Expositions

Mémoires d'enfance - Exposition

 

Exposition du 25 mai au 27 octobre 2019 - tous les jours sauf mardi de 14h à 17h30 -  Abbaye-Ecole de Sorèze - Musée Dom Robert - rue Saint-Martin 81540 Sorèze

L’exposition met en lumière la parole des Sorèziens à partir de lettres, récits, photographies et objets, mis en dialogue étroit avec des œuvres d’art contemporains. Une cinquantaine d’archives et objets conservés à l’Abbaye-école de Sorèze (École royale militaire sous Louis XVI puis collège au XIXème et XXème siècles) révèle ainsi une histoire de la sensibilité enfantine, entre rire et larmes, esprit potache et solitude. 

Les œuvres d’art contemporain sélectionnées renvoient à la fragilité du souvenir de l’enfance. Les pièces en verre de Vincent Chagnon/Anne Donzé, Laure FRADIN, Sofian M’SADEK et Anne-Claude JEITZ/ Alain CALLISTE, aimablement prêtées par le Musée/Centre d’Art du Verre de Carmaux, côtoient des œuvres en porcelaine créées pour l’occasion par l’artiste plasticienne Violaine LAVEAUX, qui ponctuent une scénographie à la fois tendre et ludique. Un kaléidoscope d’émotions qui complète le parcours de visite déjà existant en mettant l’accent sur l’univers intime des pensionnaires.

Cette exposition est réalisée en synergie avec le colloque organisé sur le même thème les 19 et 20 octobre 2019 par Sylvie Mouysset, professeur d'histoire moderne, directrice adjointe de l'UMR 5136 Framespa de l’Université Toulouse – Jean Jaurès.

MARCEL PROUST, PRIX GONCOURT : L'EXPOSITION DU CENTENAIRE

 

Du 11 septembre au 23 octobre 2019 - GALERIE GALLIMARD 30/32 rue de l'Université, PARIS - TÉL. : 01 49 54 42 30

... Retour à la Galerie Gallimard sur l'histoire de ce prix, à partir des archives des Éditions Gallimard, de la Maison de Tante-Léonie (IlliersCombray), du prix Goncourt (Nancy), de la Bibliothèque nationale de France, et de la Bibliothèque littéraire Jacques-Doucet, avec la présentation d'une soixantaine de documents exceptionnels dont certains ont été exposés dans le cadre du Printemps proustien dans la Maison de Tante-Léonie à Illiers-Combray: lettres, épreuves d’imprimerie, manuscrits et « placards » originaux, dessins et photographies. ...

BACON EN TOUTES LETTRES

 

Du 11 septembre 2019 au 20 janvier 2020, exposition au Centre Pompidou - Paris

À la suite des monographies consacrées à Marcel Duchamp, René Magritte, André Derain ou encore Henri Matisse, le Centre Pompidou poursuit la relecture des œuvres majeures du 20ème siècle et consacre une vaste exposition à Francis Bacon.
Les six salles de « Bacon en toutes lettres » placent la littérature en leur cœur. De grandes voix lisent en français et en anglais des textes d’Eschyle, Nietzsche, Bataille, Leiris, Conrad et Eliot. Ces auteurs, qui ont tous inspiré à Bacon des œuvres et des motifs, partagent un univers poétique, forment comme une famille spirituelle dans laquelle s’est reconnu le peintre. Ils ont en commun la même vision réaliste, amoraliste du monde, une conception de l’art et de ses formes libérée des a priori de l’idéalisme.

L’exposition consacrée à Francis Bacon s’attache aux œuvres réalisées par l'artiste durant les deux dernières décennies de sa pratique. Au travers d’une soixantaine de tableaux, incluant douze triptyques et une série de portraits et d’autoportraits, les six salles de « Bacon en toutes lettres » placent la littérature en leur cœur ; de grandes voix lisent en français et en anglais des textes d'auteurs ayant inspiré à Bacon des œuvres et des motifs.

Les derniers impressionnistes, le temps de l'intimité

 

Du 21 juin au 29 septembre 2019 à Quimper  au Musée des Beaux Arts et au Musée départemental breton

L'exposition est dédiée à La Société Nouvelle de Peintres et de Sculpteurs, la confrérie d’artistes la plus célèbre et la plus caractéristique d’une des périodes les plus riches de l’art français et européen. De la fin du XIXe à la première moitié du XXe siècle, face à une modernité qui allait peu à peu tout dévorer, nos artistes surent séduire les publics des deux côtés de l’Atlantique, la critique, les conservateurs et les expositions internationales. Le Sidaner, Aman-Jean, Cottet, Dauchez, Prinet, Henri Martin, … chacun d’entre eux avait son propre style, parfaitement identifiable, mais tous partageaient une vision sentimentale de la nature : rendre les êtres et la nature tels qu’on les aperçoit, en laissant deviner ce qu’ils ont de profond, de tragique ou de mystérieux. C’est ainsi qu’ils furent qualifiés d’intimistes. En respectant la véracité des apparences, en perpétuant les valeurs permanentes de l’art européen, le souci de l’évocation dans le paysage ou de la psychologie dans le portrait, en s’attachant à rendre la poésie, la tendresse de leurs sujets, ils ont réussi à nous parler de nous-mêmes. C’est ainsi qu’à la fin de leur carrière, nos artistes furent regardés par les observateurs de leur temps comme les derniers représentants de l’impressionnisme.

Les deux musées publics de Quimper s’unissent pour célébrer ce grand moment de l’histoire de l’art en présentant une exceptionnelle exposition déployée sur deux lieux. Le musée des beaux-arts s’attarde sur le patronage de Rodin, sur les grandes pages du paysage urbain ou champêtre ainsi que sur un ensemble de portraits virtuoses. Le Musée départemental breton célèbre la mer sauvage, les plaisirs balnéaires de la Belle Époque en Bretagne, terre d’élection de nombre de ces peintres tels que Charles Cottet, Lucien Simon ou André Dauchez.

Au musée des beaux-arts, outre deux salles du rez-de-chaussée consacrées à l'exposition, le visiteur pourra accéder à l'étage au cabinet des arts graphiques et découvrir les précieux talents d’artistes amateurs des techniques de l’eau-forte ou de la lithographie. Les planches d’Edmond Aman-Jean, Albert Besnard ou Henri Martin rivalisent de virtuosité et offrent un heureux contrepoint aux peintures intimistes.

Adolfo Kaminsky. Faussaire et photographe

 

Une exposition au MAHJ, du jeudi 23 mai au dimanche 8 décembre 2019 - Hôtel de Saint-Aignan 71, rue du Temple 75003 Paris

Adolfo Kaminsky, figure de la Résistance et faussaire de génie, a consacré trente ans de son existence à produire des faux papiers pour sauver des vies. C’est pendant la seconde Guerre mondiale qu’il découvre la photographie en reproduisant des tampons pour fabriquer des cartes d’identité.À travers 70 clichés, le mahJ rend hommage à une œuvre photographique remarquable, mais restée ignorée en raison des engagements et de l’existence pour partie clandestine de son auteur.

Paris-Londres Music Migrations (1962-1989)

 

Du 12 mars 2019 au 5 janvier 2020 du Mardi - vendredi de 10h à 17h30, Samedi et dimanche de 10h à 19h (Fermé le lundi) - Palais de la Porte Dorée - 293, avenue Daumesnil 75012 Paris

Du début des années 1960 à la fin des années 1980, de multiples courants musicaux liés aux flux migratoires ont transformé Paris et Londres en capitales multiculturelles. Paris-Londres. Music Migrations propose un parcours immersif et chronologique pour traverser ces trois décennies décisives de l’histoire musicale de Paris et de Londres.

L'Odyssée des livres sauvés

 

Exposition, du 12 avril au 22 septembre 2019 - du mercredi au dimanche de 10h30 à 18h00 - 13 Rue de la Poulaillerie, 69002 Lyon

Il s’agit d’une invitation au voyage à travers les siècles, les continents, les événements mondiaux ou nationaux, sur les pas des livres annihilés, broyés, caviardés, menacés, blessés, spoliés, égarés, censurés, subtilisés, mais triomphant des vicissitudes de l’existence grâce à des sauveuses et à des sauveurs.
L’exposition célèbre également de nombreux ouvrages, tout aussi chèrement préservés, qui ont acquis les vertus de véritables talismans et sont devenus d’indispensables compagnons, jusque dans l’exil.
Une scénographie intimiste et sensible permettra de montrer ou d’évoquer ces ouvrages et documents à la destinée exceptionnelle.
BibliOdyssées, l’ouvrage qui accompagne l’exposition paraît aux éditions Actes Sud/Imprimerie nationale/Arts du livre avec deux textes inédits : Textures ou Comment coucher avec un livre (témoignage de Kamel Daoud) et L’Âne et le rapace (récit fabuleux de Raphaël Jerusalmy) ainsi que 50 notices sur les livres et documents sauvés.