, la veuve à qui appartient la maison, fait office de grand-mère. Ouvrier précaire dans le bâtiment, Osamu garnit la table des vols à l'étalage qu'il accomplit avec le jeune Shota, le garçon d'une dizaine d'années qu'il a élevé (et formé) comme son fils. Nobuyo, la compagne d'Osamu, employée dans une blanchisserie industrielle, agrémente elle aussi l'ordinaire de menus larcins. Aki, une adolescente qui s'exhibe dans un peep-show, complète le cercle familial. Un soir d'hiver, Osamu et Shota découvrent une fillette de 4 ans transie devant chez elle et la ramènent à la maison. Ayant constaté qu'elle porte des traces de coups sur tout le corps, Nobuyo et Osamu ne se résolvent pas à la rendre à ses parents, et la petite Yuri devient un membre à part entière de la tribu.

55 000 connexions pour le festival Etonnants voyageurs 2021

 

50 auteur.es sont arrivé.es à Saint Malo !

Tous les débats sont disponibles en direct et en replay

Les mots de Robin Renucci

 

Le blog L'OIZEAU RARE a mené deux entretiens (vidéos) avec Robin Renucci, comédien, metteur en scène, directeur des Tréteaux de France (centre dramatique national). Réflexions importantes sur le théâtre et l'éducation

Les mythologies japonaises de Roland Barthes - Invitation au voyage

 

Une vidéo : Roland Barthes et le Japon

À Tokyo, une nuée de tours ultramodernes dissimule des îlots de traditions. Des temples, des parcs ou des palais qui intriguent Roland Barthes dès son premier voyage au Japon en 1966. Le pays est alors à un tournant de son histoire et découvre notamment la consommation de masse. Fasciné par la culture japonaise, le sémiologue observe, dissèque et analyse en détail cette société en mutation dans “L’Empire des signes”.

Histoire d’une conscience

 

Un entretien avec l'auteure Carole Zalberg à propos de son dernier roman "Tes ombres sur les talons" chez Grasset

Rencontre présentée par Pierre Mazet sur le site www.escaledulivre.com

 

Virginia Woolf

 

France Culture a remis en ligne plusieurs émissions à propos de cette grande écrivaine anglaise

"Je ne veux pas être célèbre ni grande. Je veux aller de l’avant, changer, ouvrir mon esprit et mes yeux, refuser d’être étiquetée et stéréotypée. Ce qui compte c’est se libérer soi-même, découvrir ses propres dimensions, refuser les entraves."

  1. Virginia Woolf, "Une chambre à soi" (Le 12/05/2020
  2. Après la mort, la vie : tomber du ciel (Le 26/07/2019)
  3. Plus forte que moi : "La Mort de la Phalène" (Le 25/07/2019)
  4. Devenir éditrice et féministe : "Tuer l'ange du foyer" (Le 24/07/2019)
  5. Écrire, créer son espace de liberté : "Un cerveau d'écureuil en cage" (Le 23/07/2019)
  6. Enfance et adolescence de Virginia Woolf : "Tiens-toi droite ma biquette" (Le 22/07/2019)

Hébreu, yiddish, judéo-espagnol... Vie et mort des langues

 

En défense de la diversité des langues, une conférence de Claude Hagège (site AKADEM, le 18 mai 2017)

Claude Hagège, né le 1er janvier 1936 à Carthage (Tunisie), est un linguiste français. Ancien élève de l'École Normale Supérieure, agrégé des lettres, directeur d'études en linguistique structurale à l'École pratique des hautes études, il est titulaire de la chaire de théorie linguistique au Collège de France. Il est polyglotte, ayant des connaissances dans une cinquantaine de langues, parmi lesquelles l'italien, l'anglais, l'arabe, le mandarin, l'hébreu, le russe, le guarani, le hongrois, le navajo, le nocte, le pendjabi, le persan, le malais, l'hindi, le malgache, le peul, le quechua, le tamoul, le tetela, le turc et le japonais. Il a été lauréat du prix Volney en 1981 et a reçu la médaille d'or du CNRS en 1995.

"La Diaspora des cendres"

 

Sur France Culture des textes sur la Shoah réunis par William Karel (09/05/2021)

"... Dans La diaspora des cendres, il n’y a ni commentaire ni témoin, ni historien. Uniquement les voix de comédiennes et comédiens lisant des textes, en les croisant, en les opposant – ceux des victimes et ceux des bourreaux : nombreux journaux intimes, billets jetés des trains par les déportés, lettres de prisonniers juifs, de sonderkommandos, de SS, circulaires ministérielles, notes de service des responsables d’Auschwitz, réclamations à propos de problèmes techniques, lettres de soldats allemands à leur famille,  documents cachés par les survivants des ghettos, extraits de livres, coupures de presse de revues communautaires, lettres de Juifs à leurs familles à l’étranger, etc. Des lois de Nuremberg de 1935 à la fin de la guerre en 1945, elles racontent les premières mesures du régime nazi, le port obligatoire de l'étoile, l’exclusion, la peur, la vie dans les ghettos, les premières arrestations, les exécutions publiques, les déportations, les chambres à gaz, l'extermination..."

Algérie, les ineffables mémoires

 

Sur France Culture, en 4 épisodes, du lundi 3 mai au jeudi 6 mai 2021 (à 17h02), à la rencontre des anciens combattants, à peine adultes à l'époque, au début de la guerre en 1954

C’est en substance LA question qui reste encore et toujours en suspens, près de 60 ans après la fin de la Guerre d’Algérie. Car comme à chaque "retour" de l’enfer, c’est le silence qui s’impose car tout ce qu’on pourrait dire est ineffable. D’ailleurs, qui pourrait comprendre ? Alors on lisse, on édulcore, on romance, on invente, on tempère, ou on tait. Dans le sillage de l’historienne Raphaël Branche, auteure de "Papa, qu’as-tu fait en Algérie ?", nous sommes allés à la rencontre de ces "bleus", de ces bidasses d’à peine 20 ans dont certains prenaient le train pour la première fois, puis le bateau pour traverser une mer qu’ils n’avaient jamais vu. Ils quittaient leurs parents, parfois une copine ou une épouse et troquaient leur jeunesse contre un fusil. 28 mois après, les démobilisés étaient devenus vieux et silencieux, des anciens combattants les poches remplies de photos de bonnes et franches rigolades au pays de la torture. Mais ils y avaient laissé leurs rêves et leurs illusions et revenaient avec leurs cauchemars et leurs fantômes.

  1. Épisode 1 :Guerre d'Algérie : Mais qu’a donc fait papa dans cette galère ?
  2. Épisode 2 :Guerre d'Algérie : Les soldats du refus
  3. Épisode 3 :Guerre d'Algérie : La mémoire des déplacés
  4. Épisode 4 :Guerre d'Algérie : Récits individuels et récit national

Des fragments de journaux intimes d'ados lus et commentés par d'autres

 

Des vidéos, du 5 au 29 mai 2021 à la Maison des Métallos - 94 Rue Jean-Pierre Timbaud, 75011 Paris

Depuis 2013, Irvin Anneix a collecté 5000 écrits intimes rédigés pendant l’adolescence, via les communautés d'écrivains sur les réseaux sociaux. Ces écrits abordent les récits des premières fois, questions existentielles, identitaires, sur le corps, la sexualité, réflexions sur la société, la norme, la différence... Leurs mots qui cognent ou étincellent sont ensuite lus et commentés par d'autres qui les alimentent de leur propre vécu. Toujours face caméra, les voix d'autres voix prennent place dans une cabine de lecture (en général itinérante) ou de lieux publics.

CARTE BLANCHE À BERNARD NOËL

 

A la Maison de la Poésie, le 11 juin 2018

Avec Bernard Noël (décédé le 13 avril 2021), Jean-Luc Bayard, Léonard Novarina-Parant, Jean-Luc Parant, Laurine Rousselet, Esther Tellermann & autres invités

Robin Renucci : dire les mots c'est créer des étincelles

 

Rencontre avec Robin Renucci.(8 janvier 2021)

Comédien, metteur en scène et directeur des Tréteaux de France - Centre dramatique national. En tant que comédien on le voit régulièrement et depuis plus de trois décennies sur la plupart des scènes françaises. Sa filmographie est impressionnante : il a joué pour la télévision et le cinéma (Corneau, les frères Dardenne, Chabrol, Bertolucci,..) et est connu du grand public grâce à la série Un village français. Dans ce portrait découvrez Robin Renucci l'homme de théâtre passionné qui défend les valeurs de partage, d'éducation, de coopération et d'émancipation.

  • Il nous parle du théâtre comme un outil pour affirmer les différences de chacun dans le respect de l'autre.
  • Il nous rappelle qu'aider l'autre c'est construire avec lui.
  • Il nous alerte sur la mainmise de l'homme sur la nature. - Il nous invite à l'entraide et à retrouver le fil du lien social.

La faute de l'orthographe

 

Une vidéo de deux belges "qui veulent simplifier la langue française" ?

"Nous avons été prof de français. Sommés de nous offusquer des fautes d'orthographe, nous avons été pris pour les curés de la langue. Nous avons écrit pour dédramatiser, pour réfléchir ensemble et puis aussi parce qu'on a toujours pensé que l'Académie Française avait un vrai potentiel comique. "Les deux belges qui veulent simplifier la langue française" : tout est faux dans cette phrase. Pas "simplifier" mais bien faire preuve d'esprit critique, se demander si tout se vaut dans notre orthographe. Pas deux belges, mais bien deux curieux qui veulent transmettre le travail des linguistes de toute la francophonie, pas même la "langue française", seulement son orthographe. Car l'orthographe, c'est pas la langue, c'est juste le code graphique qui permet de la retranscrire. Passion pour les uns, chemin de croix pour les autres, elle est sacrée pour tous. Et pourtant, il ne s'agit peut-être que d'un énorme malentendu. Arnaud Hoedt et Jérôme Piron sont linguistes de formation. Ils ont vécu 25 ans sans se connaître, mais c’était moins bien. Ils ont ensuite enseigné pendant 15 ans dans la même école. Quand Arnaud participe à la rédaction des programmes de français en Belgique, Jérôme se spécialise en médiation culturelle. En 2016, ils écrivent et mettent en scène le spectacle « La Convivialité », au Théâtre National de Bruxelles. Ce spectacle conférence qui traite de la question du rapport dogmatique à l’orthographe tourne depuis 3 ans dans toute la francophonie. Dans la foulée, ils publient l’ouvrage « La faute de l’orthographe », aux éditions Textuel. Ils se définissent comme suit : « Linguistes dilet(t)antes. Pédagogues en (robe de) chambre. Tentent de corriger le participe passé. Écrivent des trucs. Vrais-Faux Comédiens. Bouffeurs d’Académicien ». A la question « est-ce que ça se dit ? « , Arnaud et Jérôme répondent invariablement « oui, tu viens de le faire »."

Paroles de lecteurs

 

Sur France Culture

A quoi servent les livres ? Peuvent-ils changer la vie ? Comment on lit et pourquoi lit-on ? " Lire c'est vivre", disait Pierre Dumayet, et sans doute voulait-il signifier par là que les livres ne sont pas uniquement des palimpsestes, mais qu'ils pouvaient peut-être nous rendre la vie plus tendre, ou plus âpre, et de toute façon plus intéressante. Portraits de lecteurs !

EDUARDO BERTI : à l'occasion de la parution de "UN PÈRE ÉTRANGER"

 

Rencontre à la Maison de la Poésie et animée par Alain Nicolas

De Buenos Aires à Madrid, en passant par Paris et le Kent, ce roman nous entraîne au cœur des questionnements sur l’identité, la transmission, l’exil et l’écriture. Fils d’un immigré roumain installé à Buenos Aires, le narrateur, écrivain, décide de partir vivre à Paris. Dans un café, il prend l’habitude de lire les lettres que son père lui envoie et se remémore alors l’histoire de sa famille. Quand il apprend que son père est lui aussi en train d’écrire un livre, il se sent dérouté. Et voilà que vient s’intercaler une autre histoire, celle de Józef et de son épouse, Jessie, tous deux installés en Angleterre. Józef est écrivain lui aussi, d’origine polonaise, exilé en Angleterre : l’immense écrivain Joseph Conrad pourrait bien devenir le personnage du prochain roman de notre narrateur argentin.

[ La fiche du livre ]

Trois mémoires algériennes

 

1*- GASTON REVEL, Un instituteur en Algérie

Un film en accès libre. Auteurs : Alexis Sempé et Pierre Mathiote - réalisateur : Pierre Mathiote

Grâce à la découverte d’archives totalement inédites appartenant à Gaston Revel, le téléspectateur découvrira l’Algérie à la fin des années trente telle qu’elle se révèle à ce jeune instituteur français. Il comprendra le dépaysement et l’isolement de l’instituteur du bled dans les années difficiles de la Deuxième Guerre mondiale. Il mesurera la vigueur et l’âpreté des combats politiques et syndicaux menés par un militant du parti communiste algérien de l’après-guerre et la violence des tensions qui accompagnent la marche à l’indépendance et à la construction du nouvel État algérien. Fait unique et exceptionnel en Algérie, lors des élections municipales, Gaston Revel est élu à Bougie (Constantinois) dans le deuxième collège électoral réservé aux seuls musulmans. "Gaston Revel, un instituteur en Algérie" est un film qui éclaire de l’intérieur l’Algérie de 1936 à 1965, trente années décisives sous un regard totalement inédit.

[sur Gaston Revel, voir aussi le livre "Un instituteur communiste en Algérie, d'Alexis Sempé - la fiche du livre]

2*- Algérie, les deux soldats

Les deux soldats racontent l’histoire vraie de deux jeunes Français, militaires pendant la guerre d’Algérie, qu’un même sens aigu de l’honneur poussa dans deux directions totalement inverses : l’un déserta pour libérer un jeune prisonnier algérien qu’on allait exécuter, et l’autre pour poursuivre le combat de l’Algérie française aux côtés des ultras de l’OAS. Deux exemples emblématiques, passionnants, qui permettent de décrire de manière directe, charnelle, ce qui se passa là-bas. Tourné en France et en Tunisie et avec les interventions de Tramor Quémeneur, historien, et Jean-Claude Pérez, l’un des chefs historiques de l’OAS.

une femme qui n’en peut plus de la guerre et de la violence,

 

Sophie Marceau interprète le poème de Jean-Pierre Siméon “Stabat Mater Furiosa”

L’artiste colombienne Violeta Cruz a adapté, pour une actrice et un orchestre, Stabat Mater Furiosa, le texte de Jean-Pierre Siméon publié aux éditions Les Solitaires intempestifs. Enregistré en Suisse en novembre 2019, ce moment intense qui associe théâtre et musique fait entendre la voix d’une femme qui n’en peut plus de la guerre et de la violence. Incarnée par Sophie Marceau, cette prophétesse vient dire au monde des paroles qui troublent en ces temps de repli : « Il me faut ce courage d’effacer en moi tout souvenir de la douceur. » Et quelques minutes plus tard : « On n’entend pas les pas de la foule le samedi dans les villes, sur les places publiques, dans les marchés. » La comédienne ne tremble pas en proférant des mots qui semblent de toute éternité. Autour d’elle, les musiciens, dirigés par David Greilsammer, suspendent parfois leurs instruments pour laisser place à une fureur rentrée que l’actrice transmet sobrement.

 

Patrick Chamoiseau, une voix dans la nuit

 

Sur France Culture le 31 mars 2021

Avec son nouvel essai "Le conteur, la nuit et le panier" (Seuil, 2021), Patrick Chamoiseau trace une réflexion autour de l'Ecrire, du conte et du choc esthétique. L'écrivain prolonge ainsi ses recherches sur l'oralité et la créolité.

Patrick Chamoiseau, prix Goncourt de littérature pour son roman Texaco, a fait de son œuvre littéraire une recherche constante entre l'oralité et l'écriture. D'essais en poèmes, de romans en contes, il fait émerger une langue qui intègre le monde. Dans son essai Le conteur, la nuit et le panier, il part à la recherche de la tradition des conteurs antillais disparue et interroge sous la forme d'énigmes initiales l'impératif de conter pendant la nuit, sous peine d'être transformé en panier au petit jour.