Activités

Ecrire le paysage ou la géographie de nos vies

 

Du lundi 16 avril (accueil le dimanche en fin d’après-midi)  au jeudi 19 avril 2018 à 13h00, soit 18 heures réparties sur les trois jours et demi. Lieu : Buzignargues (Hérault)

Animation : Michèle Cléach

Pendant les vacances de Printemps, le Dire et l’Ecrire vous propose un atelier d’écriture à Buzignargues, joli petit village au pied des Cévennes et à trente minutes de la mer.

Dans la tranquillité du gîte des Romarins, à un moment où la nature sera en pleine renaissance, la rivière en contrebas du village, Buzignargues sera un écrin idéal pour écrire la géographie de vos vies, comme celles de vos personnages réels ou imaginaires.

Le plus souvent, le récit de nos vies s’écrit à partir d’événements, de personnes significatives, de repères  chronologiques, de grandes périodes, d’un parcours, d’une trajectoire, des lieux aussi… Ce qui s’écrit, c’est l’histoire dans l’Histoire, mais toute histoire s’inscrit aussi dans des espaces, des paysages, une ou des géographies.

Que vous écriviez ou que vous souhaitiez écrire votre propre histoire ou d’autres histoires que la vôtre, je vous propose, pendant ce stage, d’inscrire vos récits dans la géographie des vies de vos « personnages ».  A commencer par la géographie des origines, celle qui laisse dans les corps, persistantes, ses traces, ses marques, ses empreintes.

Nous sommes les enfants de notre paysage écrivait Lawrence Durrell. Mais il n’y a pas que le paysage de l’enfance. Il y en a d’autres, découverts à l’adolescence ou à l’âge adulte (pour Lawrence Durrell, il y a eu Sommières, à proximité de Buzignargues où il a vécu de longues années), rencontres fulgurantes ou paysages lentement apprivoisés, peut-être adoptés,  paysages de l’exil aussi, qui élargissent notre géographie et nos vies.

En compagnie des textes d’écrivains – Marie-Hélène Lafon, Pierre Bergounioux, Philippe Le Guillou, Béatrice Commengé, entre autres  - de peintres et de photographes, vous expérimenterez différentes formes – récit, fragments, prose poétique, etc. – pour faire exister les paysages de vos « personnages » et dessiner ainsi la géographie de leurs vies.

Les horaires de l’atelier seront aménagés de façon à ce que chacun(e) puisse arpenter les paysages et les villages environnants

[Des photos des lieux]

De son histoire de vie à sa posture professionnelle d'accompagnement

  

Une formation proposée par Michèle Cléach et Danielle Desmarais dans le cadre d'Aleph-Ecriture

Dates : ouverture 14-16 mai, puis 28-30 mai et 25-27 juin 2018 

Lieu : Paris

Extrait de la présentation :

Face aux injonctions sociales de plus en plus fortes d’inventer son chemin de vie, la demande d’accompagnement, personnel, professionnel et/ou social s’accroît également. Les enjeux liés à ces demandes nécessitent, pour les professionnels qui y sont confrontés, de construire leur démarche et leur posture et d’identifier ce qui les sous­‐tend.

La formation, en invitant chacun(e) à produire un récit de ses expériences de l’accompagnement, à le partager dans le groupe et à en tirer des acquis à travers une analyse sommaire de l’ensemble des récits, poursuit un double objectif : permettre aux participants de saisir la complexité et la dynamique de la construction des postures d’accompagnement des adultes et s’approprier la démarche des histoires de vie pour la mettre en œuvre dans leurs pratiques d’accompagnement.

Ecrire le paysage ou la géographie de nos vies

 

Pendant les vacances de la Toussaint, le Dire et l’Ecrire vous propose un atelier d’écriture à Vaison-la-Romaine, au pied du Mont-Ventoux. Vaison-la-Romaine, ville historique qui s’inscrit dans des paysages aussi remarquables que variés est le lieu idéal pour écrire la géographie de nos vies, comme celles de nos personnages réels ou imaginaires.

Le plus souvent, le récit de nos vies s’écrit à partir d’événements, de personnes significatives, de repères  chronologiques, de grandes périodes, d’un parcours, d’une trajectoire, des lieux quelquefois aussi… Ce qui s’écrit, c’est l’histoire dans l’Histoire, et pourtant toute histoire s’inscrit dans des espaces, des paysages, une ou des géographies.

Que vous écriviez ou que vous souhaitiez écrire votre propre histoire ou d’autres histoires que la vôtre, je vous propose pendant ce stage, d’inscrire vos récits dans la géographie des vies de vos « personnages ».  A commencer par la géographie des origines, celle qui laisse dans les corps, persistantes, ses traces, ses marques, ses empreintes.

Nous sommes les enfants de notre paysage écrivait Lawrence Durell. Sans doute, mais il n’y a pas que le paysage de l’enfance ; il y en a d’autres, découverts à l’adolescence ou à l’âge adulte, rencontres fulgurantes ou paysages lentement apprivoisés, peut-être adoptés,  paysages de l’exil aussi, qui élargissent notre géographie et nos vies.

En compagnie des textes d’écrivains – Marie-Hélène Lafon, Pierre Bergounioux, Philippe Le Guillou, Béatrice Commengé, entre autres  - de peintres et de photographes, vous expérimenterez différentes formes – récit, fragments, prose poétique, etc. – pour faire exister les paysages de vos « personnages » et dessiner ainsi la géographie de leurs vies.

Nous profiterons aussi de l’environnement de Vaison-la-Romaine et nous ne nous interdirons pas  d’aller écrire dans et sur les paysages alentours.....

Terminer son chantier d’écriture biographique ou autobiographique

 

Cycle de 4 fois 2 jours - démarrage les 9 et 10 novembre 2017 à Paris

Manuscrit, tapuscrit, textes empilés dans un dossier ou un tiroir ; le temps file et votre chantier d’écriture biographique ou autobiographique est en panne, ou en attente.

Vous avez accumulé documentation, archives, photos, et vous vous demandez comment traiter tous ces documents ; vous aimeriez partager vos textes avec des lecteurs bienveillants, échanger sur les questions que vous vous posez et les problèmes auxquels vous êtes confrontés, régler des problèmes techniques, ouvrir de nouvelles pistes et trouver ou retrouver l’élan, l’énergie nécessaire pour mener à terme ce chantier qui vous tient à cœur. ...

Les prochaines formations - 2017-2018 - avec Aleph-écriture

 

Ecrire et transmettre son histoire de vie – initiation : 04-06/10/2017 

Se former à l’animation des ateliers d’écriture :  14-15/10 + 8 week-end

Ecrire et transmettre son histoire de vie : 16-17/11/2017 + 4 fois 2 jours

Formation de biographe : 20-22/11/2017 + 4 fois 3 jours

De son histoire de vie à sa posture professionnelle d'accompagnement (avec Danielle Desmarais) : 14-16/05 + 2 fois 3 jours

Ecrire et transmettre son histoire de vie – initiation : 11-13/06/2018 :

 

 

 Les dates sont à vérifier auprès d'Aleph-Ecriture.

Tous les renseignements sur les formations et les inscriptions au 01 46 34 24 27 ou info@aleph-ecriture.fr

Les prochaines formations - 2015-2016 - de Michèle Cléach avec Aleph

 

Participation aux Portes Ouvertes d'Aleph

 

Michèle Cléach participe aux Portes ouvertes de Paris, le 5 juin 2015 de 17h00 à 21h00

Stages ALEPH animés par Michèle Cléach

 

  1. du lundi 8 juin 2015 au jeudi 11 juin 2015 à Paris : Ecrire le passage du temps
  2. du lundi 15 juin 2015 au mercredi 17 juin 2015 à Paris : Transmettre votre histoire de vie

Apprendre à écrire en atelier, c’est possible !

 

Le 5 février 2015, organisée par Lyriades en partenariat avec l’UATL (Université Angevine du temps Libre), cette conférence aura lieu 14 rue Pocquet de Livonnières à Angers à 14h30

 

par Michèle Cléach, formatrice à l’Aleph.

On estime à plus de deux millions le nombre de Français qui griffonnent qui du journal, qui du roman, de l’essai, de la poésie… et il arrive que nombre de ceux-là souhaitent un jour sortir de l’ombre. Publier, peut-être ; tout au moins partager cette passion avec d’autres « écrivants » comme eux ; trouver des lecteurs qui ils pourront progresser, avancer dans leur projet. D’autres, au contraire, aimeraient se lancer mais n’osent pas : quelque chose dans leur histoire, expérience malheureuse à l’école, à l’université, au travail, les en empêche.
Et en France, le « mythe de l’écrivain inspiré » a longtemps fait loi : on sait écrire, ou pas.
Pourtant, si écrire s’apprenait, comme on apprend la musique, la peinture, la sculpture, etc. ?
Depuis quelques années, les médias se font régulièrement l’écho du développement des ateliers d’écriture en France. Longtemps raillés, l’image des ateliers d’écriture en France est-elle en train de changer ? Depuis 30 ans, Aleph-écriture propose des ateliers à un public large et diversifié.
Mais que sont ces ateliers d’écriture ? Dans quelle histoire s’inscrivent-ils ? Quelles démarches y met-on en œuvre ? Comment y fait-on travailler l’écriture ? Comment les participants acquièrent-ils les moyens d’atteindre leurs propres objectifs ?

RécitS de VieS : écrire l'enfance

 

ATTENTION : Report à des dates à préciser

 

Stage animé par Michèle Cléach à Béhuard (49170)

 

Il y a mille et une raisons  et mille et une façons de faire son récit de vie. Faire le point, poser ses valises, regarder d’où on vient pour savoir où on va, nommer ce qui nous enracine pour mieux déployer ses ailes ; mais aussi transmettre quelque chose de sa vie à ses enfants, ses petits-enfants, ou encore à des amis ou des collègues de travail ; mais comment s’y prendre, par où commencer, quel(s) fil(s) tirer ?

Et si l’on commençait par le début ? Si l’on se penchait sur cette période fondatrice qu’est l’enfance ? Si vous vous remettiez dans les pas de l’enfant que vous avez été, retrouviez son regard  pour écrire le monde d’alors, portraits de famille, amitiés enfantines, jeux et lieux de l’enfance… 

Poètes, écrivains, créateurs, ils sont nombreux à s’être  retournés sur leur enfance. Avec eux, avec le soutien de vos compagnes et compagnons d’écriture et l’accompagnement attentif de l’animatrice, vous relirez et (ré) écrirez votre enfance....

Rencontres avec les auteures du livre "Le travail de l'écriture"

 

Le 26 ou 27 septembre 2014 à Rézé Trentemoult

(plus de précions à venir)