Revues à lire

ECRITURE, HISTOIRES DE VIE, Littérature ...

Depuis 2015, des revues consacrées exclusivement à la littérature ou l’autobiographie. D’autres, dans un contexte plus général de formation, consacrent une partie de leur production à la démarche autobiographique, aux histoires de vie, à l’écriture, ou au hasard d’un numéro, un article, un dossier à un de ces sujets. 

 

Années antérieures  :    L'année 2014     L'année 2013 

Claudie Hunzinger

 

Dossier principal du numéro 42 de la revue "LES MOMENTS LITTERAIRES"

... Claudie Hunzinger, écrivaine et plasticienne, s’ensauvage. Elle part à la rencontre « du territoire des autres », des tribus de cerfs. Pour observer le  sauvage, elle s’efface, se fond, s’oublie, se perd jusqu’à devenir personne. Alors elle découvre la force et la beauté de la nature, la partie du monde qui n’a pas encore été asservie par les humains...

« Boris Vian, du génie en tube »

 

Dossier du numéro 18 - juin 2019 de la revue "Nouveau Magazine Littéraire"

Centralien, musicien et critique de jazz, auteur de tubes de la chanson, il a excellé dans la littérature avec une prédilection pour les mauvais genres, tels que le polar et la science-fiction. Son succès auprès d’un large public, soixante ans après sa mort, transcende encore les générations : L’Écume des jours demeure le grand classique des lecteurs adolescents.

Avec Claire Julliard, Martin Winckler, Geneviève Brisac, Patrice Pluyette, Coline Pierré, Fabrice Colin...

Raconter / se raconter - Dits et non-dits du récit de soi

 

Le numéro 9 de notre revue LE SUJET DANS LA CITE vient de paraître

Extrait de la présentation :

Ce numéro de la revue Le sujet dans la cité interroge le « récit », et en particulier le « récit de soi », en tant que pratique dont les effets agissent à la fois sur l’auteur-narrateur et sur les acteurs et agents qui en sont les destinataires. L’enjeu est ainsi de comprendre ce qui s’effectue au travers des gestes de l’activité narrative (évocation, description, temporalisation, configuration, expression, réception) et d’examiner ce qui s’y accomplit et génère des effets : formation de soi, accompagnement du comprendre, manifestation de savoirs, maintien de l’agentivité

L'ACCOMPAGNEMENT EN FORMATION D'ADULTES : POSTURES, PRATIQUES ET EFFETS

 

Parution du numéro 22 de la revue Chemins de formation
L'accompagnement en formation d'adultes : postures, pratiques et effets. Ce numéro a été coordonné par Hervé Breton, Noël Denoyel et Sébastien Pesce.

VIVRE LA MALADIE, ENTRE ÉPREUVES, RÉCITS ET HISTOIRE

 

Numéro Hors-série 2019 de la revue Chemins de formation

Ce numéro a été préparé et conçu avec l'Association internationale des histoires de vie en formation (ASIHVIF). Il a également bénéficié de l'expertise du Centre de recherche et d'intervention sur la réussite scolaire (CRIRES) de l'Université de Laval au Quebec.

La lttérature québécoise - La nouvvele génération

 

Le dossier central sur la nouvelle génération de la littérature québécoise, paru dans la revue LE MATRICULE DES ANGES n° 202-avril 2019

DOSSIER.- Le vent du renouveau se lève sur la Belle Province. Pour preuve, l’imposant roman de Christophe Bernard, La Bête creuse. Cette saga familiale, aux miroirs déformants, est une ode à la liberté narrative.

L'Amérique indienne

 

Le dossier central du numéro 9 de la revue AMERICA

Mais aussi un texte inédit de Philip Roth et un long entretien avec Bret Easton Ellis

Le sentiment géographique

 

Le dossier central sur Emmanuel Ruben, paru dans la revue LE MATRICULE DES ANGES n° 201-mars 2019

DOSSIER.- Géographe de formation, ses romans délivrent le diagnostic inquiétant de la maladie européenne. Quand écrire permet de mieux voir. Il a fait paraître Sur la route du Danube

Correspondre aujourd’hui

 

Le numéro 68 des Cahiers de l'APA

Présentation sur le site de l'APA

Au printemps 2018, une enquête a été menée auprès des membres de l’APA par Roseline Combroux et Claude Delachet-Guillon au sujet de leurs pratiques atuelles de correspondance. Les questions posées portaient sur les pratiques d’écriture et de lecture du courrier mais aussi sur l’archivage et la conservation de la correspondance. Ce Cahier contient également des textes inédits sur le même sujet, auxquels nous avons adjoint le contenu du "sac ", expériences d’écriture de lettres réalisé à Ambérieu en juin 2018, lors des Journées de l’autobiographie, ainsi qu’un article sur la place de la correspondance dans le fonds APA et un autre sur le développement de l’art timbré.

Réparer la France

 

Le numéro 1 paru le 21 mars 2019

Présentation sur le site du magazine

Toutes les France qui racontent la France

Après les lancements réussis de notre hebdomadaire le 1 et du trimestriel America, nous préparons une nouvelle publication qui verra le jour le 21 mars. Un trimestriel inspirant de 196 pages pour rendre lisible un pays devenu illisible : la France. Au moment où notre société se fracture, nous avons la conviction qu’elle manque d’un récit à partager. C’est ce récit, tissé de tous les récits qui racontent la France d’aujourd’hui, que nous avons l’ambition de vous proposer.

Dans une période où la tyrannie de l’instant l’emporte sur l’approfondissement de l’information, où les médias, au centre d’attaques virulentes, sont en butte à une grave perte de confiance, notre réponse tient en ces propositions clés : ralentir, réfléchir, aller plus loin et plus profond, à l’écart des clichés, des préjugés, des regards pittoresques ou d’un surplomb éthéré sur « la province ». Donner la priorité à l’humain, s’éloigner du bruit et de l’insignifiance pour dégager l’essentiel, l’indispensable. Préférer la densité au superficiel bavard. Quand tous les points de repère s’effondrent sous l’assaut des fake news et des thèses complotistes, quand l’intimidation et l’ignorance supplantent le dialogue, il est des mots porteurs comme il est des murs porteurs. Des mots capables, par la multiplicité des récits, de dégager des lignes fortes de compréhension. Parce que nous croyons au langage, parce que nous croyons à l’écrit, parce que nous n’avons aucune leçon à donner, mais des témoignages à transmettre, nous avons réuni toutes ces convictions et ces envies dans Zadig.

Nos plongées à travers le pays, nous les ferons avec des écrivains et des reporters, des historiens et des sociologues, des démographes, des géographes, avec tous les regards susceptibles de nous éclairer dans un esprit d’ouverture mêlant approches sensibles et savoir accessible. Grâce à nos auteurs venus d’horizons multiples, Zadig écrira le roman vrai de la France, un roman qui lui ressemble et qui puisse nous rassembler. En nous apprenant. En nous surprenant. En offrant aussi un plaisir salutaire de lecture et de découverte.

Dans un monde d’images, à quoi bon la littérature? Cinquante écrivains répondent

 

Dans la revue PAPIERS de France Culture (n°28 - mars 2019)
Trois volets dans ce dossier exceptionnel sur la littérature – comme elle va ou comme elle ne va pas.

Tout d’abord une enquête auprès de 50 écrivains (H/F) avec une même question pour chacun : Pourquoi écrivez-vous dans un temps largement dominé par l’image ?

Ensuite, une sélection de 30 livres pour comprendre le monde dans lequel nous vivons. Autant d’ouvrages qui démontrent que les mots restent essentiels pour nous repérer aujourd’hui.

Enfin, deux réflexions sur la littérature-monde, un concept jadis forgé par Goethe, qui démontre l’importance de la langue et du verbe pour lutter contre les discriminations et les dominations de toutes natures…

Et également une longue interview de Gérard Noiriel sur le mouvement des "Gilets jaunes"

Autobiographie et fiction

 

Le dossier principal de 40 pages de la revue de l'APA "LA FAUTE A ROUSSEAU" (numéro 80 - février 2019)

Présentation du dossier

Longtemps, on a pu croire que les rapports entre autobiographie et fiction relevaient d’un mariage entre la carpe et le lapin. Et en effet, si l’on revient à la définition de l’autobiographie comme « un récit rétrospectif en prose qu’une personne réelle fait de sa propre existence », il n’existe guère de place dans une telle démarche pour une quelconque trace de fiction. Quant au roman, il se présente comme une narration fictionnelle, oeuvre de pure imagination.
Mais aujourd’hui les frontières sont devenues plus floues. Roman personnel, roman autobiographique, autofiction, bio-fiction, exo-fiction... à des degrés divers, le récit autobiographique se glisse dans le roman au point d’en devenir le matériau principal. L’échange reste inégal, car l’auteur d’une autobiographie recourt rarement à des éléments fictifs.

Et aussi un dossier sur "Le monde d'Ariane Grimm"

 

Simone de Beauvoir, une femme libre

 

Le hors-série du MONDE de Février-Mars 2019, « Simone de Beauvoir, une femme libre », revient sur l’œuvre et la personnalité de l’auteure, meilleure chroniqueuse de son temps.

A l’occasion de l’entrée de ses Mémoires d’une jeune fi lle rangée au programme de l’agrégation de lettres modernes, de la parution dans la Pléiade cet été de tous les volumes de ses Mémoires, de la Journée des femmes le 8 mars et de l’anniversaire du mouvement #metoo...

De son existence, Simone de Beauvoir a fait une œuvre. Pas seulement en la racontant dans ses quatre volumes de Mémoires, disponibles depuis mai 2018 en « Pléiade », mais en se consacrant sans relâche à la difficile « construction de soi ». Après « La Pléiade », elle est au programme de l’agrégation de lettres modernes, son ombre plane autour des débats suscités par le mouvement #metoo et elle apparaît non seulement comme une grande mémorialiste, mais aussi comme une figure importante de la philosophie existentialiste et une pionnière de la philosophie féministe....

Est-on écrivain avant la publication ?

 

Le dosier du numéro 60 de la revue DECAPAGE - 30 janvier 2019

L’éditeur assure un rôle déterminant dans l’accès au champ littéraire. Comme le souligne Bourdieu, l’éditeur « n’est pas seulement celui qui procure à l’oeuvre une valeur commerciale en la mettant en rapport avec un certain marché […] il est celui qui peut proclamer la valeur de l’auteur qu’il défend. » Mais l’écrivain est-il moins écrivain avant cette première consécration ? Comment l’écrivain – et son entourage – vit-il l’avant publication ? Le moment où il passe ses nuits et ses week-ends à écrire, sous le regard – amusé ? complaisant ? encourageant ? moqueur ? – de ses proches.

Quatorze auteurs reviennent sur cette période qui précède le premier contrat d’édition, quand il fallait assumer – socialement – le fait d’écrire alors qu’ils n’avaient encore rien publié.
Avec : Carole Fives, Constance Joly, Dominique Noguez, Éric Faye, François-Henri Désérable, Laurence Tardieu, Lisa Balavoine, Maria Pourchet, Matthias Jambon-Puillet, Nicolas Fargues, Nicolas Mathieu, Philippe Jaenada, Sylvain Pattieu, Sylvain Prudhomme.

Et également :

Entré en littérature en 1998, aux éditions de Minuit, Tanguy Viel est l’auteur d’une dizaine de livres, dont Article 353 du Code pénal, Grand PrixRTL-Lire en 2017. Il nous a reçus chez lui, sur les bords de Loire, un jour gris comme un mois de novembre et s’est plié au jeu de la Panoplie littéraire. Pour nos lecteurs, il évoque son enfance, ses figures tutélaires, ses amitiés formatrices, explore sa bibliothèque, ouvre les tiroirs et revient sur chacun de ses livres.

[Une rencontre avec Tanguy Viel, le 21 février 2019 - 20h00]

LA LITTÉRATURE NOUS SAUVERA

 

Dossier du numéro spécial 200 - février 2019 de la revue LE MATRICULE DES ANGES

En quoi la littérature nous est-elle nécessaire ? Dans quels domaines est-elle agissante ? Paroles croisées.

"Depuis vingt-six ans qu'on interroge les évrivains sur le rôle que, pour eux, la littérature joue, nous avons voulu, pour ce numéro spécial donner la parole aux lecteurs que nous sommes. Comme le sont aussi ces "passeurs" (essayistes, traducteurs, éditeurs...) que nous avons sollicités."

Avec un entretien avec Eric Vuillard à propos de son dernier livre "La Guerre des Pauvres".

envue

 

Toute la programmation des bibliothèques de la Ville de Paris :

rencontres, débats, expositions, concerts… des rendez-vous pour tous les publics et en accès libre et gratuit. En Vue, c’est aussi l’interview d’une personnalité chaque mois, une page de BD et de nombreux Bons Plans culturels.

Plusieurs pages sont consacrées à la jeunesse.

 

Fabienne Jacob

 

Dossier de la revue "Les Moments Littéraires" n° 41

"De nos jours, à force d’être surexposé dans les magazines et les publicités urbaines avec des images retouchées, le corps est devenu un objet de représentation, un ornement, une nature morte.

Chez Fabienne Jacob, rien de tout cela. « Les corps des femmes de Fabienne Jacob sentent, suent, pèsent, sont accablés, sont glorieux. Ils sont désirés, ne le sont plus, ils désirent, ils sont affamés, affamés » souligne Marie-Hélène Lafon.

La matrice de l’œuvre de Fabienne Jacob se trouve dans la cour de la ferme de sa grand-mère, en Moselle, où, enfant, elle passa des heures à « observer, à deviner, à déchiffrer les corps, à rêver, à se créer un univers » où elle replonge sans cesse pour mettre à jour les non-dits, le caché, les secret des adultes, les souvenirs enfouis dans le magma de l’enfance."

 

Extrait de la fiche WIKIPEDIA : Fabienne Jacob a grandi à Guessling-Hémering en Lorraine, où elle a vécu jusqu’à ses 17 ans. Elle n’eut pas le français comme langue maternelle mais le Ditsch qu'elle à longtemps pratiqué. En 2014, elle en fait la description suivante : « Ma langue maternelle, le platt, a été ensevelie sous plusieurs sédiments de français. Honte et transhumance sociale obligent. Mais au fond de moi, elle a toujours continué d’irradier comme un diamant noir. Je la soupçonne même d’être à l’origine de mon écriture. La matrice. ». Elle a enseigné à Mayotte avant de rejoindre Paris où elle a exercé diverses professions avant de se consacrer à l'écriture. Romancière, elle est l'auteure d'une œuvre romanesque qui explore le corps, la sensation et l'origine et a été nommée à deux reprises au prix Femina. Son roman Corps a été très remarqué par la critique. ...

De la race en Amérique

 

Dossier principal du numéro 8 - janvier 2019 de la revue AMERICA (soixante-dix pages, dont un inédit de James Baldwin)

Et une très intéressante interview de Russel Banks par François Busnel

Oscar Wilde, le dandy crucifié

 

Dossier du numéro 13 - janvier 2019 de la revue "Le Nouveau Magazine Littéraire"

La vie de l’écrivain fait partie de son œuvre – y compris sa chute et sa mort, comme préfigurées par Le Portrait de Dorian Gray. Un film et la transcription intégrale du procès qui perdit l’auteur rendent justice au martyre subi par l’ancienne star frivole, suppliciée pour son homosexualité mais aussi sa trop libre virtuosité. Celui qui aurait pu rester un prince mondain devient un paria légendaire. Avec entre autres :

  • « Un Christ gay » : entretien avec Ruppert Everett
  • Document : les extraits de son premier procès 
  • « Dorian Gray, portrait craché » par Gabriela Trujillo

Et également :

Les Gilets jaunes racontés par les écrivains. Avec Nathalie Quintane, Arno Bertina, Aurélien Bellanger, Arnaud Viviant, François Beaune, Dan Franck, Raoul Vaneigem…

"Lire", le numéro 471 de cette revue

 

Dans ce numéro du 29 novembre 2018 [disponible aussi en numérique]

  • Les 100 livres de l'année
  • Une longue interview de Philippe Lançon, auteur du livre "Le lambeau"
  • Un article sur "Le livre numérisue - Une révolution tranquille"

 Abonnement

« Cyrano. La légende du panache français »

 

Dossier du numéro 12 du Nouveau Magazine Littéraire

2018 était l’année Rostand : l’auteur est né il y a cent cinquante ans, a monté Cyrano de Bergerac il y a cent vingt ans, est précocement mort il y a cent ans. Les anniversaires sont curieusement passés inaperçus, alors que son personnage demeure l’un des plus populaires du panthéon français.

Instants biographiques

 

Dans la revue "LA MOITIE DU FOURBI" n° 8 - octobre 2018

Au carrefour de l’Histoire, de la fiction et de l’intime, la vie par les livres, la vie contre les livres, la vie en-deçà et au-delà des livres. Des palpitations sous la peau des mots : instants décisifs ou quelconques ; instants perdus, volés, retrouvés ou jamais vécus. Comme les vies qu’elles racontent, les biographies naissent, elles mentent ou bien se taisent, elles finiront par mourir : qui dira leur destin de papier ? Écrire sa propre légende, ou bien ressusciter les morts ; écrire la traversée d’un océan ou encore, celle d’un livre. Écrire une page pour la tourner, et que la vie commence. Homère, Mishima, Artaud, Calvino, Cortázar : cet automne, le fourbi revisite le continent biographique.

Soljenitsyne : la comédie inhumaine

 

Dossier de la revue "Le Nouveau Magazine Littéraire" n° 11 - novembre 2018

"Né il y a cent ans, mort il y a dix ans, l’auteur de L’Archipel du Goulag est l’un de ceux qui, au XXe  siècle, ont le plus incarné la littérature comme résistance fondamentale. Le dissident et les débats idéologiques qu’il a pu susciter ont parfois eu tendance à éclipser l’immense écrivain, qui ne s’est pas seulement consacré au Goulag. Il est temps aujourd’hui d’embrasser une écriture majeure, par-delà les cribles politiques."

Correspondances

 

Dossier de la La Faute à Rousseau n°79 (octobre 2018)

"... Les correspondances évoquées dans ce dossier reflètent la diversité des scripteurs dont elles émanent et des conditions dans lesquelles elles ont été rédigées. Lettres d’amour et lettres de rupture, échanges amicaux, chroniques familiales… Un jeune homme en plein éveil spirituel écrit à son mentor ; une femme réfléchit à la première lettre envoyée à un détenu à travers une association d’accompagnement des prisonniers. Quand leurs auteurs sont connus, on peut y voir s’exprimer des aspects inattendus de leur personnalité ; quand ce sont des gens « ordinaires », l’intérêt n’est pas moindre, à travers tout ce que l’on découvre ou devine. Le dossier fait également une place aux questions de conservation et d’archivage des correspondances : comment est-on amené à garder ou à détruire ? Et quelquefois des lettres étranges refont surface des années après, comme on le constatera dans le dernier article."

America n° 7 - automne 2018

 

Vient de paraître

America publie un grand entretien de 25 pages avec la chanteuse et poétesse Patti Smith, à l’occasion de la parution de son nouveau livre, Dévotion. En prime, le parti pris de Richard Powers qui dénonce l’acharnement idéologique de Trump contre les normes environnementales, et le récit de François-Henri Désérable sur San Francisco, à la fois city des milliardaires de la Tech et lieu mythique de la contre-culture. Enfin, America vous propose un focus sur John Steinbeck et son œuvre phare, Les Raisins de la colère.

La revue "Décapage" n° 59 est parue

 

Extraits du sommaire

♦ Le Journal littéraire
Adrien Bosc
Journal presque vrai
La Pause
Alban Perinet et Jean-Baptiste Gendarme
Quatre romans de la rentrée littéraire 2018
Et moi, je vous en pose ?  Emmanuelle Pagano
Dix questions pour en savoir plus sur l’auteur
À vos idoles
Emmanuel Villin
Une lettre pour Christian Gailly
L’Interview imaginaire  Marguerite Duras
Une rencontre trouvillaise entre Arnaud Cathrine et l’auteur de L’Amant
Pour remonter le moral de l’auteur
Iegor Gran
Quelques conseils à suivre (ou pas)

L'aventure Brel

 

Un numéro spécial de Télérama

L'existence de Brel, au moins autant que ses chansons, reste une formidable leçon de vie... quarante ans après sa mort. Lui qui méprisait la prudence, n'aura eu de cesse de repousser l'horizon. Allant jusqu'aux Marquises, ce bout du monde dont il avait fait son ultime refuge. Rencontrant ceux qui l'avaient côtoyé, mais aussi ceux que son esprit aventurier continue d'inspirer. Il est un remède aux replis des temps présent...

Télérama vous propose ce hors série brossant le portrait de cet homme aux multiples facettes : chanteur, acteur, cinéaste, aviateur, navigateur...

Le journal intime

 

Dossier du numéro 469 - octobre 2018 de la revue LIRE

Les secrets d'un genre littéraire. Le cas Anne Frank. Faut-il écrire toute la vérité ?

Avec une interview de Philippe Lejeune 

Les carnets de chaminadour

 

Chaque année, à la suite des rencontres de Chaminadour, un CARNET est édité comprenant les actes des Rencontres de l'édition précédente.Y sont retranscrites les différentes interventions (conférences, table-rondes, débats...), illustrées de photographies. Treize carnets sont disponibles.

Les romans de la rentrée

 

Dossier du numéro 9 - septembre 2018 du "Nouveau Magazine Littéraire"

"Cosmopolitisme, ultraviolence, écolo-fiction : les romans de la rentrée

Ne croyez pas ceux qui vous annoncent la mort du roman – il est en pleine forme, comme en témoigne cette rentrée. C’est que la fiction bénéficie de la globalisation, en même temps qu’elle s’en méfie. Fini le temps où un écrivain français travaillait juché sur ses prédécesseurs de même langue et quelques étrangers. De là la floraison de nombreuses fictions ardemment cosmopolites. Loin de l’agonie prédite par ceux qui aimeraient le remplacer par du témoignage, le roman pourrait bien ainsi connaître un nouvel âge d’or."

 

Poétique de l'exil

 

Sur le site du Nouveau Magazine Littéraire

Cinq poètes mettent de nouveaux mots sur la tragédie humaine que l'on nomme avec froideur la « question migratoire ». 

 [le départ de Raphaël Glucksmann : 3 points de vue]

Décoloniser la langue française

 

Le n°10 - juin 2018 de la revue DU CRIEUR

Pour son numéro 10, la Revue du Crieur revient sur les annonces récentes faites par Emmanuel Macron à l’occasion de la Journée mondiale de la francophonie : Achille Mbembe, Alain Mabanckou, Françoise Vergès et Nadia Yala Kisukidi prolongent la discussion, analysent les imaginaires qui accompagnent cette Francophonie datée et dépolitisée, et proposent d’entreprendre une décolonisation de la langue et une dénationalisation du français qui ne soient pas que de façade…

"Le meilleur de la rentrée littéraire"

 

Le numéro de rentrée de la revue LIRE - 23 août 2018 - n°468

Beauvoir, les clefs de la liberté

 

Le numéro 213 de la revue LE 1

Avec entre autres

 

James Baldwin : le feu, le sexe, la race

 

Un dossier de la revue LE MATRICULE DES ANGES - n° 195 - Juillet/Août 2018

"Essayiste et romancier, cet acteur majeur du mouvement des droits civiques aux États-Unis a su questionner l’inhumanité de son temps. Il place son oeuvre, sensuelle et transgressive, poétique et politique, au coeur de l’identité."

Littératures Féministes

 

Numéro hors série des Inrockuptibles 2

Portraits, entretients, analyses, ces 100 pages vous proposent un panaroma des grandes figures qui ont mis la femme au centre de toutes les attentions : pensées féministes, un regard féminin, écritures engagées, voici les trois axes de réflexion qui ont orienté notre hors-série consacré à ces auteures majeures et essentielles que sont Beauvoir, Wharton, Sand, Ronell, Perkins, Oksanen, Atwood, Austen, Kasischke, Adichie, Badinter, Butler, Colette, Cixous, Carter, Djebar, Ernau, Le Guin, McCullers, Lispector, Lessing, Gay, Greer, Jelinek, Hooks, et toutes les autres...

George Sand - L'INSOUMISE

 

Un hors-série du journal LE MONDE - juillet 2018

Libre-penseuse, féministe avant l’heure et socialiste par conviction, George Sand ne peut être réduite à ses amours tumultueuses avec Musset et Chopin, ou à la « bonne dame de Nohant », auteure de La Mare au diable. Femme de lettre saluée par Hugo, Balzac, Flaubert, Dostoïevski, Sand participa à tous les combats de son temps, qu’il s’agisse de politique, de la condition des femmes ou de l’identité sexuelle. Baudelaire la détestait, Beauvoir, aussi, Sagan, en revanche, l’admirait. Le Monde, lui, se penche sur cette écrivaine hors norme…

Portrait
« Tôt ou tard, on en revient à l’essentiel : l’histoire en train de se faire, les rapports entre les hommes et les femmes, les positions politiques », écrit Martine Reid dans le portrait qu’elle consacre à la « bonne dame de Nohant ». Spécialiste de littérature du XIXe siècle, à l’initiative de la réédition de plusieurs ouvrages de George Sand, elle propose d’entrer dans l’œuvre de la femme libre par le biais de ses combats politiques et de son ancrage dans son Berry natal.

L'œuvre
Les extraits proposés dans ce hors-série permettent de prendre la mesure d’une oeuvre considérable. Ils témoignent de la production littéraire extrêmement variée de George Sand. Une œuvre profondément « romanesque », dans laquelle elle n’entendait pas dissimuler son intérêt continu pour les questions politiques, la condition des femmes et l’identité sexuée, mais aussi les chagrins personnels, les goûts et les choix esthétiques.

L'entretien
Historienne, spécialiste du XIXe siècle et de l’Histoire des femmes, Michelle Perrot a choisi d’aborder Sand à travers Nohant, maison de famille dont elle a hérité. Une rencontre à travers un lieu, afin de saisir la fascination qu’il avait exercée, l’énergie qu’il avait absorbée, l’influence que peut-être il avait eue sur l’œuvre de l’écrivaine.

Débats et hommages
Une femme en littérature ? Une femme qui disposerait d’un talent comparable à celui d’un Honoré de Balzac ou d’un Victor Hugo ? La critique demeurera longtemps divisée. Jules Renard la traita de « vache bretonne de la littérature » et Nietzsche de « vache à écrire ». Mais ces critiques tendent parfois à faire oublier leur pendant : l’enthousiasme et les hommages nombreux attachés à une personnalité et à une oeuvre hors du commun. C’est le cas de nombreux écrivains de sa génération.

Ladies first

 

Un dossier de la revue "AMERICA" n° 06 - Eté 2018

Women’s March, affaire Weinstein, mouvement #MeToo : la question féminine, depuis un an et demi, embrase l’actualité des États-Unis. Est-ce un hasard si ces événements ont éclaté sous le règne du président le plus misogyne de l’histoire du pays ?
Quarante ans après Le Monde selon Garp, John Irving revient sur la question du genre dans un pays qu’il juge plus désuni que jamais. Le retour de la « bigoterie », c’est aussi ce que nous raconte Philippe Coste à l’occasion de son enquête sur l’avortement, dans l’Arkansas.
Mais les choses bougent et le rôle des femmes dans ce sursaut est déterminant. Toni Morisson, Leïla Slimani, Siri Hustvedt, Jesmyn Ward, Corine Lesnes, Lauren Groff et bien d’autres vous racontent comment évoluent la condition et l’engagement féminins aux États-Unis.
Enfin, America vous propose 10 livres incontournables à savourer cet été, dont My Absolute Darling de Gabriel Tallent. À moins que vous ne préfériez (re)découvrir un des chefs d’œuvre de Philip Roth, à qui François Busnel rend un ultime hommage.

femmes au travail

 

Dossier du numéro 78 de la revue de l'APA "LA FAUTE A ROUSSEAU" - Juin 2018

...Dans des textes autobiographiques, nombreux, du fonds de l'APA, dans des récits d'expériences, des reportages, dans les témoignages qu'a suscités le thème de ce dossier, ouvrières, enseignantes, soignantes, commerçantes, artistes ou "femmes au foyer" sont nombreuses à écrire sur ce pan très important de leur vie dans des secteurs aussi variés que l'usine, la classe, le commerceou... la synaguogue...