Rencontres

Le corps des femmes - Avec Annie Ernaux

 

Rencontre à la Maison de la Poésie, le 30 mars 2022 à 19h - Passage Moliėre 157, rue Saint-Martin - 75003 Paris

S’il n’y a pas d’écriture féminine, il y a assurément des écritures incarnées, des livres qui disent l’expérience vécue du corps des femmes. Celle-ci s’éprouve de mille manières singulières, elle est aussi le lieu d’une condition corporelle partagée, longtemps éprouvée sous le signe de l’objectivation, aujourd’hui réinvestie comme le lieu d’une libération.

Ce cycle de rencontres, proposé par Camille Froidevaux-Metterie, fera entendre la voix de ces autrices qui font résonner cette aspiration, en dialogue avec la pensée féministe, dans la mise en commun des récits de soi.

“Au bonheur des lettres”

 

Lundi 28 mars à 21 h, retrouvez le spectacle « Au bonheur des lettres » sur France Inter, en direct et en public depuis le théâtre de la Porte Saint-Martin, présenté par Augustin Trapenard.

France Inter, La Bande Spectacle et Auguri Lettra présentent un spectacle unique et caritatif au profit de « Bibliothèques Sans Frontières ».

Inspiré des soirées caritatives anglaises « Letters Live », véritable institution outre-Manche, le concept du spectacle arrive pour la première fois en France avec « Au bonheur des lettres ».

Depuis 2014, Benedict Cumberbatch, Nick Cave ou encore Jude Law ont lu ces lettres dans des lieux et festivals prestigieux et atypiques : le Hay Festival, le Edinburgh International Festival, le Wilderness Festival ou le Royal Albert Hall, mais aussi la jungle de Calais ou la prison de Brixton.

« Au bonheur des lettres » propose ainsi de réunir Virginie Ledoyen, Bertrand Belin, Zabou Breitman, Vincent Dedienne, Helena Noguerra, Frédéric Beigbeder, Charles Berling, Dani, Dorothée Gilbert, Antoine Leiris, Vincent Macaigne et d’autres invités encore pour partager la lecture des plus belles correspondances écrites par des personnalités du monde littéraire, musical ou historique telles que Marcel Proust, Erik Satie, Victor Hugo, Virginia Woolf, Frida Kahlo, Mozart ou Simone de Beauvoir.

L’ensemble des bénéfices de cette soirée exceptionnelle sera reversé à l’ONG Bibliothèques sans Frontières, qui se bat pour l’accès à la culture et l’alphabétisation et pour ses actions en Ukraine.

Rencontre avec Clara Dupont-Monod

 

Le jeudi 24 mars 2022 à 14h, heure du Liban (UTC+2) 

 

Dans le cadre du Mois de la Francophonie et dans la continuité du Choix Goncourt de l’Orient, l’AUF Moyen-Orient organise, en partenariat avec l'Académie Goncourt et les Instituts Français de la région, un webinaire littéraire avec Clara Dupont-Monod, lauréate de la 10ème édition du Choix Goncourt de l’Orient pour son roman « S’adapter ». 

 

Cet entretien sera animé par Salma Kojok, écrivaine et présidente du Jury du Choix Goncourt de l’Orient et diffusé en direct sur la page Facebook de l’AUF Moyen-Orient :

Littérature et voyages

 

Du 22 au 27 mars 2022, un 7è Festival du Centre autour de la littérature et des voyages, à Clermont-Ferrand 

Littérature Au Centre – dit LAC – a pour but de décloisonner la littérature, et de montrer son importance dans le monde contemporain, le rôle qu’elle doit y jouer, et la façon dont elle peut l’éclairer

Le cœur de l’événement est constitué de rencontres, de débats, de tables rondes, de lectures et de dédicaces avec des auteurs, des illustrateurs, des éditeurs,. En fonction de chaque thématique, des chercheurs, des scientifiques et des professionnels (cuisinier, cinéaste, architecte, médecin…) sont invités à débattre. Lectures performances, musique, danse, théâtre, cirque, cinéma… : éclairée par le prisme des arts et de la culture la littérature gagne en visibilité et attractivité. Le festival entend ainsi créer une dynamique culturelle vivante où divers domaines esthétiques dialoguent et s’enrichissent mutuellement.

Image et autobiographie

 

Le Samedi 26 mars, à 15h à la Maison des Mines de Paris, 270 rue Saint-Jacques, 75005 table ronde de l'APA sur le thème Image et autobiographie

Nous sommes dans une société où l’image est devenue un langage à part entière et un mode premier d’expression. Image photographique, image filmée, image dessinée, l’autobiographie adopte désormais des supports qui s’ajoutent à l’écriture propre pour dire les récits de vie qu’ils soient ceux de personnages publics ou d’inconnus.
La table ronde organisée par l’APA donne la parole à plusieurs intervenants qui ouvriront chacun un champ de notre sujet :

  • Gilbert Moreau, éditeur des Moments littéraires , fera part de l’intérêt d’intégrer des photos dans sa revue ;
  • Sylvie Alphandéry, longtemps chargée de mission à la BNF, communiquera sur la spécificité de l’image filmée dans le récit autobiographique ;
  • Roselyne Combroux témoignera des travaux du groupe toulousain de l’APA sur l’utilisation de l’image dans les pratiques de l’écriture ;
  • Sara Shirvan, doctorante à l’ENS Université de Lorraine, s’appuiera sur ses travaux de thèse pour montrer en quoi la photographie permet une construction ou reconstruction de l’identité personnelle dans les autobiographies.
  • La discussion sera animée par Pierre Kobel.

Quel est notre pouvoir sur la langue ?

 

Le samedi 26 mars à 15h à la Bibliothèque Buffon - 15 bis Rue Buffon, 75005 Paris

Avec  Maria Candea  et  Laélia Véron , autrice et collaboratrice du livre  Parler comme jamais  (éditions Le Robert, 2021).
On a souvent peur d’écrire, peur de prendre la parole, peur de faire des fautes, peur de triturer la langue, peur qu’elle soit fragile… Et la plupart du temps, on attend que des autorités nous disent comment écrire et comment parler.
Mais ces autorités, notamment les équipes des dictionnaires et des grammaires, ont les yeux braqués sur nos pratiques et on a un pouvoir sur la langue qu’on méconnait. La langue n’est autre chose qu’une pratique sociale, plus plastique et moins fragile qu’on ne l’imagine, traversée de tensions per-
manentes, depuis toujours. Qui décide de ce qui est correct et ce qui ne l’est pas ? Comment et pourquoi créer des mots, féminiser, angliciser, franciser, etc. ? Doit-on avoir peur d’abimer la langue quand on y est attaché ? Les linguistes proposent de mener ce débat à leur façon.

  • Réservation au 01 44 78 80 50 ou sur bibliocite.fr/evenements

Discussion autour du livre "Lettres aux jeunes féministes" de Phyllis Chesler

 

Le vendredi 18 mars 2022 à 19h à La Fab -Place Jean-Michel Basquiat, 75013 Paris

Les Éditions du Portrait, en partenariat avec La Fab., organisent une rencontre littéraire avec l’historienne, activiste et écrivaine Florence Montreynaud et la journaliste Marie Fouquet autour de l’ouvrage Lettres aux jeunes féministes de Phyllis Chesler.

Cette rencontre sera l’occasion de faire échanger deux générations de féministes autour notamment des thèmes de la sororité, de la mixité dans les milieux activistes, et des violences physiques et psychologiques infligées aux femmes.

Poètes d'ici et d'ailleurs - Printemps des Poètes

 

Du 11 au 28 mars 2022, le 24ème Printemps des Poètes.

Cette manifestation nationale et internationale a pour vocation de sensibiliser à la poésie sous toutes ses formes. Pour sa 23ème édition, le Printemps des poètes invite à travers le thème de l'éphémère à faire vivre la poésie grâce aux sensations, souvenirs et ainsi célébrer la poésie, la langue des poètes.

Rencontre avec Eric Vuillard

 

Le mardi 8 mars 2022 à 20h, à l'IMEC - Abbaye d'Ardenne (près de Caen)

L’écrivain Éric Vuillard livre un nouveau récit historique sur la fin de la guerre d’Indochine. Une sortie honorable, quand la débâcle et le déshonneur s’invitent derrière les mots pour nourrir le cours tumultueux de l’Histoire. Comme dans ses précédents récits historiques, le lauréat du prix Goncourt 2017 s’intéresse à l’histoire répétitive de la violence, de l’exploitation et de l’alliance des puissants. Cette “sortie honorable”, élément de langage mensonger pour habiller la décision de mieux poursuivre la guerre afin de l’arrêter, donne le titre et le ton du livre. Éric Vuillard s’insinue dans les méandres du passé et éclaire le petit pays qui eut raison de grandes puissances.  À quel prix.


Une rencontre animée par Albert Dichy.

Bar et restauration légère à partir de 19h.
En partenariat avec la librairie Eureka Street.

Retour à Westhoffen

 

Le Jeudi 17 mars 2022 à 19h au Mahj - au MAHJ - Hôtel de Saint-Aignan, 71, rue du Temple 75003 Paris

Documentaire d’Ondine Debré

Avant-première en présence d’Ondine Debré, réalisatrice, et de Marie Drucker et Sébastien Deurdilly, producteurs

Reprenant le fil d’une quête des origines amorcée par son père, le journaliste François Debré, Ondine Debré part sur les traces de ses ancêtres, installés en Alsace depuis la fin du XVIIIe siècle, avec en tête une question troublante : comment expliquer la soudaine rupture avec le judaïsme opérée par son arrière-grand-père, fils du rabbin Simon Debré ?

À travers son histoire familiale, c’est toute l’histoire des Juifs d’Alsace qu’elle explore et questionne. Retournant sur les lieux où les traces de sa longue existence, progressivement effacées et parfois profanées, disparaissent peu à peu, elle fait entendre les derniers gardiens de cette mémoire, et s’interroge : trois générations après cette rupture définitive dans la transmission, quel fil la rattache-t-il encore à ces lieux, et à cette histoire ? 

Le 10 mars 2022, je lis !

 

Le jeudi 10 mars 2022 à 10 h partout en France

Pour sensibiliser tous les Français et les Françaises à l’importance de la lecture, et manifester ensemble notre attachement au livre,

►le Centre National du Livre

►l’association Silence, On Lit !

►l’Education nationale

►et d’autres partenaires

lancent « un quart d’heure de lecture » simultané dans toute la France, le jeudi 10 mars 2022 à 10 heures.

Ce jour-là, la France lit !

Juifs d'Algérie en romans

 

Le mardi 15 mars 2022, 19h30-21h0, au MAHJ - Hôtel de Saint-Aignan, 71, rue du Temple 75003 Paris

Rencontre avec Rebecca Benhamou, Hélène Cohen et Alice Kaplan
Animée par Pierre Benetti
À l’occasion de la parution de leurs ouvrages Les habitués du temps suspendu (Fayard), Le silence et le bruit (Stock) et Maison Atlas (Le bruit du Monde)

Soixante ans après leur départ pour la métropole à la suite des accords d’Évian, plusieurs publications témoignent de la mémoire meurtrie des juifs d’Algérie.

Spécialiste de Camus, l’Américaine Alice Kaplan retrace dans son premier roman le destin d’une des dernières familles juives restées en Algérie.

Fille et petite-fille de « rapatriés », Hélène Cohen et Rebecca Benhamou évoquent des drames familiaux longtemps tus, la première revenant sur la disparition tragique de plusieurs membres de sa famille au cours de l’été 1962, la seconde racontant en roman comment l’histoire a progressivement déchiré les liens de son grand-père avec son frère adoptif musulman.

Rencontre avec l'auteure Doan Bui

 

ANNULATION

Le 9 mars 2022 de 19h à 21h, Médiathèque Jean-Pierre Melville - 79 rue Nationale, Paris 13e

Rencontre avec l'auteure Doan Bui, autour de son dernier livre "La Tour", proposée et animée par les libraires de la librairie Jonas (Paris 13e). Dans le quartier parisien des Olympiades, les destins de personnages hauts en couleur se croisent dans une fresque picaresque faite d'amours, de deuils, de séparations et d'exils. Autour de la famille Truong, boat people ayant fui le Vietnam après la chute de Saïgon, gravitent Ileana, pianiste roumaine, Virgile, sans-papier sénégalais et Clément, admirateur de Michel Houellebecq. Doan Bui est auteure et grand reporter à L'Obs. Elle a obtenu le prix Albert-Londres en 2013. Son récit, Le Silence de mon père, a obtenu le Prix de la Porte Dorée en 2016. La Tour est son premier roman.

La rencontre sera animée par les libraires de la librairie Jonas (Paris 13e), et sera suivie par une vente dédicace de livres.

Franc-Parler, le festival qui n’a pas sa langue en poche

 

Du 9 au 13 mars 2022, La Maison de la Poésie et de la Littérature propose ce festival qui met à l'honneur l’expression française dans toute sa diversité - Le Delta - Avenue Fernand Golenvaux 14, 5000 Namur

Le bon mot, la poésie, les rimes, l’expression qui tue, la langue dont on se délecte seront au programme du tout nouveau festival Franc-parler concocté avec les partenaires des Jeunesses Musicales, de la Maison de la poésie et de la langue française, de PointCulture, de la Nef et du Saint Louis Festival.

Ainsi nous vous invitons à faire un tour d’horizon des différentes formes artistiques/ludiques qui mettent la langue de Molière à l’honneur, tantôt avec un concert d’ Antoine Wielemans, chanteur du groupe Girls in Hawai qui se lance à corps perdu dans la chanson française avec un tout nouvel album « Vattetot », tantôt à travers l’hommage théâtral d’Elliot Jenicot au maître du jeu de mots Raymond Devos, tantôt avec une soirée de concerts avec La Maja et Major Dubreucq, une scène slam engagée, ou encore une journée ludique et familiale pour un spectacle d’André Borbé qui ravira les 3 à 6 ans, des ateliers autour des jeux de mots et un tournoi de scrabble… Alliant le langage avec amour et humour, cette programmation va vous faire aimer la langue française, si ce n’est déjà fait.

Temps fort Langue française / De l'histoire intime des français au XXe siècle !

 

Le samedi 5 mars 2022 à 15h, rencontre avec Elisabeth Legros-Chapuis, Laurence Santantonios et Véronique Leroux-Hugon à la Médiathèque Violette Leduc - 18 rue Faidherbe, Paris 11e

Rencontre pour présenter la nouvelle collection "Vivre/écrire" des éditions LE MAUCONDUIT. Entrée gratuite

Déjà deux livres parus : 

  • Amoureux, Lettres d’amour retrouvées, réunies et présentées par Véronique Leroux-Hugon.
  • Femmes dans la guerre, Témoignages, 1939-1945, réunis et présentés par Hélène Gestern.

Puis suivront deux autres livres le 4 mars 2022 :

  • Évadés, Récits de prisonniers de guerre, 1939-1945, réunis et présentés par Philippe Lejeune.
  • Exilés, Récits autobiographiques, réunis et présentés par Elizabeth Legros Chapuis.

Rencontre avec Mohamed Mbougar Sarr

 

Le jeudi 3 mars 2022 à 20h00 à l'Abbaye d'Ardenne (près de Caen)

Prix Goncourt 2021, romancier précoce, inventif et virtuose, Mohamed Mbougar Sarr construit un livre-monde tenu par une mise en abyme d’autant plus vertigineuse qu’elle précède le récit autant qu’elle le poursuit. La plus secrète mémoire des hommes raconte l’histoire d’un jeune romancier fasciné par un  écrivain africain porté  aux nues puis accusé de plagiat. Ce personnage aux accents mythiques est inspiré  par l’auteur malien Yambo Ouologuem, prix Renaudot 1968, encensé, lynché  puis oublié. La quête du héros de Mohamed Mbougar Sarr sur les traces de l’auteur devenu maudit est aussi bien littéraire qu’existentielle et l’entraîne à travers l’histoire du XXe siècle, de Paris à Amsterdam, de New York à Dakar, de Buenos Aires à  Haïti… Comment un livre peut-il exercer une emprise magnétique sur son lecteur et bouleverser sa vie ? Comment l’écriture et le silence œuvrent-ils ensemble? Comment la littérature permet-elle de traverser l’Histoire, ses apocalypses, ses contradictions, sa beauté  pour penser le monde autrement ?


Une rencontre animée par Albert Dichy.

Bar et restauration légère à partir de 19h.
En partenariat avec la librairie Eureka Street.

Singuliers manuels d'écriture

 

Trois conférences-ateliers qui ouvrent de nouvelles perspectives sur le geste d’écrire - de 19h à 21h à la Maison de la Littérature à Québec

Qu’est-ce que des œuvres « littéraires » (au sens large du terme) ont à nous dire sur cette pratique commune, quotidienne et banale? Que révèlent-elles du potentiel éthique de ce geste?

À travers de brefs exposés et des exercices, les participant.e.s exploreront la modulation de leur propre écriture au contact d'extraits d'œuvres littéraires. Chaque atelier aborde un auteur ou une autrice différent.e.
Suivez la série :

  • 23 mars 2022 - Clarice Lispector
  • 27 avril 2022 - Nicole Brossard (en présence de l'autrice)
  • 25 mai 2022 - Jean-Luc Nancy

Animation : Mahité Breton, chercheure postdoctorale affiliée au Center for Comparative Literature, University of Toronto
Cette série est une codiffusion de Mahité Breton et de la Maison de la littérature, réalisée avec le soutien du Fonds de la Recherche du Québec - Société et Culture (FRQSC).

Mois du livre en Bretagne / Levrioù ha lennadennoù e Breizh

 

Du 12 février au 13 mars 2022, partout en Bretagne, les librairies, bibliothèques et manifestations littéraires, en partenariat avec d’autres acteurs du territoire, se mobilisent afin de mettre en lumière la vitalité littéraire et la richesse éditoriale de la région.

Des ateliers, lectures, rencontres, performances, concert dessiné ou encore expositions dans les médiathèques, librairies et centres culturels.

Pendant un mois, ces lieux du livre organisent des temps de partage entre le public et les auteurs, les autrices, les éditeurs, les éditrices bretons.

Autant de projets aux formes variées (slam, lecture et peinture, expositions, ateliers d’écriture, de gravure et de production de livre, concert dessiné, tables rondes…) qui permettront de valoriser auprès du grand public ces acteurs et actrices de la création littéraire bretonne.
Ces rencontres sont ouvertes à tous les publics, petits et grands, lecteurs et non lecteurs, lectrices et non lectrices.

• Un Mois du livre en Bretagne, pour faire un focus sur la création littéraire bretonne, dans toute sa variété.

• Un Mois du livre en Bretagne, pour connaître et échanger avec les acteurs et actrices régionaux de la filière bretonne du livre, avec celles et ceux qui créent, qui produisent, qui diffusent, qui font mieux connaître et comprendre le livre et la lecture.

• Un Mois du livre en Bretagne pour fêter le livre et la Bretagne.

Secrets de famille : conversations et lecture

 

Vendredi 4 mars, 18h30 | Entretien avec Christine Détrez 
Sociologue et écrivaine, Christine Détrez explore les non-dits familiaux dans Pour te ressembler (Denoël, 2021). En redessinant les contours d’une figure maternelle fantasmée, ce dernier roman oscille entre l’enquête de terrain et la création poétique. 


Vendredi 4 mars, 20 h 30 | Transmettre. Conversation avec Lucy Fricke et Martine Delvaux

Lucy Fricke, écrivaine allemande (Les Occasions Manquées, Le Quartanier, 2021, trad. Isabelle Liber) et Martine Delvaux, essayiste et romancière québécoise (Le monde est à toi, Les Avrils, 2021) abordent avec les outils de l’écriture la question de la transmission entre générations, et tout ce qui se joue d’intime et de collectif, de père en fille ou de mère en fille. 

Samedi 5 mars, 17h | Lecture de Défense du secret
d’Anne Dufourmantelle (Payot, 2015) par Claire Chazal
Une lecture-hommage à la philosophe et psychanalyste Anne Dufourmantelle, disparue trop tôt en 2017.

La Fête du Livre de Bron

 

Du 8 au 13 mars 2022 à Bron (dans plusieurs lieux à Bron et autres villes)

Avec près de 70 invités, la FDLB vous propose d’explorer le thème Courir le risque qui dit l’urgence de notre temps, les défis des nouvelles générations, la brûlure et l’espoir.

Les livres qui ont marqué l’année éditoriale s’inscrivent plus que jamais dans les grands enjeux de notre époque : l’écologie, le féminisme, la violence sociale, les migrations contemporaines, l’instabilité politique ou la crise sanitaire sont ainsi à l’oeuvre dans des récits qui mêlent l’intime et le collectif, les vies minuscules et la grande Histoire (l’histoire avec une grande hache !). Nombre d’entre eux nous semblent évoquer en particulier le motif du risque, donc du danger, de la peur, mais aussi du courage, de l’audace, de l’héroïsme, du panache et de la liberté, autant de thèmes faisant écho aux pouvoirs de la littérature et à la radicalité du geste d’écriture, qui est en soi une prise de risque. Comme l’écrivait la philosophe Anne Dufourmantelle dans son indispensable Éloge du risque (Payot et Rivages), « La vie est un risque inconsidéré pris par nous, les vivants ». Avec les écrivains confirmés et les voix émergentes, les auteurs et illustrateurs jeunesse, ainsi que les philosophes, cinéastes, auteurs de BD et l’ensemble des artistes invités du 8 au 13 mars 2022, la Fête du Livre de Bron vous propose d’explorer ce thème qui dit l’urgence de notre temps, les défis des nouvelles générations, la brûlure et l’espoir : Courir le risque.  

Juifs d'Algérie en romans

 

Le mardi 15 mars 2022, 19h30 à 21h00, rencontre avec Rebecca Benhamou, Hélène Cohen et Alice Kaplan - MAHJ Hôtel de Saint-Aignan 71, rue du Temple 75003 Paris
Animation par Pierre Benetti
À l’occasion de la parution de leurs ouvrages Les habitués du temps suspendu (Fayard), Le silence et le bruit (Stock) et Maison Atlas (Le bruit du Monde)

Soixante ans après leur départ pour la métropole à la suite des accords d’Évian, plusieurs publications témoignent de la mémoire meurtrie des juifs d’Algérie. Spécialiste de Camus, l’Américaine Alice Kaplan retrace dans son premier roman le destin d’une famille juive restée en Algérie.

Fille et petite-fille de « rapatriés », Hélène Cohen et Rebecca Benhamou évoquent des drames familiaux longtemps tus, la première revenant sur la disparition de plusieurs membres de sa famille au cours de l’été 1962, la seconde racontant en roman comment l’histoire a progressivement déchiré les liens de son grand-père avec son frère adoptif musulman.

Les Emancipées

 

Du 21 au 27 mars 2022, la 5ème édition des Émancipéés, Festival de littérature, chanson et autres libertés à Vannes et Arradon.

Le Festival Les Émancipéés accueille et salue les grands noms de la chanson et de la littérature autant que ses jeunes talents. Il fait la part belle aux associations inédites entre artistes pour des créations uniques.

Concerts, lectures musicales, rencontres littéraires, bal littéraire… Nous sommes ravis de pouvoir accueillir un grand nombre d’invitéés marquants cette année encore parmi lesquels : Emmanuelle Béart, Julie Depardieu, Cécile Coulon, Nancy Huston, Miossec, Clara Ysé, Laura Cahen, Christine Angot, Arnaud Cathrine, Maxime Le Forestier, Sandra Nkaké, Maria Pourchet, Lydie Salvayre, Sylvie Testud, Laura Vazquez, Emmanuel Meirieu, Claude Barthélémy, L (Raphaële Lannadère)…

Julien Gracq, l'œil géographique

 

Du 14 janvier - 25 février 2022, une exposition au Qu4tre et du 14/01 au 05/03 à la médiathèque Toussaint [Une co-production UA, Ville d’Angers, Communauté de commune Caen la Mer, Maison Julien Gracq]

À l’occasion de l’anniversaire du refus du Prix Goncourt par Julien Gracq, la Maison Julien Gracq, la Ville de Caen et l’université d’Angers en partenariat avec la Ville d’Angers, proposent une exposition de l’écrivain géographe : au gré de ses traversées de la France, de l’Europe et de l’Amérique, Julien Gracq photographie des falaises de craie, des collines plantées de vigne, des canaux et des futaies, des forteresses et des citadelles, des fleuves, des lacs, des rivages, des cluses, des combes et des lignes de crête.   Cette exposition de carnets photographiques du grand chemin de Gracq est commentée par des auteurs familiers de son œuvre qui nous font part de leur enthousiasme à voir enfin révélée cette partie jusque-là inconnue de l’œuvre gracquienne. 

Annulation de la Foire du livre de Bruxelles 2022

 

Elle devait se dérouler du 10 au 13 mars 2022. Pour cause de crise sanitaire, elle a été annulée

Communiqué : "L’apparition d’un nouveau variant du covid,  les restrictions sanitaires actuelles et l’absence de visibilité sur la situation sanitaire dans trois mois ne nous assurent pas de pouvoir accueillir un public et un nombre d’exposants suffisants dans des conditions de sécurité optimales en mars 2022. Face à tant d’incertitudes, c’est avec infiniment de regret et de tristesse que nous sommes contraints de reporter la prochaine édition de la Foire du Livre de Bruxelles"