Jeux, sons, images

à la radio, à la télévision

Interview de Clémentine Autain à propos de son livre "Dites-lui que je l'aime"

 

On connaît la femme politique, députée de Seine-Saint-Denis, mais tout le monde ne sait pas que Clémentine Autain est la fille d’une comédienne très prometteuse dans les années 80 : Dominique Laffin, décédée à l’âge de 33 ans dans de mystérieuses conditions. Pendant très longtemps, Clémentine en a voulu a sa mère de ne pas s’être montrée à la hauteur, mais le temps du pardon est arrivé.

 

Interview sur Antenne 2 le 5 mars 2019

Daraya, la bibliothèque sous les bombes

 

Ce film d'une heure présente l'initiative d'une communauté d'insoumis syriens qui installe une bibliothèque clandestine dans le sous-sol d'une maison, alors que les bombardements font rage sur Daraya...

Documentaire sur le site de France 5 (jusqu'au 17/03/2019)

♦ Interview du documentariste

Eric Vuillard interviewé par France Inter

 

Dans l'émission "L'Humeur vagabonde" du 23 février 2019 

"La guerre des pauvres petit livre essentiel d'Éric Vuillard qui se lit à la lumière de notre actualité sociale" 

Depuis dix ans, Éric Vuillard nous offre des livres qui nous ouvrent les yeux sur les moments de l’Histoire où l’ordre réputé immuable du monde se déglingue. Déchirant d’une plume alerte et poétique, les voiles pudiques jetés par les vainqueurs sur leurs crimes, leurs mensonges, leurs trahisons, il met en lumière la résurgence, après chaque défaite, du long et terrible combat des humbles pour une société plus juste. Il publie aujourd’hui chez Actes Sud, La Guerre des Pauvres, récit bref et cinglant sur cette révolte des gens de peu, écrasée, comme il se doit, dans le sang et au nom de Dieu. Un petit livre essentiel qui se lit à la lumière de notre actualité sociale.

 

Louis Guilloux interviewé par Bernard Pivot

 

En 1978, à la sortie de "Coco perdu", Louis Guilloux fut l'unique invité de Bernard Pivot

lors d'une émission exceptionnelle d'"Apostrophes".

L’historiographie de l’histoire orale comme champ de connaissance

 

Intervention de Philippe Joutard (novembre 2003) mise en ligne par le site du RQPHV

(Réseau Québécois pour la Pratique des Histoires de Vie)

"Nous étions des enfants"

 

Se souvenir pour construire l’avenir, c’est cet objectif que dès 1997 se fixaient ces anciens élèves de l’école de garçons de la rue Tlemcen à Paris, rescapés de la déportation, résistants, enfants cachés : après des recherches dans les registres de l’école, une première plaque fut apposée révélant que 163 enfants du groupe scolaire étaient morts en déportation, victimes à la fois de la politique raciale nazie et de la collaboration zélée du régime de Vichy.

Joseph Ponthus parle de son livre "À la ligne"

 

À  La Grande Librairie, le 6 février 2019

La fiche du livre

Mangueira et ses histoires de vie en commun

 

Nous relayons Ici la vidéo (scenario Lucia Ozorio), mise ne ligne par l'ASIHVIF (Association Internationale des Histoires de Vie en Formation)

Six titres inoubliables de Michel Legrand

 

Michel Legrand est décédé le 26 janvier 2019 

  1. Les moulins de mon cœur
  2. Les Demoiselles de Rochefort (1967) Bande Originale
  3. Les parapluies de Cherbourg
  4. Le cake d'amour du film "Peau d'Âne" (Jacques Demy) [sous-titrée]
  5. Summer of 42 
  6. Yentl 

 

 

Bertrand Belin et Eric Vuillard : la colère et la peur

 

Sur France Culture, le 26/01/2019, dans l'émission "Le temps des écrivains"

"Ce sont deux écrivains bien dans leur temps que nous accueillons : Eric Vuillard, prix Goncourt 2017 pour « L’Ordre du jour ,» qui revient avec « La guerre des pauvres »; et Bertrand Belin, chanteur, musicien, et aussi écrivain qui publie « Grands carnivores »."

Fiche du livre

Lettres noires : des ténèbres à la lumière

 

L'essentiel des conférences d'Alain Mabanckou en 2016 au Collège de France

Vladimir Vyssotski, le “Bob Dylan russe”

 

Le baryton Vladimir Vyssotski (1938-1980) a chanté son pays, à travers sept cents titres, y dénonçant notamment la censure et l’oppression.

Ecrire, ça fait pas recette

 

Dans “Spla$h” deux professeurs d’économie auscultent les comptes en banque des écrivains et c’est pas le Pérou. Une situation édifitante à découvrir sur Nouvelles Ecoutes.

« Ecrire condamne-t-il à la pauvreté ? » interrogent Etienne Tabbagh et Lau­reen Melka dans cet épisode de Spla$h (Nouvelles Ecoutes). Trêve de suspense : hormis de rares exceptions, la réponse est « oui ». Les deux pro­fes­seurs d’économie entreprennent d’expliquer pourquoi de façon limpide, et énoncent des chiffres un tantinet alarmants. Des quatre-vingt mille écrivains déclarant leurs revenus à l’Agessa (le régime de sécurité sociale des auteurs), seuls trois mille gagnent plus de 8 400 euros par an, grâce à l’a­vance sur droits – qui peut varier de 500 à 100 000 euros –, et au pourcentage sur les ventes, qui se situe généralement à 7 %. Pour chaque livre vendu 20 euros, son auteur gagnera donc l’équivalent d’un ticket de bus. Vient ensuite le témoignage de l’écrivain Audrey Alwett (Princesse ­Sara, éd. Soleil) : « Dans le monde de la BD, les autrices sont payées 52 % de moins que les auteurs. » Quant à Catherine ­Nichols, elle a reçu huit fois plus de ­réponses positives en envoyant son manuscrit sous pseudo masculin. C’est Byzance !

Mode d'emploi : 1*- Cliquer sur ECOUTER (ci-dessus) 2*- dans la liste cliquer sur "Ecrire, ça fait pas recette" 3*- sous la ligne "fréquence" cliquer sur SKIP pour passer la présentation générale

"La Blessure" de Jean-Baptiste Naudet : le récit magistral d'une quête de ...

  Titre complet : "La Blessure" de Jean-Baptiste Naudet : le récit magistral d'une quête de vérité et de pardon

Sur France Inter, le 5 janvier 2019 - Emission "L'humeur vagabonde"

Le fiancé de Danielle est mort en Algérie. Hantée par ses lettres, elle sombre dans la folie. Jean-Baptiste, son fils, reporter de guerre et auteur de "La Blessure", se débat avec cet héritage. Pour sauver sa peau, il exhume l’histoire de Robert, le chasseur alpin sacrifié.

[La fiche du livre]

Delphine Minoui nous parle de son livre "Les passeurs de livres de Daraya"

 

Interview de Delphine Minoui

Daraya, ville de la banlieue sud-ouest de Damas. 2012-2016 ville rebelle, elle a subi les violences du régime : baril d'explosifs, lancés d'hélicoptères, dispersions de gaz chimiques, blocus d'une population affamée... Et au cœur de cette violence, la résistance a pris la forme d'une bibliothèque... Des jeunes révolutionnaires ont dégagé des ouvrages des décombres et ils ont établi un lieu de paix et de culture dans les sous-sols. Une manière forte d'affirmer qu'il y a une troisième voie possible entre les oppressions de Damas et Daech. La journaliste et grand reporter au Figaro, Delphine Minoui leur rend hommage dans son ouvrage "Les passeurs de livres de Daraya" aux Éditions du Seuil.

à propos du livre d'Olga Tokarczuk "Les Livres de Jakób ou le Grand voyage"

 

A l'occasion de la publication de ce livre en France

1*- une conférence au MAHJ avec l'auteur (octobre 2018)

2*- un article de Jean-Yves Potel sur le site EAN (En Attendant Nadeau)

[Fiche du livre]

Journal de Virginia Woolf - lecture

 

 Quelques extraits lus

Ma vie dans l’Allemagne d’Hitler

 

DVD de Jérôme Prieur - Documentaire, France, 2018, 2 x 52 min, Roche Productions / Arte France avec la participation de Toute l'Histoire et le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

À l’été 1939, une grande enquête est lancée par trois professeurs de Harvard auprès des Allemands qui se sont exilés depuis que Hitler est arrivé au pouvoir : ils doivent raconter leur vie en Allemagne "avant et après le 30 janvier 1933", et pourquoi ils ont choisi l’exil.

Hommes et femmes, de tous âges, ils sont Juifs, mais aussi protestants, catholiques, sans religion, opposants politiques, résistants de tous bords… Les milliers de pages qu’ils ont noircies et envoyées des quatre coins du monde sont restées largement ignorées jusqu’à aujourd’hui.

Ce film nous fait entendre pour la première fois la voix de ces femmes et de ces hommes qui ont réussi à fuir à temps le pays des nazis.

Prochainement diffusé sur Arte

 

Maryse Condé parle de sa vie et de son oeuvre

 

 

L’écrivaine de 81 ans, auteure d’une trentaine de romans portant notamment sur l’esclavage et le colonialisme, a obtenu par un vote populaire « le nouveau prix de littérature » institué par la « Nouvelle Académie », en concurrence au "Prix Nobel de la littérature non décerné cette année 2018.

 

Une voix singulière (Maryse Condé : A Voice of Her Own)

Film sur la vie et l'oeuvre de Maryse Condé en trois séquences : New York, Paris et Guyane française.

1918-1939 : Les rêves brisés de l’entre-deux-guerres

 

Le DVD ou VOD de ce fim, initialement diffusé par ARTE les 11, 12 et 13 septembre 2018. À partir de leur correspondance, de leurs journaux intimes et de récits biographiques, cette coproduction internationale s’attache aux destinées contrastées de treize personnages, célèbres ou anonymes, qui furent les témoins et acteurs des bouleversements de l’entre-deux-guerres.

120 comédiens, 700 figurants, 90 décors différents, des archives de films et photos en provenance de 75 fonds répartis sur 23 pays...

Après 14, des armes et des mots, qui restituait la barbarie de la Première Guerre mondiale à travers les itinéraires singuliers d’hommes, de femmes et d’enfants originaires de six pays belligérants, cette nouvelle fresque historique se penche sur la période 1918-1939 en reprenant le même dispositif.

Entremêlant images d’archives et scènes de fiction, Jan Peter et Frédéirc Goupil ressuscitent, par le prisme de l’intime, la chronologie de ces fiévreuses années, entre fureur de vivre, convulsions économiques et luttes politiques –dominées par l’affirmation des idéologies communiste et fasciste. De l’armistice de 1918 à la délaration de guerre du 3 septembre 1939, une plongé magistrale dans une époque qui ambitionnait d’accoucher d’un nouveau monde et engendra une nouvelle tragédie.

Le monarque des ombres

 

Interview de Javier Cercas le 7 septembre 2018 sur France Inter

[Fiche du livre]

Akadem publie

 

 Les vidéos de conférences

1*- L'égo-histoire, ce "Je" devenu universel

A. Gefen - N. Heinich - P. Sands [Musée d'art et d'histoire du Judaïsme, Paris, septembre 2018]   2*- Journaux intimes dans la France occupée A. Bloch-Raymond - C. Vassas - A. Mercier [Musée d'art et d'histoire du Judaïsme, Paris, mars 2017]   3*- ''Et tu n’es pas revenu'' T. Boeken - A. Gordon - M. Loridan-Ivens -  Siksou  [Musée d'art et d'histoire du Judaïsme, Paris, mars 2015]

Interview de Philippe Sands, auteur de "Reour à Lemberg"

 

Source AKADEM

Patrick Pécherot sur France culture

 

Entretien avec Patrick Pécherot qui signe un roman évoquant la guerre d’Algérie par le prisme d’un détail, un meurtre, qui raconte les mémoires traumatisées, le poids des non-dits et l’impossibilité d’écrire une Histoire claire en ce qui concerne cette guerre pourtant lointaine aujourd’hui.

Interview, le 5 avril 2018

Nicolas Mathieu parle de son dernier livre "Leurs enfants après eux"

 

 

La vraie Playlist tsigane

 

Dans la revue CRIEUR n° 10

"En Roumanie, la création musicale ne se résume ni à un folklore panthéonisé par la dictature communiste des années 1970/1980 ni à une prétendue "musique tsigane" figée par des producteurs d'Europe de l'Ouest en quête d'authenticité.
Après la chute de Ceausescu en 1989, les muisques autrefois réprimées purent s'épanouir : sur le devant de la scène, les manele, essentiellement composés et interprétés par des Roms ..."

Samar Yazbek présente "La Marcheuse" (Stock)

 

Avoir raison avec Lou Andreas-Salomé

 

Née en 1861, disparue en 1937, Lou Andreas-Salomé était romancière, essayiste, psychanalyste. 

De sa Russie natale à Göttingen, de Nietzsche à Freud, de la fiction à des essais sur l'érotisme, Dieu ou le narcissisme, elle a écrit non pas sur tout, mais avec tous, partout et toute sa vie…

 

 

  1. Une vie à la première personne (sur France Culture, le 6 août 2018)
  2. Lou, esprit totalement libre (sur France Culture, le 7 août 2018)
  3. Érotisme et féminisme (sur France Culture, le 8 août 2018)
  4.  Profession psychanalyste (sur France Culture, le 9 août 2018)  
  5. Le roman d'une vie (sur France Culture, le 10 août 2018)  

"Lire et vivre sont des synonymes"

 

Masterclass d'Hélène Cixous, le 7 août 2018

Moi, Sigmund Freud

 

Une série documentaire produite par Christine Lecerf réalisée par Julie Beressi

Né dans une petite ville de Moravie, fils d’un colporteur de tissu peu doué pour les affaires, “Siggi” grandit dans le quartier juif et pauvre de Vienne. Adolescent romantique et féru de mythologie, étudiant tiraillé entre les sciences et les humanités, le jeune Freud travaille dur pour échapper à sa condition et met plus de vingt ans avant de découvrir le nouveau continent de l’inconscient. Explorateur de la vie psychique, Freud tâtonne, dialogue avec lui-même et avec ses maîtres : écrivains, philosophes, médecins, morts ou vivants, comme Goethe, Nietzsche, Charcot ou Schnitzler....

Ahmed El attar parle de sa pièce "Mama"

 

Rencontre avec Ahmed El Attar - Festival d'Avignon

Et si je commençais un journal intime ?

 

Avec la participation de Philippe Lejeune, Professeur émérite à l’université Paris 12, qui a consacré l’essentiel de sa carrière d’universitaire à l’écriture sur soi, de l’autobiographie au journal personnel. Président de l'APA.

asli erdogan à l'honneur à Avignon

 

Chaque année, France Culture et la SACD (Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques), en étroite collaboration, mettent en lumière l’œuvre d’un(e) auteur(e). Cette année il s'agit de Asli Erdogan. En direct et en public du Musée Calvet d'Avignon

France Culture, le 18/07/2018

Conceição Evaristo, la plume des favelas

 

Sur France Culture, le 26 juin 2018

"C'est la Toni Morrison brésilienne: Conceição Evaristo est l'une des voix afro-brésiliennes les plus importantes. Elle publie aujourd'hui "Insoumises", collection de récits de femmes fortes, qui tisse un portrait émouvant de la "sororité noire" et de ses combats"

Wajib : L'invitation au mariage

 

Après le film d'Annemarie Jacir, le DVD est en vente depuis le 3 jullet 2018

Abu Shadi, 65 ans, divorcé, professeur à Nazareth, prépare le mariage de sa fille. Dans un mois, il vivra seul. Shadi, son fils, architecte à Rome depuis des années, rentre quelques jours pour l’aider à distribuer les invitations au mariage, de la main à la main, comme le veut la coutume palestinienne du wajib . Tandis qu’ils enchaînent les visites chez les amis et les proches, les tensions entre le père et le fils remontent à la surface et mettent à l’épreuve leurs regards divergents sur la vie.

Daniel Feldhendler nous parle de l'interculturel

 

Daniel Feldhender se distingue par ses expériences riches et diversités : Formateur, Superviseur, Enseignant-Chercheur, Maître de conférences à l’Université Goethe de Francfort-sur-le-Main, RFA (1976-2014), membre de la Société allemande de supervision depuis 1998 (DGSV), de la Fédération allemande pour le psychodrame depuis 1994 (DFP) et de l’Association internationale de psychothérapie et processus de groupe depuis 1988 (IAGP). Membre d’autres réseaux de recherche-action-formation-accompagnement dont l’Association internationale des histoires de vie en formation et de recherche biographique en éducation (ASIHVIF-RBE, membre du Conseil d’Administration depuis 2009, à Paris), de l’Association internationale pour la recherche interculturelle (ARIC, Université de Fribourg, Suisse, depuis 1994), co-fondateur du Centre de Psychodramaturgie (en 1983, à Mayence, Allemagne) et membre de l'Association internationale de théâtre et récits de vie (IPTN, depuis 1991, membre du Conseil d’Administration, à Francfort/RFA et co-fondateur de l’école de formation affiliée à l’école américaine de New York/USA).

"Je n'ai jamais rien fait d'autre que de raconter des histoires, ...

 

Masterclasse de Joann Sfar (le 04/07/2018 sur France Culture)

Entretien avec Ariane Mnouchkine

 

 Un entretien avec Ariane Mnouchkine, paru le 22 juin 2018 dans le journal "LA TERRASSE".

"Que de chemin parcouru depuis 1964, année de création du Théâtre du Soleil par Ariane Mnouchkine et les siens ! Utopie active abritée dans une maison-théâtre, le Théâtre du Soleil est un phare dans notre paysage théâtral. Figure majeure de la création contemporaine, Ariane Mnouchkine a depuis ses débuts présenté au Festival d’Avignon plusieurs spectacles, dont le plus récent fut Les Ephémères en 2007. Etonnamment, le Théâtre du Soleil est depuis lors absent du Festival, dont il représente pourtant l’esprit fondateur. 

En quoi votre rapport au théâtre a-t-il changé ? ..."

 

Interview au Théâtre du soleil [Union des Savoirs - le 5 mai 2018]