Cinéma

Retour à Reims (Fragments)

 

Un film de Jean-Gabriel Périot d'après le livre de Didier Eribon

A travers le texte de Didier Eribon interprété par Adèle Haenel, Retour à Reims (Fragments) raconte en archives une histoire intime et politique du monde ouvrier français du début des années 50 à aujourd'hui.

"Présenté à la Quinzaine des réalisateurs au 74e Festival de Cannes, le long métrage n’est pas une adaptation traditionnelle. Pour donner un nouveau souffle aux écrits de l’auteur, le cinéaste engagé utilise des extraits de films de fiction, de documentaires ou encore de journaux télévisés. Pour dénicher les moments rares, ceux qui illustrent au mieux l’essai d'origine, Jean-Gabriel Périot a épluché des heures d’images d’archives et ce, pendant des mois.

“La difficulté n’est pas d’y avoir accès car grâce à l’INA, on peut retrouver tout ce qui a été diffusé depuis la création de télévision française, assure le metteur en scène. Ici, le problème c’est la masse de sources.” Bien que Retour à Reims (Fragments) ne s’intéresse qu’à quelques axes bien précis du texte de Didier Eribon, les sujets abordés sont multiples : le travail des femmes à l’usine, l’avortement illégale… “Il faut tout visionner pour ne rien rater et je vous assure que les films sur le divorce dans les années soixante-dix, ce sont des moment d'ennuis.” (AlloCiné]

De nos frères blessés

 

A l’heure des soixante ans des accords d’Evian, où l'Algérie a acquis son indépendance, Hélier Cisterne filme le destin tragique de Fernand Iveton qui, guillotiné, a offert sa vie à la cause algérienne

1954, en France métropolitaine : Fernand, Français pied-noir et Hélène, Polonaise, tombent amoureux et décident d’aller vivre à Alger. Communiste, il adhère aux revendications indépendantistes des Algériens et au FLN en 1956, alors que sa compagne craint pour son engagement. Fernand commet une série d’attentats sans victimes qui le mèneront à la guillotine en 1957.

Réalisateur : Hélier Cisterne
Acteurs : Vincent Lacoste , Vicky Krieps , Jules Langlade