Rencontres - Livres

Effractions

 

Du 27/02/2020 au 01/03/2020, le festival de littérature contemporaine de la Bpi - Centre Georges Pompidou · Paris 75004

  La 1ère édition du festival Effractions fait la part belle aux auteurs qui font l’actualité littéraire, et dont les oeuvres donnent matière à penser le lien entre littérature et réel. Il met en avant une littérature qui confronte et interpelle, au sein d’une bibliothèque tournée vers l’actualité, sensible aux questions de société et aux débats de notre temps.

Durant 4 jours de rencontres, d’ateliers, de tables rondes, de lectures ou de performances, les auteur.e.s invité.e.s nous réveillent et nous bousculent ; ils prennent à bras le corps cette matière bouillonnante du réel, pour ouvrir en nous des perspectives inattendues et faire bouger nos propres limites.

Avec la participation de Laurent Binet, Arno Bertina, Mona Chollet, Bérengère Cournut, Hélène Gaudy, Régis Jauffret, Maylis de Kerangal, Vincent Message, Mathieu Palain, Sylvain Pattieu, Emmanuelle Pireyre, Olivia Rosenthal, Gabrielle Tuloup, Olivier Weber et bien d’autres...

Grande rencontre avec Kim Thúy

 

Le vendredi 31 janvier à 14 h, dans l’espace bibliothèque de la Maison de la littérature - 67 Boulevard de Montmorency, 75016 Paris   Kim Thúy a quitté le Vietnam avec les boat people à l’âge de dix ans et s’est installée avec sa famille au Québec. Diplômée en traduction et en droit, l’écrivaine a travaillé comme couturière, interprète, avocate, propriétaire de restaurant et chroniqueuse culinaire pour la radio et la télévision.

Le premier livre de l’écrivaine, Ru, publié en 2009 chez Libre Expression, connaît un succès fulgurant dès sa sortie. Composé de très courts récits autobiographiques liés comme dans une ritournelle, ce best-seller au Québec et en France remporte de nombreux prix littéraires, dont le prestigieux prix du Gouverneur général du Canada 2010 et le grand prix RTL-Lire 2010 du Salon du livre de Paris.
  • Gratuit – Places attribuées par tirage - Aucune réservation possible Par souci d’équité, nous procédons uniquement par tirage pour l’attribution des places.Pour participer au tirage : Remplissez un coupon de participation à la Maison de la littérature ou remplissez le formulaire en nous mentionnant votre nom, vos coordonnées et le nombre de places désirées (maximum de 2 places) avant le 21 janvier 2020.

Nuit de la lecture - Lecture musicale d’Arthur H

 

Le samedi 18 janvier 2020 de 20h30 à 22h - à la Médiathèque musicale de Paris (MMP) -8 porte Saint Eustache 75001 Paris

Arthur H propose une lecture musicale de son premier roman « Fugues » publié au Mercure de France. Il sera accompagné du talentueux guitariste, compositeur et producteur Nicolas Repac.

Arthur H signe un bouleversant autoportrait, en trois fugues. Celle de sa mère qui, à l’âge de dix-huit ans, décide avec des amis de fuir sa banlieue ouvrière en construisant un radeau pour naviguer jusqu’à Tahiti. La sienne, lorsqu’il avait quinze ans, à l’issue de vacances en Guadeloupe avec son père Jacques Higelin, dans la maison de Coluche. Et la dernière fugue de Bach, laissée inachevée : L’Art de la fugue. Ces trois fugues dialoguent entre elles et racontent un désir farouche d’indépendance et de liberté.

Lors de cette soirée, Arthur H, rejoint par son complice le guitariste Nicolas Repac, lit et chante ses Fugues, qu’il mêle à son univers musical. Une invitation au voyage et à l’évasion.

47e ÉDITION - Festival international de la BD d'Angoulême

 

Du 30 janvier au 2 février 2020 à Angoulême

Expositions, ateliers, rencontres, spectacles …

Ecrire serait l'épicentre du livre

 

Le jeudi 23 janvier 2020 de 19h à 21h -Librairie des Éditeurs associés 11 rue de Médicis 75006 PARIS

Rencontre-lecture : Un dialogue, deux écritures. Des moments d’été.

Dans le Cantal, Marie-Hélène Lafon, écrivain, les note par le menu, dans un vrai-faux journal en fragments ; dans le Jura, Claire Angelini, artiste, les saisit en dessins. Les étés débordent, les vies débordent, sont mêlées, emmêlées. Les coutures de l’autobiographie craquent.

Le 14 juillet 2016, sur la promenade des Anglais, troue la quiétude paisible et attentive des mots et des signes graphiques. Il les imbibe de sang. Le livre devient. Le rouge est mis.

Les mouches sont à la page, elles ne quittent guère l’écran de mon ordinateur, plus encore que la page du carnet ; elles glissent à la surface des mots ; s’immiscent, insistent, caracolent, en redemandent, persévèrent, récidivent. Elles arpentent le vaste monde et choisissent finalement d’atterrir sur le dos de ma main droite, ou sur mon large front bombé qui permet et promet maints riants ébats. Elles sont bonnes filles et s’offrent sans mégoter à la fatidique accolade de la tapette, rose ou rouge, que brandissent mes visiteurs exaspérés ou délicats de l’épiderme.

Ce texte est publié aux éditions Créaphis.

Rencontre avec Régis Jauffret

 

Le lundi 13 janvier 2020 à 19h00, à la Maison de la Poésie - Passage Moliėre 157, rue Saint-Martin - 75003 Paris

En septembre 2018, Régis Jauffret tombe sur une archive à la télévision montrant son père arrêté par la Gestapo devant la maison de son enfance. Cet évènement n’était connu de personne, pas même de son épouse qu’il a rencontrée après-guerre. De notoriété familiale, il n’avait été ni résistant, ni collabo. En essayant de trouver l’origine de cette archive, l’auteur raconte cet homme nommé Alfred – décédé en 1987 – affecté de surdité et de bipolarité. Dans une prise de parole on ne peut plus émouvante, le fils raconte sa frustration de n’avoir pas eu un père présent au monde et à lui-même, mais il l’immortalise avec ce portrait lumineux.

4e Nuit de la lecture

 

Rendez-vous samedi 18 janvier dans vos bibliothèques et librairies pour participer à cette 4e Nuit de la lecture, une grande fête du livre pensée pour tous. Lire ensemble, lire le soir, en pyjama, en musique, en langue des signes...
Bibliothèques et librairies ouvrent grand leurs portes

Samedi 18 janvier, partout en France métropolitaine, en Outre-mer et même à l'étranger, les bibliothèques et les librairies vous proposent de découvrir de manière ludique et festive la richesse de leurs collections papier et numérique mais aussi de consulter les nouvelles parutions comme les œuvres littéraires du passé, d’échanger ou encore de jouer autour des mots.

Dès l’après-midi et toute la soirée, participez aux animations gratuites conçues pour les enfants, les adolescents et les adultes – lectures itinérantes, jeux d’évasion, ateliers en pyjama ou en musique, débats – et aux rencontres avec des auteurs, illustrateurs, conteurs.

 

Avec Aleph Ecriture, dans le cadre de la Nuit de la lecture

Cette année Aleph-Écriture vous invite à une joyeuse soirée autour des mots, sur le thème : « Le français, langue étrangère ? », le 18 janvier de 19 h à 22 h 30 / 23 h, dans les locaux de France Langue Notre-Dame, au 6 rue du Fouarre, Paris.

Inscription : merci de vous inscrire à toutes les activités auxquelles vous souhaitez participer. Attention, vous ne pouvez vous inscrire qu’à un seul des ateliers d’écriture proposés.

En hommage à Marceline Loridan-Ivens

 

Le dimanche 19 janvier 2020, 19h00-20h30, une lecture par Isabelle Carré au MAHJ - Hôtel de Saint-Aignan 71, rue du Temple 75003 Paris

« J’ai été quelqu’un de gai, tu sais, malgré ce qui nous est arrivé. Gaie à notre façon, pour se venger d’être triste et rire quand même. » Ainsi débute le récit de Marceline Loridan-Ivens adressé à son père, avec lequel elle fut arrêtée puis déportée à Auschwitz- Birkenau en 1944. Elle raconte à celui qui n’est pas revenu sa propre captivité, son retour en France, sa vie d’après.

Scénariste, documentariste et écrivaine, survivante de la Shoah, Marceline Loridan-Ivens (1928-2018) nous a quittés l’an dernier.

La comédienne Isabelle Carré prête sa voix à cette bouleversante lettre au père.

Le goût des autres

 

Du 16 au 19 janvier 2020, le 9è festival littéraire du Havre - Espace Niemeyer et Magic place Perret - Le Havre

Revendiquant volontiers sa singularité dans le paysage des manifestations littéraires en France, Le Goût des Autres propose de faire entendre au Havre, port à l’imaginaire foisonnant, des écrivains du monde entier et de partager avec le public leurs livres et leurs engagements. Festival de créations littéraires, le festival trouve son originalité dans les rencontres qu’il n’a de cesse d’opérer entre le livre et la scène. Ainsi se croisent chaque année le temps d’un long week-end au Havre, des écrivains et des artistes parmi les plus talentueux du moment.

Comment écrire, raconter le monde d’aujourd’hui et parfois son chaos, sans avoir le goût des autres et une attention portée à d’autres vies que la sienne. Chacun à leur manière, Olivier Adam, Marie Darrieussecq, Nina Bouraoui et Sylvain Prudhomme, lauréat du Prix Femina 2019, s’y emploient…

La littérature française est vivante et s’enrichit chaque année de nouvelles voix (Alexandre Labruffe) ou de talents qui confirment leurs promesses comme Cécile Coulon qui vient lire Une bête au paradis, lauréat du prix littéraire du Monde. Des rendez-vous à ne pas manquer ! ...

Vis à vis # 3

 

Du 22 au 25 janvier 2020, en Île-de-France, au Théâtre Paris-Villette 211 avenue Jean Jaurès 75019 Paris

Pendant quatre jours, artistes, techniciens et personnes sous main de justice se réuniront au Théâtre Paris-Villette pour présenter leurs créations (théâtre, danse, vidéo, exposition). Une rencontre entre l’intérieur et l’extérieur synonyme de partage, pour une programmation unique et essentielle.

Chaque année des dizaines d’artistes, de compagnies et de lieux culturels vont répéter, créer, diffuser des oeuvres, auprès et avec des personnes détenues, en partenariat avec l’administration pénitentiaire et le concours des coordinateurs culturels franciliens. Ces oeuvres sont le plus souvent représentées en détention, dans des conditions modestes et éphémères. Elles n’en sont pas moins de véritables créations, garantes du maintien d’un récit collectif qui font de nous tous des contemporains au-delà des contextes et des cultures.

En s’associant à la Direction interrégionale des services pénitentiaires de Paris, à cinq services pénitentiaires d’insertion et de probation en Île-de-France, à six établissements pénitentiaires franciliens et à leurs responsables culturels, le Théâtre Paris-Villette accueillera neuf créations (théâtre, oratorio, arts plastiques, cinéma, pièce radiophonique, photographies) menées par sept compagnies et artistes indépendants.

Tous les espaces du théâtre seront habités le temps d’un week-end pour accueillir et proposer au public cette programmation unique et essentielle

  • Le programme
  • Réservation : 0140037223 ou sur le site de théâtre

SOLI

 

Au CDN (Centre Dramatique National) Orléans / Centre-Val de Loire - Théâtre d’Orléans - Boulevard Pierre Ségelle - 45000 Orléans

Du 22 au 25 janvier 2020 : Autofictions

Du 28 janvier au 1 février 2020 : Conférences

Le programme

♦ SIMON ET LA MEDUSE ET LE CONTINENT :  le mercredi 22 janvier 2020 à 20h30

♦ QUI A TUE MON PERE :  le jeudi 23 janvier 2020 à 20h30

♦ LES BIJOUX DE PACOTILLE :  le samedi 25 janvier 2020 à 18h00

♦ CONFERENCE SUR RIEN :  le mardi 28 janvier 2020 à 20h30

♦ CONFERENCES D'ACTEURS #3 LAURENT PAPOT :  du jeudi 30 janvier 2020 à 19h00
 au samedi 01 février 2020 à 21h00

♦ LE PAS GRAND CHOSE :  du jeudi 30 janvier 2020 à 20h30
 au vendredi 31 janvier 2020 à 21h00

♦ CONFERENCES D'ACTEURS #1 BENEDICTE CERUTTI :  du vendredi 31 janvier 2020 à 19h30
 au samedi 01 février 2020 à 18h00

♦ CONFERENCES D'ACTEURS #2 MARLENE SALDANA : le samedi 01 février 2020 à 19h30