DU - HIVIF

Diplôme Universitaire - Histoires de vie en formation

 

Toute pratique mettant en jeu, à divers titres, l’écoute de la vie de quelqu’un et son énonciation sous forme de récit, par oral comme par écrit, est une activité mobilisant des capacités narratives et réflexives à exercer.  Ces capacités se forment par la construction de repères théorique et méthodologique résultant de l’appropriation de connaissances à la fois formelles et expérientielles. C’est en effet par le vécu en première personne des démarches biographiques que peut émerger une compréhension de leurs enjeux, usages et effets. Or le recueil et l’exposition des récits de vie est une pratique qui se développe voire se médiatise, parfois sans formation préalable, sans ancrage avec les métiers de l’accompagnement. Le DUHIVIF répond à cette nécessité éthique d’interroger et de contribuer à définir un domaine, celui de la formation et de la recherche biographique, chaque jour plus sollicité.

OBJECTIFS :

  1. Explorer, éprouver, mettre en œuvre la démarche des histoires de vie, afin de pouvoir la mobiliser de manière éthique et réflexive, en contexte de formation, d’accompagnement, de recherche.
  2. Former par l’expérience aux approches biographiques dans le champ de la formation des adultes.
  3. Structurer des repères éthiques, théoriques et méthodologiques pour réfléchir les pratiques.
  4. Situer les pratiques narratives et biographiques dans les métiers de l’accompagnement des adultes, de la formation, du soin et de la santé....

 

Vies et récits durant la catastrophe (web conférence)

 


Le Samedi 20 juin 2020, Université de Tours, en partenariat avec l’ASIHVIF : Récits de vie et formation au moment de la catastrophe : perspectives internationales - Sémininaire DUHIVIF - Université de Tours
Vivre la catastrophe, c’est faire l’expérience de l’épreuve de l’incertain, du péril, de la perte, voire du deuil. Qu’elle soit vécue à l’échelle individuelle, collective ou mondiale, la catastrophe fait entrer dans le régime de l’incertain. Elle augure un cycle de mort/renaissance qui provoque la perte d’agentivité, la rupture des anticipations, l’émergence de nouvelles solidarités. Face à ces processus qui peuvent tétaniser et sidérer, l’une des fonctions du récit est de restituer une durée à l’expérience et de réinstaurer des formes d’historicité. La journée du 20 juin sera l’occasion de faire un tour du monde des récits de vie sous la période Covid. Ce tour du monde s’amorcera au Japon, continuera ensuite avec un stop en Inde, puis en Pologne, puis en Italie, en Espagne, au Portugal, en Suisse, en France, au Brésil, au Canada. L’ensemble des conférences seront en live, avec possibilité de les visionner ensuite. Vous pouvez vous inscrire en tant que participants. [Présentation en plusieurs langues]

Narration et récits en formation : du récit de soi aux récits de vie ...

 

Titre complet : Narration et récits en formation : du récit de soi aux récits de vie collectifs au travail

Le Samedi 22 juin 2019, Séminaire annuel Diplôme universitaire (DU) Histoires de vie en formation - Université de Tours - Site Tanneurs, EXT Amphi 4

La narration de l’expérience génère des effets de formation qui intéressent le domaine de l’éducation des adultes, les professionnels du soin, les intervenants du secteur social, les animateurs et animatrices de l’éducation populaire. Le séminaire annuel 2019 du DUHIVIF sera dédié à l’examen de ces effets. Différents types d’écriture de soi seront ainsi examinées  : autobiographie, récits fictionnels, écritures romanesques… mais également : récits collectifs provenant du monde du travail. L’enjeu de cette journée est de caractériser les formes d’écriture de soi, qu’elles soient individuelles ou collectives, pour en penser les effets : effets de compréhension, effets émancipatoires, reconnaissance des savoirs individuels et collectifs, constitution d’une mémoire…

 

SéminaireDU-HistDeVie_juin2019 SéminaireDU-HistDeVie_juin2019 [4.903 Kb]