Communiqués-Appels-Pétitions

Nous reproduisons

 

des Communiqués, des Appels, des Pétitions

Portes ouvertes d'Aleph écriture

 

Communiqué

  • Le 18 septembre 2021 de 14h30 à 18h00 à Bordeux - 42, rue Lafaurie de Monbadon 33000 Bordeaux
  • Le 25 septembre 2021 de 10 h 30 à 18 h 30 dans les locaux parisiens d'Aleph - 6, rue du Fouarre 75005 PARIS

 

Colloque international de Montréal : les documents en streaming

 

COMMUNIQUÉ

Bonjour

Il me fait grand plaisir, au nom du comité d’organisation, de vous informer de ce qui suit.

Les vidéos du colloque : Les histoires de vie dans un monde en transformation :au carrefour de la recherche, de la formation et de l’intervention sont maintenant accessibles sur le site  aux personnes inscrites au colloque [Pour les autres, il est toujours possible de s’inscrire sur le site (25$CAD)]

Les vidéos resteront accessibles pour une durée évaluée à 2 ans (30 juin 2023)

https://sites.grenadine.uqam.ca/sites/hv/fr/hv2020.

Il vous sera dorénavant possible de visionner toutes les vidéos en lecture continue (streaming). Il ne sera par contre pas possible de télécharger les vidéos. Nous avons pris cette décision afin d’éviter une diffusion incontrôlée, anonyme et hors contexte des contenus du colloque.

Il nous fera tout aussi plaisir de recevoir vos commentaires après visionnement, vos réflexions, découvertes, apprentissages : montreal2020@histoiresdevie.ca

Pour accéder aux vidéos :

- sur le site du colloque, cliquer sur « Mon compte » ou « Ouvrir une session » et se connecter

- cliquer sur l’onglet « Programme »

- cliquer sur l'activité choisie

- cliquer sur « Entrez dans l'espace virtuel »

- cliquer sur « URL de l'enregistrement »

- pour visionner une autre vidéo, retourner à l'onglet « HV2021 » dans le menu de Panopto

Grâce à toutes les personnes qui y ont contribué, ce colloque - et ses vidéos - offrent une vitrine internationale unique sur les pratiques actuelles de l’approche (auto)biographique (récit de vie, histoire de vie, (auto)biographie, démarche autobiographique) pour comprendre les mondes contemporains en profondes transformations, se former et intervenir.

Nous vous en souhaitons une bonne réception!

Danielle Desmarais, coordonnatrice

le "quai" d'angers communique

 

Communiqué

En ce moment, vous pouvez découvrir au Quai CDN [Cale de la Savatte, 49100 Angers - Téléphone : 02 41 22 20 20]  les deux lectures proposées par la troupe des comédiens du Quai 

Ils tournent aussi sur ces deux prochaines semaines dans les établissements scolaires du département . Ce sont donc des lectures publiques, familiales  mais pas que à réserver (c’est gratuit !) en billetterie 02 41 22 20 20  ou sur le site internet du Quai : https://www.lequai-angers.eu/saison/spectacles/lecture-en-famille

Everest de Stéphane Jaubertie - 45 minutes
Samedi 19 juin à 17h
Mercredi 23 juin à 15h
Samedi 26 juin à 15h
Mercredi 30 juin à 17h

Alphonse de Wajdi Mouawad - 55 minutes
Samedi 19 juin à 15h
Mercredi 23 juin à 17h
Samedi 26 juin à 17h
Mercredi 30 juin à 15h

À partir de 9 ans

Ces lectures se dérouleront dans le nouvel espace La Serre installé dans le forum

Permettre l'édition de livres à partir du fonds de l'APA

 

Les Éditions du Mauconduit fêtent leurs dix ans d’existence en lançant la nouvelle collection « Vivre/Écrire ».

Chacun de ses titres est un recueil de textes autobiographiques sur une thématique choisie : l’exil, l’adolescence, l’évasion des prisonniers de guerre, le transfuge de classe, l’amour, les cheminots, les femmes dans la guerre…

D’où viennent les textes rassemblés dans chaque livre ? D’un lieu fabuleux, la bibliothèque-archive de l’Association pour l’Autobiographie et le Patrimoine Autobiographique – APA –, située à Ambérieu-en-Bugey. Là sont conservés, consultés et commentés des milliers de manuscrits inédits déposés par des inconnus. C’est à partir de ces « écritures ordinaires » que Mauconduit a imaginé constituer peu à peu – à raison de deux ou trois titres chaque année – une sorte de bibliothèque de l’histoire intime des Français avec en toile de fond la grande histoire du XXe siècle.

En apportant votre soutien, même modeste, et en souscrivant à l’avance à l’achat d’un ou plusieurs exemplaires, qui vous seront envoyés avant Noël, en avant-première, vous permettez le démarrage de cette aventure. Celle-ci aura besoin d’un peu de temps pour trouver son équilibre financier, acquérir de la notoriété et devenir une collection de référence….

L'appel de 1.664 artistes à ne pas opposer écologie et culture

 

Un appel paru dans Le Journal duDimanche (29 mai 2021) contre l'amendement qui prévoit d'exonérer les smartphones "reconditionnés" de la taxe "COPIE-PRIVEE"

"Au moment où la vie culturelle en France commence à repartir, nous devons faire face à une autre bataille qui opposerait l’écologie à la culture", constatent-ils en amont du débat sur l’empreinte environnementale du numérique qui va se dérouler le 10 juin prochain à l'Assemblée nationale.

"Il faut reprendre la plume, encore. Nous sortons d’une année sans spectacle, sans public, une année de lieux fermés, de culture sinistrée. Mais au moment où la vie culturelle en France commence à repartir, nous devons faire face à une autre bataille qui opposerait l’écologie à la culture. Elle va se dérouler le 10 juin à l’Assemblée nationale à l’occasion du débat sur l’empreinte environnementale du numérique.Depuis 1985, la France permet au public de copier librement pour son propre usage des photos, musiques, films, séries…"

 

Dernière minute : Aptès la pétition de plus de 1 600 artistes, les député.es ont changé leur position iniiale et voté pour une taxe sur les articles reconditionnés (in LIVRESHEBDO, le 11/06/2021)

"Les smartphones et tablettes reconditionnés seront bien soumis à la redevance pour copie privée. Une proposition de loi visant à réduire l’empreinte environnementale du numérique avait bien tenté d’exonérer la filière du reconditionnement de cette redevance ; mais face au tollé suscité dans le monde de la culture, les députés ont fait machine arrière pour suivre les recommandations de la Commission copie privée, l’autorité administrative indépendante qui gère le dispositif...."     [L'intégralité de l'article] 

Communiqué des "éditions du Petit Pavé"

 

COMMUNIQUE

Le dimanche 13 juin 2021 à 15h00, rencontre avec Remi Huppert à l'occasion de la sortie de son roman "Lettre à Moïse".

13 rue de l'Ecole Polytechnique 75015 Paris

Les 19 et 20 juin 2021 : 16è assemblée Ruralivre à Bourg de Saint-Saturnin sur Loire (Portes ouvertes)

des livres, des auteurs, des dédicaces

Prévenir et détecter les risques de harcèlement et violences sexistes et sexu...

 

Titre complet : Prévenir et détecter les risques de harcèlement et violences sexistes et sexuelles dans l’édition de livres

Un communiqué du Syndicat national de l'édition

Le Syndicat national de l’édition a pris l’initiative d’engager avec ses partenaires sociaux des discussions pour mettre en place un dispositif de prévention et de détection des risques de violence et de harcèlement sexistes et sexuels à l’échelle de la branche édition.

Une première réunion paritaire se tiendra courant juin 2021. Des outils et des actions spécifiques et adaptés au secteur de l’édition seront proposés aux maisons d’édition d’ici la fin de l’année 2021....

#MeToo dans l’édition : "Tout le monde savait" "Enfin !" "Il était temps."

 

Dans l'édition des femmes s'élèvent contre les agressions sexuelles

Voici l’avalanche de réactions qui a jailli dans le milieu des littératures de l’imaginaire le 21 avril 2021, lorsque Mediapart a publié une enquête méticuleuse visant le PDG des éditions Bragelonne, Stéphane Marsan.
Une vingtaine de femmes ont osé témoigner : autrices, éditrices, étudiantes, traductrices ou stagiaires. Toutes font part de remarques et de gestes inappropriés, à connotation sexuelle, dans un cadre professionnel. Elles témoignent d’un profond malaise, de représailles professionnelles, d’un sentiment de peur. Bien d’autres n’ont pas osé témoigner, parce qu’elles redoutent d’être reconnues, parce qu’elles ne veulent plus être associées à son nom, parce qu’elles veulent passer à autre chose, parce qu’elles sont jeunes dans le métier, parce qu’elles sont précaires, parce qu’elles craignent les conséquences.

38e bis Marché de la Poésie est à nouveau reporté

 

COMMUNIQUE

"...En raison de la situation sanitaire encore trop incertaine, le 38e bis Marché de la Poésie sera reporté à la rentrée (septembre ou octobre).

Ce n’est que le 3e report, mais nous pensons raisonnablement que cette édition, enfin, pourra se tenir.

Dès que les nouvelles dates seront fixées, nous ne manquerons pas de vous en avertir.

Et n’oublions pas d’avoir une pensée profonde et chaleureuse pour Bernard Noël qui vient de nous quitter, un ami à qui la pensée critique et la poésie doivent tant. ..."

Les histoires de vie dans un monde en transformation : ...

 

Titre complet : Les histoires de vie dans un monde en transformation : au carrefour de la recherche, de la formation et de l'intervention

Le colloque se tiendra exclusivement en ligne, les jeudi et vendredi, 27 et 28 mai 2021, ainsi que les jeudi et vendredi, 3 et 4 juin 2021 [Le Dire et l'Ecrire est partenaire du colloque]

COMMUNIQUE

Nous avons le plaisir de vous informer que nous avons procédé à la mise en ligne d’une version à jour du programme. En le consultant, vous noterez la richesse et la diversité des thématiques traitées avec les histoires de vie « dans un monde en transformation ». Le programme comprend 55 activités : 4 panels, 15 symposiums, 3 ateliers d’exploration, 35 communications individuelles.

Ce sont au minimum 145 personnes qui se sont engagées à contribuer au colloque, provenant de 18 pays. De ce nombre, nous comptons 30 doctorant.e.s dans une grande variété de disciplines, ce qui reflète notre souci, en organisant ce colloque (et en le reportant d’un an lorsqu’il l’a fallu), de former la relève en histoires de vie et approches narratives. Nous en sommes particulièrement heureux !

De plus, notons l’actualité des thématiques annoncées dans les communications auxquelles les symposiums font aussi écho. Telles sont, à titre d’exemples,

  1. théorie et méthodologie des histoires de vie
  2. pratiques deréconciliation Autochtones/nonAutochtones
  3. migration
  4. parentalité et santé
  5. genre et inclusion sociale
  6. transitions de vie

Le comité d’organisation a pris la décision d’enregistrer toutes les activités du colloque, à l’exception des échanges, ce que permet facilement ZOOM, le support technique de notre colloque en ligne. Plusieurs activités du colloque se déroulant en simultané, il sera plus facile d’avoir accès par la suite à toutes les contributions. Les enregistrements seront déposés sur le site au cours du mois de juin. Ainsi, le rayonnement du colloque et de ses activités se poursuivra de manière illimitée en diffusion continue (« streaming »).

L’inscription est lancée. Vous pouvez dès maintenant vous inscrire sur le site. Les frais d’inscription sont de 25$ CAD pour tout.e présentateur.trice. Le processus d’inscription inclut une case pour signifier votre accord (cession de droits) pour l’enregistrement de l’activité à laquelle vous participez. L’exigence déontologique nous oblige néanmoins à préciser que dans le cas où une personne participant à une activité ne donne pas son accord à l’enregistrement, l’activité ne sera pas enregistrée.

 

Pour toute info additionnelle,:

Annulation des Journées de l’autobiographie 2021

 

COMMUNIQUE de l'APA

C’est avec regret que nous sommes contraints d’annuler les Journées de l’autobiographie 2021 qui devaient se tenir à Ambérieu du 2 au 4 juillet sur le thème Voyager et l’écrire .

Indépendamment des incertitudes persistantes liées à la crise sanitaire, la ville d’Ambérieu nous a indiqué que les locaux prévus à L’Espace 1500 pour accueillir nos Journées, ne seraient pas disponibles. L’Espace 1500 est en effet utilisé comme centre de vaccination jusqu’à une date indéterminée.

Il n’a pas été possible de trouver une solution alternative pour organiser les Journées en 2021.

Les prochaines Journées auront lieu à Ambérieu en juin 2022, sur le thème Nos écoles et seront également l’occasion de manifestations particulières pour célébrer les 30 ans de l’APA fondée en 1992.

Une table ronde publique autour des textes déposés à l’APA aura lieu à Paris en octobre 2021 et sera l’occasion de nous retrouver enfin. Toutes les précisions sur cette manifestation seront données sur ce site prochainement.

Nous maintenons le thème des Voyages comme sujet du dossier du numéro 88 de La Faute à Rousseau, à paraître en octobre 2021, propositions éventuelles d’articles à adresser au comité de rédaction avant le 15 aout.

« Les Français et la lecture pendant les confinements »

 

COMMUNIQUE

Ce sondage exclusif, commandé par le Syndicat National de l'Edition, a permis de mettre en lumière l’impact notable des deux confinements sur les pratiques de lecture des Français.

Durant ces périodes : 

  • Un tiers des Français (33%) s’est mis à lire davantage. Le regain de lecture s’est surtout observé lors du premier confinement, tandis que l’activité économique était très ralentie.
  • Ce sont les plus jeunes (moins de 25 ans) qui se sont mis à lire le plus pendant les deux périodes de confinement (42%).
  • Les Français se sont dirigés en priorité vers leurs genres préférés. Mais dans ce contexte anxiogène, la poésie semble avoir été un refuge avec deux fois plus de citations (7%) que sur une période normale.
  • Les Français ont surtout lu pour lutter contre l’ennui (43%) mais aussi pour se déconnecter de l’actualité (33%) et passer moins de temps sur les réseaux sociaux (31%).
  • Les 25-34 ans ont, quant à eux, d’abord vu dans la lecture un moyen d’« éviter de naviguer sur Internet » (31%).

Enfin, interrogés sur l’hypothèse d’un 3ème confinement, 85% des Français rejettent qu’il implique une nouvelle fermeture des librairies. Les seniors, pourtant parmi les populations les plus menacées par l’épidémie, s’avèrent d’ardents défenseurs de ces points de vente physiques avec une quasi-unanimité (91%) en faveur du maintien des librairies ouvertes.

Annulation du Salon du livre de paris 2021

 

COMMUNIQUE

"Face aux incertitudes des mois à venir, et compte tenu des mesures sanitaires en vigueur qui ne permettent pas d’organiser un événement public de cette ampleur dans des conditions satisfaisantes, le Syndicat national de l’Edition (SNE), en accord avec Reed Expositions France, a le regret d’annoncer l’annulation de l’édition 2021 de Livre Paris.
Livre Paris 2021, qui devait initialement se tenir en mars, avait d’abord fait l’objet d’un report à fin mai du fait de l’évolution de l’épidémie de covid-19.
La décision d’annuler le salon cette année a finalement été prise car il est apparu inenvisageable de mobiliser des milliers de personnes -exposants, éditeurs, auteurs, intervenants, collectivités et ministères, partenaires venant de plus de 50 pays- à une date ultérieure, à l’automne, encore très incertaine...."

Journée mondiale de la poésie (Québec)

 

COMMUNIQUE

Le 21 mars a été proclamé Journée mondiale de la poésie pour la première fois en 1999, lors de la 30 e session de l’UNESCO à Paris. Pour souligner cette journée, nous vous proposons de découvrir des capsules littéraires, des suggestions de lecture de la poète Annie Landreville ainsi que des événements poétiques qui se déroulent en ligne ou à Québec.

Le Banquet du livre - été 2021

 

COMMUNIQUE Le Banquet du livre d'été vous donne rendez-vous du 6 au 13 août 2021 à Lagrasse dans l'Aude (région Occitanie) Nous sommes heureux de vous inviter (sous réserve des dispositions gouvernementales et territoriales au 31 juillet 2021) à nous retrouver entre le 6 août et le 13 août inclus pour partager les rendez-vous que nous avons imaginés autour du thème Toute lecture est un parcours. Il nous semble que la richesse d’un échange inattendu ou l’expérience d’une énergie collective sont autant de possibles que seule la rencontre physique entre des publics et des auteurs et autrices permet: nous tiendrons bien banquet cet été à Lagrasse, dans le soin de toutes et tous.
Cette année plus encore que les autres, nous comptons sur le soutien indéfectible du public, de nos différents partenaires et des collectivités territoriales qui nous aident quotidiennement.
Nous vous en remercions à nouveau chaleureusement. Retrouvez très bientôt les auteurs et autrices invité.e.s et notre programme détaillé sur les réseaux sociaux et sur www.lamaisondubanquet.fr. [La Maison du Banquet : un centre de rencontres et d’études autour du livre, de la pensée et de l’image, installé dans l’abbaye publique de Lagrasse, au cœur des Corbières, dans l’Aude (région Occitanie).]

Paroles ouvrières des usines à la campagne

 

COMMUNIQUE

Un livre en souscription.

Douze collecteurs de l’association d’éducation populaire Arts Métiss’ ont engagé ce travail d’écoute et de récolte de la parole auprès de ces ouvrières et ouvriers. Depuis les années 1980 et jusqu’à aujourd’hui, plus de quatre-vingts témoins se sont livrés dans des enregistrements de plus d’une heure. Ce beau-livre restitue la parole de ces acteurs de leur histoire, de notre histoire.

À première vue, le pays de Pouzauges est un monde rural et agricole. Pourtant, le monde ouvrier existe depuis des siècles, avec principalement les activités de nombreux tisserands, le long du Lay ou de la Sèvre nantaise.

L’industrialisation y commence réellement au début du xx e siècle. Six secteurs industriels, les carrières de La Meilleraie, la carrosserie Heuliez, l’agroalimentaire Fleury Michon, les chaussures Patrick, la confection et le meuble, dont Gautier, ont ainsi façonné le territoire industriel pendant le xx e siècle, grâce au travail de milliers d’ouvrières et d’ouvriers.
Par leur savoir-faire, leur disponibilité, leur courage dans le travail, mais aussi parfois dans le conflit avec leurs employeurs, elles et ils ont permis le dynamisme économique que nous connaissons sur le Pays de Pouzauges.
Ces ouvrières et ouvriers issu(e)s principalement du monde paysan, habitués à la pénibilité, à la solidarité dans le travail, à l’obéissance aux prêtres et notables, ont dans les années 1950-1970 construit avec une partie de leurs patrons et avec le syndicalisme, un monde industriel original fait de paternalisme, de respect et d’avancées sociales. Catholicisme social et valeurs républicaines semblent ici s’être apprivoisés.
C’est cette mémoire ouvrière collectée avec Arts Métiss’ qui est ainsi présentée.

Les librairies reconnues comme commerces essentiels

 

Communiqué de presse du SLF (Syndicat de la Librairie Française) le 27/02/2021

"...La place particulière que le livre et la lecture occupent dans notre société s'en trouve réaffirmée, tout particulièrement en ces temps de crise où ils procurent à la fois du plaisir, de l'évasion et des clés pour appréhender les bouleversements du monde. Nous y voyons un premier pas vers une réouverture de tous les lieux de culture et de vie que nous attendons avec tant d'impatience.. ..."

les directeurs et directrices de théâtres publics appellent à rouvrir les musées

 

APPEL

Il est important que l’art et la culture redeviennent accessibles à ceux qui le souhaitent, et le plus rapidement possible. Il est aujourd’hui manifeste qu’une véritable détresse psychologique s’installe chez nos concitoyens et particulièrement dans la jeunesse de notre pays.

Bien sûr, nous avons fait les uns et les autres des tentatives bienvenues de garder le contact sur un mode numérique avec ceux et celles qui fréquentent nos établissements, mais cela ne saurait suffire. Rien ne peut remplacer la confrontation directe, physique avec les œuvres et avec ceux qui les portent.

Nous, directeurs et directrices de théâtres publics, appelons le gouvernement à rouvrir les musées : ceux-ci peuvent être les éclaireurs, la première pierre pour redonner un peu d’espoir et de joie, cette fameuse lumière au bout de ce long tunnel.

Nous souhaitons ici affirmer que nous verrions cette réouverture des musées comme la première pierre d’un édifice qui nous concerne tous.

Les musées sont des lieux de déambulation, nous pouvons comprendre qu’ils soient les premiers à montrer la voie d’un retour progressif et raisonnable vers l’accès aux œuvres. Il est aujourd’hui important, tout en restant extrêmement vigilants face à la pandémie, de réoxygéner nos cœurs et nos esprits afin de pouvoir tenir et redoubler d’efforts dans la lutte contre le virus. L’art est aussi l’un des traitements face aux maux de notre temps.

Signataires :
Jean Bellorini, directeur du TNP Villeurbanne
Charles Berling, directeur du Theatre Liberté à Toulon
Stéphane Braunschweig, directeur du Théâtre national de l’Odéon
Rodolphe Dana, directeur du CDN de Lorient
Simon Delétang, directeur du Théâtre du Peuple à Bussang
Macha Makeïeff, directrice du Théâtre de La Criée à Marseille
Arnaud Meunier, directeur de la MC2 de Grenoble
Stanislas Nordey, directeur du Théâtre national de Strasbourg
Célie Pauthe, directrice du CDN de Besançon – Franche-Comté
Christophe Rauck, directeur du Théâtre Nanterre-Amandiers
Mathieu Touzé, directeur du Théâtre 14 à Paris
Éric Vigner, directeur du Théâtre de Pau

« J’écris les histoires de ma vie »

 

COMMUNIQUE

Aleph-Écriture et Bayard Presse lancent les ateliers « J’écris les histoires de ma vie »​

Aleph-Écriture s’associe aux magazines Le Pèlerin, La Croix et Notre Temps pour vous proposer un nouveau programme d’écriture autobiographique.

 

Accessible à tous, ce programme vous permettra de combiner nos ateliers de deux jours selon les thématiques qui vous importent : l’enfance, l’âge adulte, les facettes de votre vie. Pour ceux qui le souhaitent, vous pourrez aller jusqu’à l’édition par Bayard de votre recueil de textes.

 

« J’écris les histoires de ma vie  » ouvrira à partir de mars 2021 dans dix villes et en ligne.

 

Prenez vite contact avec notre équipe pour en savoir plus et concevoir votre parcours d’écriture personnalisé.

Près de 600 autrices et auteurs de BD menacent Angoulême d'un boycott en 2021

 

Pétition réservée aux professionnel.le.s de la BD

Fondé il y a un an, le collectif Autrices Auteurs en Action n'est pas mort du coronavirus ! Après s'être fait entendre au Festival d'Angoulême 2020 lors d'une manifestation et de la cérémonie de remise des Fauves, le mouvement a entrepris la rédaction d'une charte de bonnes pratiques en festivals. Les circonstances ont rendu celle-ci moins urgente que prévu. Mais les questions du statut et de la rémunération des auteurs sont loin d'être réglées, malgré le Rapport Racine et les promesses ministérielles.

2020, un bilan en demi-teinte en librairie

 

Communiqué du Syndicat de la librairie française - 5/01/2021

►L'activité globale de la profession est en recul en 2020, comparativement à 2019, de 3,3%. Ce rattrapage, après trois mois de fermeture administrative, s'explique par un retour très massif des lecteurs en librairie à la suite des deux périodes de confinement : +32% en juin, +35% en décembre.

►A l'exception de la littérature, de la bande dessinée et du pratique, qui représentent à eux trois la moitié des ventes en librairie en 2020, tous les autres secteurs subissent une baisse.

►L'effet taille est manifeste : plus le CA est important, plus l'activité se rétracte. Ainsi, les librairies de plus de 4 M€ de CA subissent une baisse moyenne de plus de 9%. 

Le Réseau international de Sociologie Clinique vous propose en 2021

 

COMMUNIQUE
Pour faire face aux difficultés de 2020, le RISC formation se réinvente en 2021 et met en place un nouveau programme adapté à la situation.
Une réunion de présentation à distance :

Le RISC formation vous propose un temps de rencontre à distance le 13 janvier de 10 à 12 heures afin de vous présenter les formations 2021.
Fort des expériences menées en 2020 et de l'avenir incertain dans lequel nous tentons de maintenir ou de créer des liens, nous vous invitons à nous rejoindre par ZOOM.
Les animateurs des GIR (Groupes d’Implication et de Recherche), des formations longues et des conférences proposés cette année vous présenterons les stages et les nouveaux projets mis en places en 2021.
Un temps d’échanges succédera à ces présentations afin d’entendre vos commentaires et de répondre à vos questions.
Le lien pour vous connecter vous sera envoyé dans les jours qui précéderont la rencontre.
Merci de nous envoyer votre adresse courriel pour le recevoir.

Appel à la solidarité pour le documentaire sur Aslı Erdoğan

 

Appel paru dans KEDISTAN

"Il y a trois ans, Adar Bozbay se lançait dans la réalisation d’un documentaire sur Aslı Erdoğan, romancière aujourd’hui en exil qui fut un temps emprisonnée et menacée de prison à perpétuité pour ses écrits, avant de s’exiler. Aujourd’hui, ce documentaire est achevé à 80%. Mais des fonds supplémentaires restent nécessaires pour la post-production (musique, colorisation et animation), d’où cette campagne de financement participatif, en des temps compliqués et dans une situation interdisant l’obtention de subventions. Nous avons besoin de vous ! Merci d’avance à vous tout.es…"

Aleph-Écriture propose

 

COMMUNIQUÉ d'Aleph-Écriture (01/12/2020)

... Avec Sophie Divry, tout d'abord, qui, en 4 romans et un essai, a déjà arpenté la planète littéraire à pas vifs et en tous sens. Elle animera un stage de sa composition « Puissance de l'imaginaire » via Teams. Où vous découvrirez que l'imagination est un muscle qui se travaille....

Le stage « Initiation au roman » animé par Marianne Jaeglé sera désormais accessible via Teams, ouvrant ainsi plus largement la fenêtre du roman à ceux qui le souhaitent, ici, ailleurs et parfois très loin.

L'ailleurs est au centre de « Écrire d'un pays lointain » animé par Laurence Faure, sur les traces du grand voyageur que fut Michel Leiris. Que voyons-nous, que ressentons-nous quand nous ne sommes plus en terrain familier ? L'écriture est là qui aiguisera votre regard.

La première année du cycle « Laboratoire de l'écriture contemporaine » (ex « L'atelier du contemporain ») démarre en janvier, avec le nouveau binôme formé par Aline Barbier et Juliette Rigondet.

Si vous avez envie d'écrire à partir de « Fille » de Camille Laurens, un des livres majeurs de la rentrée, filez vite sur notre revue numérique l'Inventoire, pour publier votre texte et échanger avec les autres auteurs dans un espace dédié.

Juste avant de boucler cette newsletter ont été annoncés les prix Goncourt et Renaudot. Le timing est impeccable, Alain André avait déjà prévu de lever le voile sur « Histoire du fils » de Marie-Hélène Lafon (que nous avons invitée à plusieurs reprises). Quant à « L’anomalie » de Hervé Le Tellier , il figurera dans un prochain atelier Découverte « Écrire avec nos contemporains »

Nos activités se poursuivront via Teams jusqu'au 4 janvier, date à laquelle nous espérons pouvoir envisager une reprise partielle de certaines activités en présentiel.

Mais avant cela, nous vous souhaitons tout le meilleur pour 2021 et, pourquoi pas, d'écrire ensemble cette future année ! ...

« Pour Noël, offrez des livres ! » : le SNE lance une grande campagne

 

COMMUNIQUÉ

Jusqu'au 6 décembre 2020, une campagne d'affichage du Syndicat national de l'édition

"Après plusieurs semaines de fermeture des librairies et de l’ensemble des points de vente physiques de biens culturels, et alors que débute la période la plus importante de l’année en termes de ventes, le Syndicat national de l’édition est à l’initiative d’une vaste campagne d’affichage destinée à encourager l’achat de livres pour Noël. 

Cette campagne – qui sera visible à Paris à partir d’aujourd’hui, lundi 30 novembre, jusqu’au 6 décembre, puis dans 28 villes* partout en France du 8 au 14 décembre, a vocation à soutenir la reprise de l’activité des librairies et des différents points de vente de livres qui ont été contraints de fermer leurs portes pendant plus de 4 semaines. ..."

Réouverture des librairies, quand et dans quelles conditions ?

 

COMMUNIQUE du Syndicat de la Librairie (18/11/2020)

Une lueur d'espoir ? L'amélioration des chiffres de l'épidémie, si elle reste encore timide et doit être confirmée dans les prochains jours, laisse entrevoir la possibilité d'une réouverture prochaine.
Le SLF a plaidé auprès des ministres concernés, Roselyne Bachelot, Bruno Le Maire et Alain Griset, des services du Premier ministre et de l'Elysée, en faveur d'une réouverture le 26 ou le 27 novembre afin de disposer d'un week-end supplémentaire et, ainsi, de mieux étaler la fréquentation des librairies d'ici les fêtes.
Quoiqu'il en soit, le gouvernement soumet la réouverture des librairies et des autres commerces dits "non essentiels" à des conditions sanitaires renforcées.
A la suite d'une large concertation au sein de la profession et de réunions avec les différents ministères concernés, nous proposons aujourd'hui un ensemble de mesures pouvant, à nos yeux, répondre au souci sanitaire exprimé par le Gouvernement tout en respectant la réalité de l'activité des librairies :
  • réactivation du protocole élaboré par la profession lors du premier déconfinement. Ce protocole, disponible ici,  est déjà précis et couvre un ensemble important de mesures relatives à la gestion des équipes, à l'organisation de la librairie et à l'accueil du public ;
  • acceptation d'une jauge renforcée à 6m2 par personne pour les librairies de plus de 150 m2. Pour les librairies plus petites, la règle actuelle d'une jauge à 4m2 par personne resterait applicable ;
  • l'obligation d'accueillir le public sur rendez-vous et l'interdiction de manipulation des livres par les clients sont régulièrement évoquées. Le SLF s'y oppose fermement et relaie en cela l'avis unanime exprimé par les libraires et leurs associations. En effet, ces mesures ne sont pas compatibles avec le fonctionnement des librairies. Le SLF propose, à la place, que les libraires soient incités (et non pas obligés), sur des tranches horaires de leur choix, à proposer à leurs clients, notamment les personnes âgées ou vulnérables, de venir en librairie sur rendez-vous. Par ailleurs, il leur serait recommandé de demander à leurs clients, par des panneaux, affichettes..., de limiter au maximum la manipulation des livres et de s'adresser de préférence aux libraires ;
  • D'autres mesures seront proposées, là aussi de manière incitative :

L'extension des plages horaires (plages d'ouverture étendues, nocturnes, ouverture le dimanche) pour mieux répartir la fréquentation en tenant compte néanmoins du cadre juridique (temps de travail ; dérogations réglementaires pour les nocturnes et le travail le dimanche) et de l'impact économique;
L'incitation à privilégier les heures creuses et à ne pas faire ses achats en groupe ou en famille;
Le téléchargement recommandé de l'application #TousAntiCovid par les libraires et les clients;
La réalisation des paquets cadeau à l'écart, idéalement dans une salle dédiée ou même à l'extérieur si l'environnement de la librairie le permet et malgré la saison qui, évidemment, ne s'y prête guère. Certains libraires ont déjà obtenu de leur mairie l'installation d'un « cabanon » chauffé à la sortie de leur magasin;
Le maintien de la prise en charge des frais de port par l'Etat jusqu'à la fin de l'année afin qu'une partie de la clientèle continue de commander en ligne au moment où la fréquentation des librairies va être forte.

Soutenez "En attendant Nadeau" !

 

APPEL (14/11/2020) 

En ces temps où nous rencontrer et nous rassembler est difficile, la circulation des idées, des textes, des histoires, des imaginaires et des langues se révèle d’autant plus précieuse. Cette volonté de diffuser les savoirs et les débats de notre époque, tout en les traitant avec la distance offerte par les livres et les œuvres, est au cœur du projet d’En attendant Nadeau depuis sa création en 2016. Elle est rendue plus urgente encore par la situation à laquelle nous confronte la pandémie.
Pour assurer cette circulation sans contrainte, nous continuons de publier gratuitement les articles d’En attendant Nadeau, que vous pouvez lire en intégralité ; mais pour préserver l’existence et l’indépendance éditoriale de notre journal, nous devons continuer aussi à assurer son fonctionnement, son développement et son autonomie financière.
Cette liberté avec laquelle En attendant Nadeau traite des livres est garantie par ses lectrices et lecteurs, de plus en plus nombreux : vous êtes chaque mois 50 000 à nous lire. Ce succès nous réjouit et nous appelle à continuer. Un grand merci à toutes celles et tous ceux qui nous ont accompagnés et qui ont témoigné de leur attention et de leur amitié tout au long de cette aventure.
Cette année a été difficile, mais elle a vu beaucoup de choses naître dans En attendant Nadeau. Au sein de nos numéros s’ouvrant un mercredi sur deux et enrichis d’un article chaque jour, vous avez pu découvrir trois nouvelles chroniques régulières, consacrées à la poésie, à l’art contemporain et aux livres de poche ; suivre les épisodes du “Décamérez !” et voir “Ce qui nous arrive” à travers les livres ; et même les lire sur une application pour mobile, qui reste téléchargeable gratuitement.
Pour continuer d’inventer et poursuivre les efforts d’une critique indépendante sur Internet, pour maintenir un espace ouvert aux littératures, aux idées et aux arts, votre soutien est essentiel à la vie et à l’avenir d’En attendant Nadeau. Vous pouvez faire un don.

(L’association En attendant Nadeau ayant été déclarée d’intérêt général, vos dons bénéficient d’une réduction d’impôts de 66%.)
L’équipe d’En attendant Nadeau

Solidarité des journaux avec les libraires

 

COMMUNIQUE

« Afin d’aider le réseau des librairies indépendantes à traverser ces prochaines semaines, et parce que les activités culturelles et notamment la lecture sont un des socles de notre équilibre de vie et de notre société, “le Monde”, “Télérama” et “l’Obs” ont décidé de mettre à la disposition du Syndicat de la Librairie française (SLF), à partir de ce lundi 2 novembre, les espaces publicitaires de leur site d’information. Avec cette opération, « le Monde », « Télérama » et « l’Obs » souhaitent soutenir toutes les actions menées par les librairies indépendantes, à un moment où leur activité est considérablement ralentie par l’interdiction qui leur est faite d’accueillir du public. En attendant que l’autorisation soit enfin donnée aux libraires d’ouvrir leurs portes et de reprendre une activité plus que jamais essentielle, « le Monde », « Télérama » et « l’Obs » invitent leurs lecteurs à soutenir leurs libraires et à se tourner vers les solutions de “click-and-collect” mises en place par les libraires indépendants. »

Avec le "click & collect", offrons un livre à un enfant qui n'en a pas.

 

La 5ème année de l'opération "Donnez à lire" du Syndicat National de la Librairie.

Cette opération est parrainée par François Busnel  et soutenue par France Télévisions

Les clients peuvent ajouter un livre jeunesse à leur panier d'achat lors de leur commande sur le site internet du libraire ou le portail de libraires.

Lors du retrait de leur commande sur le pas de la porte de votre librairie, les clients indiquent quel livre ils souhaitent offrir dans le cadre de l'opération, et le confient au libraire.

Même principe pour les commandes par mail et par téléphone.    

la librairie Shakespeare & Co a besoin de vous

 

COMMUNIQUE (2 novembre 2020)

"(Presque) aussi célèbre que l'auteur dont elle porte le nom, la librairie Shakespeare & Company va plus que jamais avoir besoin de compagnie. Epicentre de la littérature anglophone à Paris et de tout un tas d'utopies depuis 70 ans, l'institution a fait part mercredi de ses grosses difficultés financières, évoquant depuis mars, un chute de ses ventes de l'ordre de... 80 %.

Faisant le constat dans le Guardian d'économies taries par ce foutu virus, et alors qu'elle est de nouveau contrainte comme toutes ses consoeurs à la fermeture forcée depuis vendredi dernier, la librairie en appelle à ses ouailles. Avec une idée assez simple : que les clients commandent en masse sur son site, pour l'aider à renflouer les caisses. Une alerte suivie semble-t-il d'un effet quasi immédiat puisque le site s'est retrouvé submergé par les demandes. Notez que pour la vente à emporter, la librairie reste ouverte de midi à 18h, avec la possibilité de profiter de boissons chaudes et des pâtisseries du salon de thé maison (de 15h à 17h). On compte sur vous, comme dirait le Téléthon !

Pour commander des livres, c'est ici que ça se passe !

Où ? Shakespeare & Company, 10 rue Saint Julien le Pauvre, 5e
Quand ? Click&Collect, tous les jours, de midi à 18h. Café, de 15h à 17h"

Des propositons d'Aleph-écriture

 

COMMUNIQUE du 2/11/2020

Chers tous,

Suite aux dernières annonces et afin d'assurer la continuité de vos ateliers, l'ensemble de nos activités est basculé en ligne, sur notre plateforme TEAMS. Elle vous permet d’échanger en direct en visioconférence avec votre groupe et votre intervenant et de vous retrouver autour de vos projets d’écriture.

 

Plus que jamais, il est nécessaire de faire vivre la culture, la littérature et l'écriture.

 

Nous vous proposons donc, en cette période particulière, des ateliers pour :

  • découvrir le genre de la nouvelle,
  • explorer de façon ludique les différents territoires de l'écriture,
  • vous initier à l'écriture littéraire,
  • échanger avec des amoureux de la langue française du monde entier,
  • découvrir et écrire autour de livres parus récemment.

Nous lançons également un appel à écriture gratuit mensuel autour de la littérature contemporaine sur notre revue numérique l'Inventoire, avec une nouveauté : vous pourrez désormais publier votre texte et échanger avec les autres auteurs dans un espace dédié. Pour ce lancement, écrivez autour de Yoga d'Emmanuel Carrère.

 

Retrouvez l'ensemble de nos propositions à distance en suivant ce lien :

Écrire en ligne. Pour les ateliers qui devaient démarrer en présentiel, nous les reprendons dès que cela sera possible.

 

Vous pouvez également nous contacter via notre formulaire de contact.  ...

« Ouvrir toutes les librairies, comme toutes les bibliothèques, c’est faire ...

 

Titre complet : « Ouvrir toutes les librairies, comme toutes les bibliothèques, c’est faire le choix de la culture »

Lettre au Président de la République (le 30/10/2020)

Alors que les plates-formes continuent de vendre des livres en ligne, un collectif de plus de 250 éditeurs, écrivains et libraires, parmi lesquels Antoine Gallimard, Odile Jacob, Enki Bilal et Patrick Modiano, pointe l’injustice qui touche toutes les librairies contraintes à la fermeture. et ont envoyé une lettre au Président de la république

 

SIGNER LA PETITION

Dernière minute, le 1 novembre : Le gouvernement rejette la demande de réouverture des librairies

Dernière minute, le 31 novembre : Face à la colère des libraires et des lecteurs, le gouvernement interdit la vente de livres pour les grandes surfaces

 

Lettre ouverte au Préfet de police de Paris

 

Dans une lettre adressée le 27 octobre 2020 au préfet de Police de Paris, les responsables du Marché de la Poésie protestent

  • contre l'annulation du 38è Marché de la Poésie
  • contre le deux poids et deux mesures du préfet de police qui dans le même temps autorise des manifestations en lieux fermés

"Vous avez en effet, Monsieur le Préfet, décidé de vous complaire dans un silence ambigu et de ne pas répondre aux demandes prudentes de la Foire Saint-Sulpice sur la poursuite de ses activités en un lieu ouvert. L’immédiate conséquence de votre mutisme fut l’annulation des événements à venir de cette Foire et, par conséquent, du 38e Marché de la Poésie pour lequel nous avions, dans le strict respect des mesures sanitaires, tout mis en œuvre pour suivre les gestes barrières et maîtriser le flux du public.

Dans le même temps, vous autorisez que se tienne dans un lieu fermé, en l’occurrence le Carreau du Temple, un Salon intitulé « Les galeristes », dédié à l’art contemporain, ce dont nous nous réjouissons pour ses organisateurs. Mais, ce double régime manifeste une incohérence décisionnelle patente et s’apparente à une grave injustice relevant d’un acte arbitraire sans justification publique, véritable fait du prince.

Ainsi, alors que les marchés alimentaires sont autorisés, qu’un grand nombre de manifestations sportives ont lieu, de nombreux événements culturels comme le nôtre se voient-ils interdits car la préfecture de police, sous votre autorité, en déciderait seule, arbitrairement. Votre rôle de Préfet n’est-il pas pourtant d’être au service de la République et de ses valeurs, dont les fondements sont « Liberté – Égalité – Fraternité » ? ..."

Ces cris de détresse du monde de la Culture n'ont pas été entendus

 

Après l'annonce d'un couvre-feu pour 20 millions de Français, plusieurs acteurs du monde de la culture ont poussé des coups de gueule ou réclamé des dérogations. Des appels qui n'ont pas été entendus : alors que la Ministre de la Culture Roselyne Bachelot plaidait pour des aménagements, le ministre de l'Economie puis le chef du gouvernement, Jean Castex, ont tour à tour écarté cette possibilité.

La médiathèque "Toussaint" a présenté sa liste de livres pour la rentrée

 

Ces livres ont été présentés lors d'une soirée le 8 octobre 2020 à la médiathèque TOUSSAINT d'Angers

Présentation de la médiathèque Toussaint

Bibliothèque centrale de l’ensemble du réseau, elle propose les collections en libre accès les plus importantes (185 000 livres) et abrite les fonds patrimoniaux (80 000 livres anciens, 2 600 manuscrits dont environ 600 médiévaux et 117 incunables.), le fonds local sur l’Anjou ainsi que le dépôt légal des imprimeurs de la région.

Les bibliothécaires vous accueillent dans différents espaces :

  1. La discothèque : Au rez-de-chaussée du bâtiment ancien. CD, vinyles, DVD, livres et magazines musicaux à découvrir. Tous les genres musicaux sont représentés et une attention particulière est portée aux musiciens et groupes angevin.
  2. Un vaste espace pour les adultes, qui se répartit entre le rez-de-chaussée et le 1er étage du cube de verre et propose : Un espace emploi-formation - (rez-de-jardin) 1200 livres pour se former, réviser, chercher un emploi... La salle d’étude - (1er étage) Pour consulter les documents patrimoniaux et du dépôt légal des imprimeurs de la région, sur présentation de la carte A’tout. Un espace détente (1er étage) - Pour consulter la presse, feuilleter un magazine, lire une BD. 
  3. L'espace jeunesse : Il se situe au second étage. Pour tous les âges, des tout petits aux ados : pour lire ou jouer, écouter de la musique ou un conte.

Pour l'application du tarif postal unique aux livres et brochures

 

Un appel à signature d'Elisabeth Legros Chapuis.

"Actuellement La poste propose un tarif trois fois moins cher pour expédier un livre en Europe qu'en France ! Sa motivation est louable : elle veut « Promouvoir la culture française dans le monde »
Mais ne devrait-on pas commencer par promouvoir notre culture chez nous ?
L’égalité est un des grands principes républicains. L’égalité de traitement entre les acteurs de la vie culturelle en résulte.
Pourquoi cette discrimination tarifaire ?
Actuellement le coût d'expédition d'un livre représente 30% de sa valeur.

Je propose d'adresser à Madame la Ministre de la Culture une requête visant à faire bénéficier les acteurs du livre de ce tarif aux envois en France."

Aider KEDISTAN

 

Après 6 ans d'existence KEDISTAN, "le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil", en appelle aux internautes.

Extrait de l'appel

"...Mais comme il n’y a pas d’anniversaire digne de ce nom sans gâteau, parlons de la galette.

Oui, nous avons réduit la voilure, les journées ne sont pas extensibles et les kedi se fatiguent comme tout le monde. Mais nous ne faisons pas d’économies pour autant. La maintenance d’un site, sa pérennité, même si les autrices/teurs y sont bénévoles, ne se paie pas à la ligne, mais au mois. Alors, pardonnez-nous de faire à nouveau appel à la générosité. Comme on dirait en Bretagne pour une autre occasion, “les mouettes ont pied“. Autrement dit, le bol de croquettes est vide.

Nous espérons pouvoir fêter en 2021 les 7 années d’existence. Merci de votre intérêt et fidélité...."

Appel d'écrivains, intellectuels, magistrats, philosophes ...

 

Un appel pour les libertés démocratiques et la libération des prisonniers d’opinion et politiques en Algérie.

A l'initiative des militants et intellectuels algériens auxquels se sont associés des Prix Nobel de la paix, des universitaires, des écrivains, des magistrats, des artistes, des journalistes et des militants des droits humains… des quatre coins du monde, un appel est lancé pour témoigner de leur solidarité avec la lutte du peuple algérien pour les libertés démocratiques et la libération des prisonniers d’opinion et politiques.