Les mises à jour

comment notre site est-il organisé ?

 

 

1*- Chaque nouvelle information (quelle qu’en soit la nature) est affichée au fur à mesure dans cette page « Les mises à jour ».

2*- Ensuite chaque information est dupliquée dans la page spécifique, exemples :

« Formation », « Théâtre », « Livres », « Dossiers », « Revues », « Coups de cœur », etc…

3*- Une information peut donc se retrouver dans plusieurs pages : par exemple un livre se trouve dans la page "Les mises à jour", puis naturellement dans la page « Livres », et peut également faire partie de la page « Livres sur l’écriture » ...

4*- Un événement (un salon, une conférence, une pièce de théâtre, etc…) qui se trouve dans la page « Les mises à jour », est également dans la page « L’agenda » au mois où il a lieu.

5*- Et n’oubliez pas le moteur de recherche en haut à droite de chaque page. Il peut vous aider !

 - le dire et l'écrire

 

Voir aussi l'AGENDA

Des livres pour l’été - 9 ème séance des "Bouillons" 2018-2019

25/05/2019

Le 20 juin 2019 à 19h30 au Quai (Cale de la Savatte – 49100 Angers), soirée animée par toute l'équipe des Bouillons.

Et dire qu’il faudra encore glisser des livres entre maillots de bain et chapeaux de paille, piolets et crampons ! Impossible de gravir le Mont-Blanc ou de rêver sur la plage sans être à la page ! Comme l’an passé, la même équipe aura plaisir à vous présenter un florilège d’ouvrages surprenants : romans, nouvelles, poésies ou bandes dessinées. Le livre, c’est lui qui vous offrira les voyages les plus insoupçonnés, alors ne l'oubliez pas ! 

Pour vous réjouir le palais, Ciboulette et Cie vous concocteront un buffet savoureux. Enfin, pour terminer l’année, le groupe Speed The Plough vous fera bouger au rythme de ses instruments. Vous serez déjà dans le Connemara !

Lieu : Le Quai, Cale de la Savatte – 49100 Angers 

Réservation Bouillons : service.animation@savoirsplus.fr  jusqu’au 14/06/2019

Réservation Buffet : 06 99 22 94 45 ou resto.ciboulette@lequai-angers.eu

Concert de musique irlandaise : Speed The Plough avec J-M Jackson - violon, Elien Badaire - banjo, Michel Pillet - accordéon et Marco Pollier - uilleann pipes.  

Un chapeau recueillera votre généreuse contribution

Soirée Nora Mitrani

24/05/2019

Le mardi 28 mai 2019 à 19 h dans la bibliothèque de la Maison Julien Gracq - 1 rue du Grenier à Sel, Saint-Florent-le-Vieil - 49410 Mauges-sur-Loire

Présentation de la réédition de "Chronique d’un échouage", que les éditions l’Oeil ébloui ont décidé de republier pour faire redécouvrir la si secrète Nora Mitrani.

Nora Mitrani était une chercheuse, une écrivaine et une actrice du mouvement surréaliste. Elle a vécu intensément et brièvement, entre 1921 et 1961.

La Bibliothèque Parlante 2019, le festival de la BNF

23/05/2019

Les 24, 25 et 26 mai 2019,la  BNF organise son festival La Bibliothèque Parlante, avec des lectures, performances et spectacles prévues

Si l'on entent chuchoter les livres à la Bibliothèque nationale de France, ces 24, 25 et 26 et 27 mai 2019, les comédiens sont bien décidés à faire trembler les murs le temps d'un festival de livres, la Bibliothèque parlante.

De nombreux comédiens investiront les lieux durant deux jours pour faire vibrer les textes, et toutes les idées qu'ils contiennent, conservés à la bibliothèque. Parmi eux, on retrouvera Suliane Brahim de la Comédie-Française, Laurent Stocker de la Comédie-Française, Marie-Hélène Lafon, Denis Podalydès de la Comédie-Française, Sandrine Bonnaire, Judith Chemla et François Chattot.

Autour du vaste jardin intérieur, il sera possible d'écouter des extraits d’œuvres d’auteurs francophones allongés sur les transats. Au programme : Guillaume Apollinaire, Yves Bonnefoy, Albert Camus, Emmanuel Carrère, Alfred Dreyfus, Marguerite Duras, Mathias Enard, Gaël Faye, Maylis de Kerangal, Dany Laferrière, Yannick Lahens, Véronique Ovaldé, Daniel Pennac, Françoise Sagan, Lydie Salvayre....

L’ordinaire mésaventure d’Archibald Rapoport

25/05/2019

Livre de Pierre Goldman (réédition 2019)

« La vie dépasse toujours l’écriture, ai-je pensé, même si l’écriture la transcende et c’est alors que j’ai vraiment décidé de ne jamais écrire qu’au contact immédiat de la mort. »

Un tueur fou suit le fil de ses angoisses métaphysiques en semant des cadavres sur son passage. Quatre policiers, deux magistrats, un avocat : tous assassinés de sang froid en l’espace d’une semaine. La terreur s’empare de la France. On suspecte un « gauchiste » s’attaquant aux signes du pouvoir. Le gouvernement convoque une réunion de crise, la police passe le pays au crible, mais l’enquête patine.
Pourtant, le meurtrier se rend de lui-même à un commissariat.
Archibald Rapoport est un révolutionnaire, un gangster, un Juif hanté par la Shoah, un (dés)agrégé de philosophie, un érotomane, un excentrique… Mais au fond, pourquoi est-il devenu un assassin ? Peut-être, tout simplement, par désir d’écrire… Écrire pour laisser une trace indélébile de son existence, écrire puis périr, afin « que le récit de sa vie pût être publié ».
Un texte iconoclaste, d’une absolue liberté, un chef-d’œuvre d’humour noir, dans lequel Pierre Goldman se jette au feu. Paru deux années avant la mort de son auteur, ce roman sulfureux était devenu introuvable. Quarante ans plus tard, il est temps de le relire pour ce qu’il est avant tout : un grand texte littéraire.

[Article dans En Attendant Nadeau]

[Article de Pierre Ahnne sur son blog]

Mes vingt-six lettres : FINAL

23/05/2019 

Pierre Ahnne, sur son blog, propose son abécédaire en vingt-six lettres et vingt-six semaines.(à partir du 27 Novembre 2018)

Lettre Z (21 mai 2019) 

"Les plus anciens lecteurs de ce blog se rappellent peut-être le temps où avait commencé d’y paraître, une lettre de temps à autre, selon l’humeur, L’Alphabet hasardeux de Philippe Arbogast. Le fantôme de Philippe Arbogast, ce double littéraire possible, a disparu à l’horizon. Ce sont donc tout uniment et franchement Mes vingt-six lettres, complétées, harmonisées, munies de discrètes passerelles pour les relier les unes aux autres, qui vont venir s’inscrire au cours de semaines à venir dans la rubrique Fiction. Pendant vingt-six semaines, sauf cas particulier. Et de A à Z. Plus de hasard. 

Des lettres, sur un blog littéraire, c’est un peu normal. En mettant les miennes bout à bout, on y verrait peut-être le portrait d’une époque, et aussi les origines d’un certain intérêt pour les mots et pour leur usage. 

Car, les alphabets ramenant toujours peu ou prou à l’enfance, les stations du mien ont chacune un rapport plus ou moins direct avec cet âge prétendu tendre. Noël approche, son cortège de rennes, de souvenirs et de santons, le moment m’a paru propice pour commencer. Par la lettre A, comme de juste. Comme alcool. Mais Noël est aussi la fête des excès de table."

 

A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M
                                                 
N   O   P   Q   R   S   T   U   V   W   X   Y   Z

Corinne Bacharach parle de "douleur et gloire", film de Pedro Almodóvar

23/05/2019

Un article  de Corinne Bacharach paru sur son blog le 20 mai 2019, à propos du film "DOULEUR ET GLOIRE" de Pedro Almodovar.

Reproduit partiellemennt ici avec l'aimable autorisation de l'auteure.

"Il est des films où le générique arrive comme un arrachement : le dernier film de Pedro Almodóvar est de ceux-là. On quitte la salle les larmes aux yeux. On aimerait que la séance recommence pour repartir dans cette beauté.

Douleur et Gloire est son titre, un rien pompeux, l’inverse de ce film magnifique.

Ce que nous offre le cinéaste est une évidence, un flot puissant et apaisé, le contraire d’une démonstration hystérique ou narcissique. Il nous invite à l’accompagner dans une revisitation de (son) existence où grands bonheurs et grandes douleurs, vieillesse et maladies, absence et amour, inspiration et léthargie vont nous tenir, comme le personnage au début du film, entre deux eaux (d’une piscine), pour mieux nous faire sortir d’un bain qui aurait pu nous engloutir...."

Douleur et gloire

22/01/2019

A partir du 17 mai 2019, le dernier film de Pedro Almodovar

Un cinéaste vieillissant se plonge dans les méandres de son passé… Autobiographie ou fiction ? L’Espagnol brouille la frontière entre les deux, autant qu’il se dévoile.

 

La dernière lettre : Numéro 252 - 22 mai 2019

22/05/2019 

 

 

  1. Pour s'inscrire à la newsletter, remplir le formulaire  
  2. Proposer la newsletter à un.e ami.e, cliquer ICI 

L'autre fille

22/05/2019

Du mardi 21 mai au mercredi 19 juin 2019, une pièce de théâtre d' Annie Ernaux. Mise en scène de Nadia Rémita. Studio Hebertot -78 Bis Boulevard des Batignolles, 75017 Paris

"Elle était plus gentille que celle-là". Celle-là c'est elle, Annie Ernaux.

Des mots surpris de la bouche de sa mère l'été de ses 10 ans. Des mots comme des gifles quand on se croit unique et adorée.

Pour la première fois, Annie Ernaux s'adresse à Ginette,  la sœur cachée, la petite sainte. Avec des phrases courtes et dépouillées, elle brise le secret de famille, s'interroge.

Comment être quitte ? Pourquoi n'avoir rien dit ? L'écriture sonne comme un uppercut, un coup de tonnerre.

L'adresse est franche et violente : l'incarnation, une évidence. Sur un fil entre révolte et distance. Un univers symbolique et contemporain pour un seul en scène intense et percutant.

Ecrire Sartre : les défis du travail biographique

21/05/2019

Article de Christian RUBY paru sur le site NONFICTION le 17 mai 2019, à propos du live de Annie Cohen-Solal "Sartre : 1905-1980"

"La plupart des discussions autour des biographies d’écrivains ou de philosophes reposent sur la difficulté de penser le rapport entre la vie de l’auteur et son œuvre. D'autres questions sont tout aussi pertinentes : que fait le biographe et quels sont ses titres à fouiller une existence ? Quelle confiance accorder aux témoins ? Comment distinguer des propos à valeur historique et des propos hagiographiques ? Pour beaucoup il y a aussi de l’indécence dans ce geste qui consiste parfois à montrer que tel auteur a menti sur tel ou tel point de son existence. Le biographe, comme le souligne Annie Cohen-Solal, force de surcroît la gangue des récits personnels et des narrations recomposées après coup. Il interroge les entourages. Il plante, comme elle l’écrit, ses outils de fouille archéologique dans des chefs-d’œuvre. Enfin, s’agissant de Jean-Paul Sartre (1905-1980), il est légitime de se demander comment raconter la biographie d’un théoricien de la liberté, refusant par conséquent la réduction des individus à des déterminations sociales. Reconduire un auteur de ce type à de telles déterminations et à une trajectoire qui, rétrospectivement, paraît « évidente », n’est-ce pas nier les propositions philosophiques que l’on prétend rendre publiques ? Mais la difficulté vaut aussi pour les écrits publiés que l’on risque de figer dans un commentaire définitif alors que les lectures et révisions demeurent importantes d’une époque à l’autre...."

Le 22.03.2014

L'APA organise sa prochaine a Table-ronde 2014 sur le thème Ego numericus.

Elle a lieu le 22 Mars 2013, à l’École Normale Supérieure, 45 rue d'Ulm, 75005, Paris.

L’écriture numérique et la connexion universelle sont-elles en train de changer notre identité: notre rapport au temps, à l’espace, à l’information, à la pensée, à autrui, à nous-mêmes ? Après l’horloge, l’imprimerie et le chemin de fer, l’ordinateur et Internet seraient-ils en train de créer un homme nouveau ? Homo faber, devenu homo numericus, aura-t-il la même mémoire, les mêmes modèles, les mêmes projets ? L’identité narrative, fondée sur le récit, s’effacera-t-elle devant l’identité numérique, fondée sur le dialogue ? Quelle place pour le for intérieur, le silence, la lenteur, l’intime ? Quels nouveaux rapports entre les générations ? « Ego numericus » : apothéose ou éclatement de l’individu tel qu’il s’est construit dans l’Europe de l’époque moderne ?

avec Dominique Cardon, Christine Genin, Christophe Grossi, et Pierre, dit l'Idéaliste.

Le jeune Ahmed

21/05/2019

Film de de Luc Dardenne et Jean-Pierre Dardenne, à partir du 22 mai 2019

En terminant l’écriture de ce scénario, les frères Dardenne se sont rendus compte que d’une certaine manière, ils avaient écrit l’histoire des tentatives infructueuses de divers personnages pour conduire le jeune fanatique Ahmed à renoncer à son "plan". "Quels que soient ces personnages : Inès sa professeure, sa mère, son frère, sa soeur, son éducateur, le juge, la psychologue du Centre Fermé, son avocat, les propriétaires de la ferme où il est placé, leur fille Louise, aucun ne réussit à entrer en communication avec le noyau dur, mystérieux de ce garçon prêt à tuer sa professeure au nom de ses convictions religieuses", expliquent les cinéastes.

Bande annonce

Adolfo Kaminsky. Faussaire et photographe

19/05/2019

Une exposition au MAHJ, du jeudi 23 mai au dimanche 8 décembre 2019 - Hôtel de Saint-Aignan 71, rue du Temple 75003 Paris

Adolfo Kaminsky, figure de la Résistance et faussaire de génie, a consacré trente ans de son existence à produire des faux papiers pour sauver des vies. C’est pendant la seconde Guerre mondiale qu’il découvre la photographie en reproduisant des tampons pour fabriquer des cartes d’identité.À travers 70 clichés, le mahJ rend hommage à une œuvre photographique remarquable, mais restée ignorée en raison des engagements et de l’existence pour partie clandestine de son auteur.

MÉMOIRE D'OUBLIS - Antoine Acquaviva, une conscience rebelle

19/05/2019

Livre de Michèle Acquaviva-Pache

Le parcours d'un Corse. L'expérience et la vision d'un journaliste citoyen du monde. Des périodes tumultueuses de l'Histoire à chaud, du Niolu au maquis du Morvan, de la Libération à la guerre froide, de l'Afrique coloniale au FLN algérien, de l'Amérique latine des années soixante à l'Europe de l'Est de l'ère soviétique, de la fin du franquisme à la révolution des Oeillets au Portugal, du Chili d'Allende à l'Italie de Berlinguer.
Antoine Acquaviva retourne sur son île natale, la Corse, et s'engage dans le mouvement nationaliste insulaire. Il prend la tête du Ribombu, hebdomadaire du parti A Cuncolta Naziunalista.
Une plume en accord avec des convictions.

MemoireOublisMemoireOublis [250 Kb]

Acheter ses livres en ligne : les alternatives à Amazon

18/05/2019

Article paru sur le site du "Nouveau Magazine Littéraire", le 3 avril 2019

Si comme un lecteur sur deux, vous achetez vos livres sur internet, la plateforme américaine n'est pas votre seule option. Depuis plusieurs années, des librairies indépendantes ont créé leurs propres alternatives.

Dans son enquête biannuelle sur « Les français et la lecture », le Centre National du Livre révèle qu’en 2019, bien que 68 % des lecteurs se procurent toujours leurs livres dans des librairies générales, 48 % le font également sur des sites de vente en ligne. Alors que l’achat dans l’ensemble des librairies reste stable, l’achat en ligne connait une augmentation significative, gagnant 10 points depuis l’année 2015....

Raconter / se raconter - Dits et non-dits du récit de soi

18/05/2019

Le numéro 9 de notre revue LE SUJET DANS LA CITE vient de paraître

Extrait de la présentation :

Ce numéro de la revue Le sujet dans la cité interroge le « récit », et en particulier le « récit de soi », en tant que pratique dont les effets agissent à la fois sur l’auteur-narrateur et sur les acteurs et agents qui en sont les destinataires. L’enjeu est ainsi de comprendre ce qui s’effectue au travers des gestes de l’activité narrative (évocation, description, temporalisation, configuration, expression, réception) et d’examiner ce qui s’y accomplit et génère des effets : formation de soi, accompagnement du comprendre, manifestation de savoirs, maintien de l’agentivité

Pourquoi écrire ?

18/05/2019

Livre de Philip Roth

« Me voilà, sans mes tours de passe-passe, à nu et sans aucun de ces masques qui m’ont donné toute la liberté d’imaginer dont j’avais besoin pour écrire des romans. »

Cette compilation d’essais et d’entretiens a été conçue par Philip Roth comme le chapitre final de son œuvre, celui où le romancier, qui avait publiquement annoncé la fin de sa carrière littéraire, contemple le fruit d’une vie d’écriture et se prépare au jugement dernier. Il y dévoile les coulisses de son travail, revient sur ses controverses et livre de nombreuses anecdotes où le goût de la fiction le dispute à la stricte biographie.

Au fil des trois sections du recueil (dont la dernière, Explications, est inédite en France), chaque page démontre l’acuité et la force de persuasion de celui qui fut un des auteurs essentiels du XXe siècle. Et ne vous laissez pas berner par la promesse initiale : la sincérité avouée de Roth n’est pas la moindre de ses ruses.

Fauves

17/05/2019

Du 9 mai au 21 juin 2019, une pièce de de Wajdi Mouawad - Théâtre de la Colline - 15 rue Malte-Brun, 75020 Paris - Du mardi au samedi à 19h30, le dimanche à 15h.

Pour sa dernière création, Wajdi Mouawad continue de creuser le sillon de son style et de ses obsessions. Il signe une grande fresque familiale qui, sur plusieurs générations, explore dans tous les sens la question du deuil, des origines, des contingences existentielles et de la reproduction du malheur.

 

Cahiers de mémoire, Kigali 2019

17/05/2019

Livre : collectif

« En 1994, la parole a tué au Rwanda ». Les symptômes traumatiques sont aussitôt apparus. Ils ont duré des mois et des années. Ce dont ils témoignaient s’insère aujourd’hui dans le récit que délivrent les rescapés en participant à l’expérience inédite de l’Atelier de mémoire, à Kigali.

[Une note parue le 15 mai 2019 sur le site ENTRE LES LIGNES ENTRE LES MOTS]

Mes vingt-six lettres

17/05/2019 

Pierre Ahnne, sur son blog, propose son abécédaire en vingt-six lettres et vingt-six semaines.(à partir du 27 Novembre 2018)

Lettre Y (14 mai 2019) 

"Les plus anciens lecteurs de ce blog se rappellent peut-être le temps où avait commencé d’y paraître, une lettre de temps à autre, selon l’humeur, L’Alphabet hasardeux de Philippe Arbogast. Le fantôme de Philippe Arbogast, ce double littéraire possible, a disparu à l’horizon. Ce sont donc tout uniment et franchement Mes vingt-six lettres, complétées, harmonisées, munies de discrètes passerelles pour les relier les unes aux autres, qui vont venir s’inscrire au cours de semaines à venir dans la rubrique Fiction. Pendant vingt-six semaines, sauf cas particulier. Et de A à Z. Plus de hasard. 

Des lettres, sur un blog littéraire, c’est un peu normal. En mettant les miennes bout à bout, on y verrait peut-être le portrait d’une époque, et aussi les origines d’un certain intérêt pour les mots et pour leur usage. 

Car, les alphabets ramenant toujours peu ou prou à l’enfance, les stations du mien ont chacune un rapport plus ou moins direct avec cet âge prétendu tendre. Noël approche, son cortège de rennes, de souvenirs et de santons, le moment m’a paru propice pour commencer. Par la lettre A, comme de juste. Comme alcool. Mais Noël est aussi la fête des excès de table."

 

A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M
                                                 
N   O   P   Q   R   S   T   U   V   W   X   Y   Z

L'Algérie se raconte

 

Un dossier littéraire de la librairie DIALOGUES de Brest

"La rentrée littéraire est algérienne. De nombreux romans nous font voyager à travers l'histoire de ce pays. De l'exil des harkis, à la guerre d'indépendance et ses silences douloureux, en passant par la création d'une librairie à Alger ou par le travail de Fernand Pouillon à Bab el-Oued, l'Algérie, la mystérieuse, dévoile ses secrets."

 

 

Livres de la rentrée littéraire 2017

 

Pour contacter la librairie DIALOGUES : https://www.librairiedialogues.fr/decouvrir_la_librairie/

Mon père, ce tirailleur nigérien

17/05/2019

Livre de Fatimata Hamey-Warou

Ce livre rend hommage au père de l'auteure, à d'autres tirailleurs nigériens et à ces valeureux combattants noirs qui sont allés faire la guerre aux Allemands et livrer un combat extrêmement difficile et violent.
Il est aussi une volonté de rappeler aux jeunes générations que des hommes d'Afrique noire et particulièrement des Nigériens sont venus combattre aux côtés de l'Armée française. Nombreux sont ceux qui se sont illustrés lors des deux guerres. Ce travail de recherche et de mémoire se veut un outil de réflexion sur les tirailleurs et les guerres.

L'ACCOMPAGNEMENT EN FORMATION D'ADULTES : POSTURES, PRATIQUES ET EFFETS

17/05/2019

Parution du numéro 22 de la revue Chemins de formation
L'accompagnement en formation d'adultes : postures, pratiques et effets. Ce numéro a été coordonné par Hervé Breton, Noël Denoyel et Sébastien Pesce.

Nous, jeunes

17/05/2019

Des ateliers d'écriture, des journaux

Le projet « Nous, jeunes des quartiers » a vu le jour en 2015, sous la forme de journaux réalisés lors d'ateliers d'écriture. L'objectif : donner la parole aux jeunes des banlieues, leur faire confiance avec cette carte blanche, les valoriser. Bien évidemment, le résultat est formidable : aidés par un journaliste-pilote, ces jeunes nous offrent une publication intelligente avec des textes forts dont ils ne sont pas peu fiers (lisez leurs témoignages ici). Grisés par le résultat, on a, avec la formidable Anne Dhoquois et ses équipes, décliné la série avec les jeunes des foyers, des lycées professionnels, les jeunes migrants ou, à l'inverse, avec les vieux des maisons de retraite qui, devinez quoi ?, ne manquent pas de nous parler "des jeunes" pour boucler la boucle ! La série « Nous, jeunes » est à découvrir ici et elle ne demande qu'à se développer avec le soutien d'entreprises, à bon entendeur...  

La solitude de l’écrivain de fond

16/05/2019

Livre de Daniel Grenier

Spécialiste de littérature, auteur d’une thèse portant sur les représentations du romancier américain depuis Melville jusqu’à DeLillo, Daniel Grenier a soufflé tout le monde en 2015 avec L’année la plus longue. Après avoir ravi le Prix littéraire des collégiens, son premier roman a été traduit en anglais et ses droits ont été rachetés en France par la prestigieuse maison Flammarion. 

Dans La solitude de l’écrivain de fond, un essai minimaliste et bien personnel sur l’art de la fiction, il revient sur son parcours littéraire, sur les auteurs significatifs qui l’ont jalonné, dont un certain Wright Morris, le plus illustre des écrivains inconnus, double lauréat du National Book Award tombé aujourd’hui dans un oubli complet.

En un peu plus de 80 pages, l’auteur mène donc une réflexion portant sur deux principales préoccupations : l’écrivain Daniel Grenier et l’écrivain Wright Morris . . .

Lord Byron, hôte de la Vallée-aux-Loups

16/05/2019

Du 16 au 29 mai 2019, biennale littéraire consacrée à Lord Byron - Domaine départementalde la Vallée-aux-Loups, Maison de Chateaubriand - 87, rue de Chateaubriand92290 Châtenay-Malabry01 55 52 13 00

La Maison de Chateaubriand organise depuis 2015 une biennale littéraire consacrée aux grands contemporains de Chateaubriand ou bien à des auteurs dont l’œuvre a eu une influence remarquable sur l’époque romantique, comme Shakespeare (biennale 2015) ou Goethe (biennale 2017).

En célébrant Byron pour sa troisième biennale, cette maison d’écrivain patrimoniale affirme sa vocation à inspirer les artistes contemporains, dans la lignée de ceux qui les ont précédés au cœur du bouillonnement artistique du siècle du Romantisme.

Conférences, visites, concerts et films autour de Byron permettront aux visiteurs de découvrir cette figure majeure de la littérature anglaise et européenne et son influence encore actuelle sur la création contemporaine.

Cette biennale est organisée en partenariat avec Gallimard qui édite en avril 2019 dans sa collection "Poésie", une nouvelle traduction en français de quatre écrits du poète anglais Lord Byron. Le Corsaire, Le Giaour, Mazeppa et Oraison vénitienne. Une rencontre avec Jean Pavans, le traducteur de Byron à l’origine de ce nouveau volume, est notamment prévue le 29 mai.

Daniel Pauly, un océan de combats - biographie

16/05/2019

Livre de David Grémillet

Entre science et politique, la vie romanesque d'un des plus grands lanceurs d'alerte de notre temps C'est d'abord le récit épique d'une vie. Le destin imprévu de l'enfant né, au sortir de la guerre, des amours d'une ouvrière française et d'un GI afro-américain. Daniel Pauly défie toutes les statistiques. C'est aussi, au fil d'un parcours scientifique hors du commun, le combat d'une vie pour identifier et établir l'ampleur de la surpêche. C'est, enfin, la première grande fresque qui présente, de façon claire et abordable, la surpêche comme un enjeu global, à la fois écologique et géopolitique. Où l'on comprend notamment pourquoi les grands sujets de la crise écologique sont solidaires des questions politiques de justice Nord-Sud.

Aleph-écriture vous propose "écrire avec ..."

16/05/2019

Le 25 mai 2019 à Toulouse avec GRAND CORPS MALADE

Le slamemprunte à la poésie, à la chanson, au rap, au pamphlet, à l’inventaire, au monologue, au récit. Il joue avec l’humour, la colère, et s’attaque à tous les thèmes.A partir d’un moment d’écoute et la lecturede quelques extraits de Grand Corps Malade, chacun cherchera ce qu’il a à dire et à écrire dans une forme très libre de poésie où le rythme sera privilégié. Un texte sera produit, à déclamer, porté par le corps, par le souffle.

 

Le 15 huin 2019 à Toulouse avec ALAIN SOUCHON

Durant le stage, les participantssont invités à découvrir ou redécouvrir l'œuvre d'Alain Souchon et à partir de propositions d’écriture issues de ses chansons, à écrire à leur tour.Il s'agira de Jouer avec les sons, les mots, les métaphores...dans le sillage du regard tendre et percutant de cet artiste sur les sentiments et la société.

40 ans des éditions Verdier

16/05/2019

Le 20 mai de 19h à 22h à la BPI (Pompidou) - Niveau -1 - Entrée principale, rue Saint-Martin (Piazza) 75004   Paris

Fondées en 1979, les éditions Verdier fêtent cette année leurs 40 ans. Bien ancrée dans le paysage éditorial français, Verdier reste une maison indépendante qui propose chaque année un catalogue d'une richesse exceptionnelle. À cette occasion, la Bpi convie dans ses espaces quelques-uns des auteurs emblématiques de cet éditeur pour montrer les différentes facettes de son engagement et faire entendre les textes qui l'incarnent.

La dernière lettre : Numéro 251 - 15 mai 2019

15/05/2019 

 

 

  1. Pour s'inscrire à la newsletter, remplir le formulaire  
  2. Proposer la newsletter à un.e ami.e, cliquer ICI

Violaine Schwartz – Papiers

12/05/2019

Le vendredi 17 mai 2019 à  20:00, une lecture musicale - Maison de la Poésie Passage Moliėre 157, rue Saint-Martin - 75003 Paris - M ° Rambuteau - RER Les Halles

Violaine Schwartz a recueilli la parole de plusieurs demandeurs d’asile. Elle a rencontré des hommes et des femmes, jeunes et moins jeunes, tous réunis par le même destin : l’obligation de fuir, de quitter le pays natal. Elle s’est fixé une contrainte : écrire à partir des mots entendus, et seulement à partir des mots entendus. Avec toutes ces voix, Violaine Schwartz a composé une fresque, une litanie, comme une variation sur les mêmes thèmes : l’absurdité de la bureaucratie, l’arbitraire de notre justice, la douleur de tout abandonner derrière soi, le courage de partir, la peur, l’espoir aussi, la vie qui s’invente malgré tout. Des épopées modernes. Des récits de vies héroïques qu’elle a orchestrés sur la page.

La lecture sera suivie d’une rencontre avec l’association Français Langue d’Accueil.

Avec Georgia Makhlouf autour de son dernier roman "Port-au-Prince Aller-Retour"

12/05/2019

Le 5 juin 2019 à 19h00 à la librairie CONTACT d'Angers - 3 Rue Lenepveu, 49100 Angers

Les  Vaisseaux du  Hasard…

12/05/2019

On nous communique

Anita Conti,  La Dame de la Mer,  1899-­‐1997, écrivaine, océanographe, photographe, actrice unique dans le monde maritime à une époque où les  femmes en étaient exclues, est connue pour ses récits dont le célèbre Racleurs d’Océans, ou le Carnet Viking, publiés chez Payot.  Elle trace un sillage dont l’aventure est un véritable embarquement.  
Sa poésie est  méconnue. Au delà de l’évocation maritime, les Vaisseaux du Hasard entraînent un récit allégorique dont l’Odyssée perce le cercle de nos horizons par les interrogations qui ne cessaient d’animer la  Dame de la Mer. Ses visions croisent l’actualité de tous ceux qui, dans la dérive des évènements, viennent à s’échouer au hasard des destins.
L’exposition peut être installée pour une durée de 15 jours à deux mois. La lecture peut être représentée sans l’exposition.

Le Récit de vie de la personne âgée en institution

12/05/2019

A paraître le 30 mai 2019

Livre de Catherine Schmutz-Brun

Avec la participation d'Hélène CASSIGNOL, Daniela HERSCH-TAUSKY, Anne-Marie NICOLE, Marie-Josèphe VARIN 

S’appuyant sur leurs expériences et leurs démarches novatrices, les auteures interrogent la pertinence du récit de vie auprès des personnes âgées en institution.

Fruit d’une rencontre de recueilleuses de récits de vie, cet ouvrage s'intéresse à la place du récit de vie des personnes âgées dans un contexte institutionnel. Les auteures ont rassemblé leurs expériences et partagé des visions nouvelles, des démarches novatrices dans l’objectif de développer la place du récit de vie en institution en suscitant l’envie des accompagnants, des responsables d’établissements et même des bénévoles. La diversité et la richesse des expériences relatées s’accompagnent d’apports théoriques qui viennent les étayer.

Les assises internationales du roman

11/05/2019

Du 20 au 26 mai 2019, des conférence, des rencontre et discussions, conçues et organisées par la Villa Gillet, en partenariat avec Le Monde et France Culture et co-réalisé avec Les Subsistances - Les Subsistances 8 bis quai Saint Vincent, Lyon 1er

En avant première, le site des assises publient des textes des participants : 

  1.  Construire un personnage, par Serge Joncour
  2.  Construire un personnage, par Anne-Marie Garat
  3.  La couleur du nom, période de construction, par Yves Ravey
  4.  Construire un personnage, par Cloé Korman
  5.  L'art du détail, par Grégoire Bouillier
  6.  Un roi jusque dans un marteau de porte, par Adrien Bosc
  7.  Où appuyer, par Emmanuelle Pagano

 

mes vingt-six lettres

11/05/2019 

Pierre Ahnne, sur son blog, propose son abécédaire en vingt-six lettres et vingt-six semaines.(à partir du 27 Novembre 2018)

Lettre X (7 mai 2019) 

"Les plus anciens lecteurs de ce blog se rappellent peut-être le temps où avait commencé d’y paraître, une lettre de temps à autre, selon l’humeur, L’Alphabet hasardeux de Philippe Arbogast. Le fantôme de Philippe Arbogast, ce double littéraire possible, a disparu à l’horizon. Ce sont donc tout uniment et franchement Mes vingt-six lettres, complétées, harmonisées, munies de discrètes passerelles pour les relier les unes aux autres, qui vont venir s’inscrire au cours de semaines à venir dans la rubrique Fiction. Pendant vingt-six semaines, sauf cas particulier. Et de A à Z. Plus de hasard. 

Des lettres, sur un blog littéraire, c’est un peu normal. En mettant les miennes bout à bout, on y verrait peut-être le portrait d’une époque, et aussi les origines d’un certain intérêt pour les mots et pour leur usage. 

Car, les alphabets ramenant toujours peu ou prou à l’enfance, les stations du mien ont chacune un rapport plus ou moins direct avec cet âge prétendu tendre. Noël approche, son cortège de rennes, de souvenirs et de santons, le moment m’a paru propice pour commencer. Par la lettre A, comme de juste. Comme alcool. Mais Noël est aussi la fête des excès de table."

 

A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M
                                                 
N   O   P   Q   R   S   T   U   V   W   X   Y   Z

La vie n'est pas une biographie

11/05/2019

Livre de Pascal Quignard

Voici le cœur de l’argument du livre que je voudrais consacrer à l’idée de biographie : les rêves n’émettent pas la moindre idée de cause.

Les rêves sont encore vivants, non les phrases.

Ils errent.

On ne saurait faire un tissu si continu de ses désirs, ni des actions où ils se projettent ou qu’ils inventent, qu’il puisse passer pour vraisemblable.

photographier l'algérie

10/05/2019

Jusqu’au 13 juillet à l’IMA de Tourcoing - 9 Rue Gabriel Péri, 59200 Tourcoing

Cette exposition inédite part‭ ‬du constat simple que l’on ne photographie pas de la même façon selon qui on est et selon la destination des images‭. ‬Elle portera une réflexion sur la nature de l’image comme medium de contact entre des mondes différents et‭  ‬moyen de lecture d’un contexte historique et social‭.‬

34è Comédie du Livre

10/05/2019

Du 17 au 19 mai 2019, de 10h à 19h Esplanade Charles-de-Gaulle - Montpellier

"Cette 34e édition de la Comédie du Livre, l’un des premiers rendez-vous littéraire national, que j’ai souhaité placer sous le signe des littératures suisses, fêtera une nouvelle fois les auteurs, les libraires, les éditeurs et donc la création littéraire sous toutes ses formes (roman, poésie, BD…). La Suisse, riche de ses quatre langues nationales (l’allemand, le français, l’italien et le romanche), a permis à une littérature plurielle de s’épanouir sur son territoire. Elle favorise les échanges entre les domaines linguistiques, tout en reconnaissant les spécificités de chacun. C’est cette remarquable circulation des langues et des hommes, qui correspond à l’histoire et aux traditions de notre cité méditerranéenne, que la Comédie du Livre met à l’honneur en invitant une trentaine d’écrivains helvètes. Une Comédie du Livre ouverte sur les auteurs d’aujourd’hui ..."