Conférences-Séminaires

Des femmes au travail, dans l'intimité du témoignage

 

ANNULATION cause journée de manifestations à Paris

Le samedi 8 décembre 2018, de 16h à 17h30 - Bibliothèque Marguerite Audoux - 10 rue Portefoin 75003 Paris

Philippe Lejeune, Véronique Leroux-Hugon et Elizabeth Legros-Chapuis de l'APA donnent voix à l’écriture de femmes qui, bien avant le conflit de 14-18, ont toujours travaillé et ont commencé à s’exprimer sur leur travail au milieu du XIXe siècle.

Le monde ouvrier a suscité au XXe siècle une immense production de textes à la mesure de l’intérêt, de l’espoir et de l’effroi qu’il a suscité.» (Xavier Vigna). La parution du dernier numéro de La faute à Rousseau, consacré aux Femmes au travail, est l'occasion d'entrer en intimité avec les témoignages de travailleuses.

Du Pacte autobiographique à Journal intime : histoire et anthologie, en passant par Les Brouillons de soi, Philippe Lejeune, fondateur de l'association pour l'autobiographie et le patrimoine autobiographique (APA), a établi des bases théoriques qui permettent de mieux cerner le genre autobiographique.

Cette rencontre s'inscrit dans un cycle à la bibliothèque Marguerite Audoux consacré aux «femmes dans le monde ouvrier».

Recherche et création littéraire en France et à l'étranger ...

 

Titre complet : Recherche et création littéraire en France et à l'étranger - Quelles perspectives de dialogue international ?

Une conférence les 13 et 14 décembre 2018 à l'Université de Cergy (France)

Appel à contribution

L’objectif de ces rencontres est d’identifier les caractéristiques de cursus diplômants en création littéraire dans différents pays et différents cadres institutionnels (universités, écoles d’arts, instituts de formation) et de rassembler les questions qui se posent aux chercheurs quand ils envisagent une alliance concertée entre la recherche et la création (notamment en France, au Canada, aux États-Unis, en Angleterre, en Allemagne, en Suisse).

Le développement de cursus de troisième cycle en écriture créative à travers le monde sollicite en particulier une approche analytique des processus de création sous-tendant l’invention et l’enseignement de l’écriture créative. Ce colloque s’adresse donc à des chercheurs, des doctorants en création, des universitaires et des écrivains/enseignants souhaitant témoigner de la manière dont ils encadrent ou expérimentent les projets de thèse, conçoivent l’enseignement dans les cycles diplômants et plus largement tissent des liens entre recherche et création. Sollicite-t-on une conscientisation du processus de création ? Celle-ci est-elle possible, voire souhaitable ? Quelle place occupent les questions d’esthétique et encore d’ethos de l’écrivain dans l’accompagnement des projets ?  Ce que Valéry appelait « poïétique », comme « étude des conduites créatrices » trouve t-il des correspondances dans le « creative writing research » et la recherche universitaire menée par les écrivains ou artistes enseignant dans ces cursus ?  ...

Carte blanche Erri De Luca

 

Le dimanche 16 décembre 2018, 16h00-17h30 au MAHJ - Hôtel de Saint-Aignan - 71, rue du Temple 75003 Paris - T. 01 53 01 86 60

Écrivain, poète et traducteur né à Naples en 1950, Erri de Luca entretient un lien très fort avec le Judaïsme, son histoire et sa culture.

Très engagé à gauche durant sa jeunesse, il apprend l’hébreu alors qu’il travaille comme ouvrier dans le bâtiment, traduisant chaque matin un passage de la Bible hébraïque. Ses traductions de l’Exode, de Qohelet, des livres d’Esther et de Ruth, ont été publiées en Italie aux éditions Feltrinelli.

En 1993, marqué par un séjour à Varsovie à l’occasion du cinquantenaire de l’insurrection du Ghetto, il décide d’apprendre le yiddish. Il a notamment traduit en italien plusieurs œuvres de l’écrivain yiddish Israel Joshua Singer, ainsi que Le Chant du peuple juif assassiné, le chef d’œuvre de Yitskhok Katzenelson.

Carte blanche à une grande voix de la littérature européenne.

Cette Carte Blanche sera précédée de la visite « Le regard de... Erri De Luca », dimanche 16 décembre 2018 à 11h.