Saison 2019-2020

Le calendrier prévisionnel 1er et 2è trimestes 2020

 

ATTENTION

Des modiccations ont été apportées au calendrier prévisionnel publié en septembre 2019

 

Le 26 mars 2020 : Rencontre avec Cécile Coulon

 

Annualation cause COVID 19

Le Jeudi 26 mars à 19h00 à la Médiathèque Toussaint - 49 rue Toussaint – 49100 Angers

Rencontre des "Bouiillons. Annimation : Sonia Auguin, Christine Tharel et Catherine Malard

Première fois que les Bouillons accueillent Cécile Coulon qui a obtenu le prix littéraire Le Monde pour ce roman fiévreux d’une lignée de femmes envoutées par ce qu’elles ont de plus précieux : leur terre. Nous évoluons dans un huis-clos hanté par la folie, le désir et la liberté. La vie d’Émilienne, c’est le Paradis, une ferme isolée, au bout d’un chemin sinueux. C’est là qu’elle élève seule ses deux petits-enfants, Blanche et Gabriel, avec pour uniques ressources son courage et sa terre. Les saisons se suivent, ils grandissent. Jusqu’à ce que l’adolescence arrive et, avec elle, le premier amour de Blanche, celui qui dévaste tout sur son passage. Il s’appelle Alexandre. Leur couple se forge. Mais la passion que Blanche voue au Paradis la domine tout entière, quand Alexandre, dévoré par son ambition, veut partir en ville, réussir. Alors leurs mondes se déchirent. Et vient la vengeance.

le 5 mars 2020 : rencontre avec Arno Bertina

 

Le jeudi 5 mars à Angers  aux "Bouillons" avec Arno Bertina

« Je nais en 1975.
J’ai 13 ans en 1988, quand un professeur de français me fait lire L’Adieu aux armes d’Hemingway, Nouvelles de Salinger et Les braves gens ne courent pas les rues de Flannery O’Connor. Je ressens encore les effets de l’onde de choc produite par ces lectures.
J’écrivais déjà, je continue.
Je lis La nausée, que personne ne m’a recommandé, qui me fascine immédiatement, et Le capitaine Fracasse. Je cours encore après l’effet produit sur moi par la mélancolie de ces deux romans.
Le lycée est un champ de foire, il s’y passe tout et n’importe quoi, c’est excitant. Je continue d’écrire, participe à un concours de nouvelles.
L’année d’Hypokhâgne est un champ de foire, il s’y passe tout et n’importe quoi, c’est excitant. Je découvre l’univers des revues littéraires. Mon premier texte de fiction est publié par Grèges, et mon premier article par Prétexte. Beaucoup d’autres textes et articles suivront (pour Esprit, La NRF, Critique, et aujourd’hui Inculte).
En 2000 je termine pour la première fois un roman. Alors que je suis au service militaire (c’est un champ de foire, etc.), Actes Sud publie Le Dehors ou la migration des truites. Paraitront ensuite – une fois libéré des « obligations » – Appoggio (Actes sud, 2003) et Anima motrix (Verticales, 2006), ces trois titres constituant une manière de triptyque.
En 2003 je suis sélectionné pour devenir pensionnaire de la villa Médicis (Rome) en 2004-2005. A Rome je décide de mettre entre parenthèse l’écriture d’Anima motrix pour coécrire Anastylose (Fage, 2006), un ouvrage retraçant l’histoire d’un monument de la Rome antique, l’Ara Pacis. Je prends goût aux expériences collectives, qui prolongent la recherche d’une écriture polyphonique et devient membre du comité de rédaction de la revue Inculte. A partir de là, je multiplierai les projets collectifs – le dernier en date étant La borne SOS 77 avec le photographe Ludovic Michaux.
C’est encore cette dimension collective qui explique mon goût pour l’écriture radiophonique et le fait que je réponde aux commandes de France-Culture en écrivant des dramatiques (La relève des dieux par les pitres, réalisé par Claude Guerre) ou des adaptations (Sous le volcan de Malcolm Lowry, réalisé par Christine Bernard-Sugy, et La conscience de Zeno d’Italo Svevo, réalisé par Myron Meerson). »

Présentation parue sur le site de la Mel (Maison des écrivains et de la littérature), dont il est membre du Conseil d'administration.

Les deux prochains "Bouillons"

 

  • le jeudi 13 février à Angers  aux "Bouillons" avec Michel Jullien
  • le jeudi 5 mars à Angers  aux "Bouillons" avec Arno Bertina

Inscriptions : bouilloncube49@gmail.com

le 5 février 2020 : rencontre avec Joumana Haddad

 

Le 5 février 2020 à 18h30 à la Sadel - 7 rue Vaucanson – 49100 Angers

En ce début d’année, nous mettons le Liban à l’honneur grâce à la présence de l’écrivaine Joumana Haddad pour ce roman inspiré de sa propre famille, ancrée dans 4 cultures, arménienne, syrienne, palestinienne et libanaise. Récit palpitant que celui de ces femmes malmenées de génération en génération, toutes prises par les tragédies qui frappent le Moyen-Orient et chacune à sa façon, des combattantes. Reines d’un jeu de cartes mal distribuées par le destin, Qayah, Qana, Qadar et Qamar sont des femmes puissantes, unies par les liens du sang qui coule dans leurs veines et que la violence a répandu à travers les âges.
D’une écriture ciselée, Joumana Haddad parvient à construire un roman intense qui jamais ne sombre dans le pathos ou la grandiloquence.
Cette soirée sera aussi l’occasion d’en apprendre un peu plus sur la révolution libanaise, commencée le 17 octobre dernier et sur le rôle déterminant que les femmes y jouent.

Joumana Haddad est née en 1970. 

Elle dirige les pages culturelles du quotidien An-Nahar, ainsi que le magazine Jasad (Corps), qu'elle a fondé en 2009.  

Journaliste et traductrice polyglotte, elle a interviewé de grands écrivains comme Umberto Eco, Wole Soyinka, Paul Auster, José Saramago et Mario Vargas Llosa.  

Poétesse, elle a publié cinq recueils, dont Le Retour de Lilith (Babel n° 1079), pour lesquels elle a reçu divers prix, notamment le prix de la fondation Metropolis bleu pour la littérature arabe (Montréal, 2010). Actes Sud / Sindbad a également publié ses essais J'ai tué Shéhérazade. Confession d'une femme arabe en colère (2010 ; Babel n° 1158) et Superman est arabe (2013).  

le 16 janvier 2020 : rencontre avec Jacques Ferrandez

 

Le Jeudi 16 janvier 2020 à 19h30 à la Médiathèque Toussaint à Angers

Dialogue avec Anne Prouteau et Catherine Malard

Nous avions reçu cet auteur de Bande dessinée pour son adaptation du Premier homme d’Albert Camus. Son dernier ouvrage nous plonge cette fois dans la Provence de Jean Giono, disparu il y a tout juste 50 ans. L’auteur du Chant du monde souhaitait l’adapter au cinéma. C’est Jacques Ferrandez qui, 85 ans plus tard, l’anime tout en finesse, de son regard cinématographique et en fait un roman graphique à l’esthétique délicate, alternant plans larges et plans serrés. Le Chant du monde est l’histoire d’une chasse à l’homme mêlée à une guerre entre des familles. Un homme aux cheveux rouges et une jeune femme fuient des hommes armés dans un univers végétal vibrant de couleurs et d’odeurs. Jacques Ferrandez sait mettre en scène la fusion de la nature et des personnages, si chère à Giono et nous convie à relire cet écrivain dont l’œuvre est inscrite dans nos mémoires à jamais.

le 19 décembre 2019 : rencontre avec Cécile Coulon

 

ANNULATION CAUSE GREVE DANS LES TRANSPORTS

Le Jeudi 19 décembre 2019 à 19h30 au Théâtre Le Quai - Angers

Première fois que les Bouillons accueillent Cécile Coulon qui vient d’obtenir le prix littéraire Le Monde pour ce roman fiévreux d’une lignée de femmes envoutées par ce qu’elles ont de plus précieux : leur terre. Nous évoluons dans un huis clos hanté par la folie, le désir et la liberté. La vie d’Émilienne, c’est le Paradis, une ferme isolée, au bout d’un chemin sinueux. C’est là qu’elle élève seule, avec pour uniques ressources son courage et sa terre, ses deux petits-enfants, Blanche et Gabriel. Les saisons se suivent, ils grandissent. Jusqu’à ce que l’adolescence arrive et, avec elle, le premier amour de Blanche, celui qui dévaste tout sur son passage. Il s’appelle Alexandre.
Leur couple se forge. Mais la passion que Blanche voue au Paradis la domine tout entière, quand Alexandre, dévoré par son ambition, veut partir en ville, réussir. Alors leurs mondes se déchirent. Et vient la vengeance.

Rencontre avec Luc Lang autour de son livre "La Tentation"

 

DERNIERE MINUTE : Malgré le mouvement de grèves dans les transports à partir du 5 décembre, Luc Lang sera bien présent à cette soirée. 

Le mercredi 4 décembre 2019 à 19h30 au Théâtre Le Quai - Angers

Luc Lang nous revient avec un livre initiatique inscrit au cœur du maelstrom de relations familiales exacerbées par les crises de notre société moderne. Nous retrouvons avec bonheur son écriture ciselée, exigeante, cet art de peindre les paysages comme celui de sculpter ses personnages au plus vif de leurs actions. Les Alpes et la forêt deviennent le théâtre de la quête introspective de François, chirurgien, passionné de chasse qui décide finalement de sauver un cerf après l’avoir blessé. A partir de ce geste, tout bascule. Au moment où toutes les illusions tombent, comment renouveler sa vie, son métier, la relation à sa femme et à ses enfants ? Autant de questions brûlantes qui ne peuvent que toucher les lecteurs, qui cette fois encore, sauront succomber à La Tentation.

Rencontre avec Jeanne Benameur autour de son livre "Ceux qui partent"

 

Le jeudi 17 octobre 2019 à 19h30 à la Médiathèque Toussaint - 49 rue Toussaint - Angers

Rencontre animée par Sonia Auguin et Catherine Malard

Ellis Island, aux portes de New-york, l’île de la transition entre l’exil et l’Amérique rêvée. Cet espace suspendu est la scène sur laquelle se tiennent Donato et sa fille Emilia, lettrés italiens, avec bien d’autres encore venus du monde entier, captés par l’œil curieux d’un jeune photographe new-yorkais, issu lui-même d’anciens pionniers. Andrew Johnson à travers les regards qu’il scrute, muni de son objectif, cherche à dérober les mystères de ces exilés, mystères enfouis aux tréfonds d’eux-mêmes. De son écriture élégante et sensible, Jeanne Benameur nous fait approcher l’expérience de la migration du début du XXème siècle tout en la faisant résonner avec notre actualité.

Le 19 septembre 2019 : Avec Alexandre Seurat autour de son livre "Petit Frère"

 

Le Jeudi 19 septembre 2019 à 19h30, les BOUILLONS d'Angers vous proposent une soirée avec Alexandre Seurat – Petit frère – Éditions du Rouergue